30 juin 2009

Eviter le départ à la retraite à 67 ans

Mon blog est publicitaire aujourd'hui... Mais c'est bien Homer qui donne la meilleure idée pour éviter le départ à la retraite à 67 ans...

Travail du dimanche, c'est reparti !

J'attire votre attention sur le billet de Christie qui nous rappelle que le travail du dimanche est à nouveau à l'ordre du jour à l'assemblée.

"- l'UMP vient d'ouvrir un blog sur ce sujet : il est très important que vous y mettiez un message sur l'importance du repos dominical, l'équilibre excellent de la loi de 1906, les risques que cela fait poser sur le commerce de proximité, le cheval de troie que cela représente, etc.

L'UMP est très attentive à ce genre de signal, et va très vite remonter au Chef du gouvernement qu'un déluge de messages défavorables inonde le blog


- il est important de continuer à mobiliser sur la pétition ! Signez-la depuis toutes vos adresses mail (elle n'accepte pas de doublons d'adresse), faites signer toute votre famille (au besoin, ouvrez de nouveaux comptes mail, par exemple sur gmail, c'est gratuit !), et incitez tout votre carnet d'adresse à la soutenir ! 

La copie des messages est envoyée automatiquement aux députés concernés, et nous pouvons vous dire que ce n'est pas sans effets ! C'est ici."

A la Comète, le 27 août !

27 inscriptions, déjà ! Ca se passe dans les commentaires, ici.

En concert, à Paris, le 3 juillet

El Ultimo Grito Mellino (Négresses Vertes)
Mezcla del Paris
Le 3 juillet à 21 heures
La Java - 105 rue du Faubourg du Temple - 75010 Paris

Les éditions Filaplomb vous offrent l'été !


Les éditions Filaplomb vous offrent de l'été


Recommandé par des Influenceurs

29 juin 2009

Emprunt de bonnes intentions

L’emprunt se lance progressivement. Nos braves ministres étaient réunis hier en séminaire gouvernemental pour déterminer les priorités.

Henri Guaino, conseiller spécial de l'Elysée, juge idiot les sondages montrant les Français défavorables à cet emprunt. Ne soyons pas dupes. Les français se foutent de cet emprunt car ils savent bien que l’état est déjà fortement endetté.

M. Guaino que « le but c'est d'arriver à rembourser la dette sans avoir à augmenter les impôts, sans avoir à faire cette politique imbécile de la rigueur qu'on mène depuis 30 ans et qui ne fait que creuser les déficits, diminuer la croissance, augmenter les dettes et provoquer une augmentation des prélèvements ».

Je pense que les Français font facilement comprendre ce que je signalais déjà dans un billet l’autre jour : on lance en emprunt pour rembourser la dette. Ou on s’endette pour rembourser l’emprunt. Je n’ai pas trop compris.

Karachigate

"Si vous pensez que le Karachigate est une affaire d'État sur laquelle la lumière doit être faite, si vous ne pouvez vous satisfaire du peu d'échos médiatiques rencontrés, il faut relayer toutes les infos relatives." nous dit Rébus.

"
Le Tour de France, les départs en vacances sont autant de maronniers qui vont fleurir prochainement. Le black out quasi total et traditionnel de l'information en juillet et août ne doit pas enterrer le Karachigate. Montrez votre soutien en affichant l'image [...]."

Dont acte !

Retour sur le week-end

Je présente mes excuses aux passants mais ce billet paraitra abscons aux lecteurs peu habitués de ce blog. L’actualité blogosphérique du week-end nécessite que je revienne sur trois billets récents, ceux à propos du décès de Mickaël Jackson, du blog de l’élu Loudéacien et du commentaire chez Didier Goux à propos de la burqa.

Commençons par celui sur le blog de l’élu Loudéacien.

Figurez-vous qu’un commentateur est venu pour le défendre. Il faut exactement les mêmes erreurs de ponctuation ou plus exactement les mêmes fautes de typographie (à propos, j’avais dédié un conseil de blogage à la typographie). Il s’agit évidemment de l’élu concerné (d’ailleurs dans son commentaire de cette nuit, il parle de faire un billet). Il le nie et dit qu’il est le père d’un élève de la classe du monsieur.

Je vous propose un exercice de mathématique. Quelle est la probabilité que parmi les 500 lecteurs passés sur mon blog entre midi et minuit se pointe un parent d’élève (dans une commune dont je ne parle jamais) prête à défendre son idole ?

Je vous conseille de lire ses commentaires, ici. Exemple : « Je pense que beaucoup de citoyens français aimeraient que leur progéniture se retrouve dans sa classe ! »

Passons…

Passons au billet sur Mickaël Jackson.

Je ne me rendais pas compte que j’avais potentiellement des fans parmi mes lecteurs et comme d’habitude, les débats tournent en eau-de-boudin. Je n’ai fait que dire que je n’aimais pas Mickaël Jackson et que je trouve anormal que 90% voire 95% des émissions de France Info étaient consacrées au Monsieur.

Je suis désolé si j’ai heurté certains copains mais admettez que des sujets sont plus importants ! Tiens ! Le Karachigate ! Je n’ai pas vu beaucoup d’articles dans le quotidien gratuit que j’ai lu ce matin dans le métro.

Nous voilà au dernier sujet, mon billet sur la burqa.

Rappel des faits : en commentaire chez Didier Goux, « Mounia » a expliqué que si les femmes violées étaient lapidées, c’était de leur faute car elles avaient commis l’adultère. Je voulais uniquement souligner la bêtise de ce commentateur qui a commis une bévue et me foutre de la gueule de Didier Goux qui, voyant ça, avait préféré fermer les commentaires.

Rimbus m’accuse d’avoir fait ce billet pour lancer une polémique. Il se plante. C’est le genre de billet que je fais spontanément, pour rigoler, la plupart de mes lecteurs le savent. Plus grave, avec Manuel, qui rebondit sur ce billet, j'ai l'impression d'être accusé d'avoir lancé une comparaison entre les civilisations. C’est totalement faux, je ne l’ai jamais fait.

Par contre, il s’agit effectivement d’un problème de Civilisation. Et il serait bien que la gauche s’en saisisse. Ce qu’à fait, d’ailleurs, le député communiste, ancien maire de Vénissieux (j’ai entendu à la radio qu’il a démissionné ce week-end), à l’origine de la demande de mise en place une commission d’enquête.

Bloguer n’est pas toujours un métier facile !

27 juin 2009

Toutes les mêmes ?

Vous retrouverez ce pétillant dialogue chez Didier Goux. Selon cette brave Mounia (j'espère qu'elle porte la burqa...), la femme violée est lapidée parce qu'elle pratique l'adultère.

La liberté des femmes est en marche.


Didier a fermé les commentaires. Allez savoir pourquoi ?

Le blog de Thierry Roncin

Thierry Roncin est un instituteur membre de l'équipe municipale, dans la majorité. Il tient un blog. Le 13 juin, il a rédigé un billet pour faire six propositions pour l'école. C'est une noble tâche. Je vais l'aider. D'abord voilà un lien vers son billet. Ensuite, je vais ajouter une nouvelle proposition : "Virer les profs qui ne savent pas écrire correctement le nom du Président de la République".
Par ailleurs, il y a une de ses propositions qui est insultante. "En finir avec cette fête trop centralisatrice du mois de juin , que j’associe à une « usine mercantile »." J'exige donc des excuses qui devront être l'objet d'un billet dédié que seul mon avocat sera en mesure d'évaluer, au nom de mes parents et des centaines de profs bénévoles qui ont agit à Loudéac comme dans le pays entier pour organiser des réceptions afin d'obtenir quelques moyens pour faire des activités avec les mômes.
En attendant, chers lecteurs, vous pouvez aller dire à ce type, par commentaire, ce que vous en pensez. Vous connaissez mes insultes préférées.

Karachi sur Poireau

J'ai la flemme de faire un billet, ce matin. Allez donc lire celui de Monsieur Poireau, à propos des familles de victimes "de Karachi". Il est sublime !

26 juin 2009

Le blog de familles de Karachi

Ont un blog ! Soutenons-les !

Les blogs suivent l'affaire Karachi

La presse en parle peu mais on est vraisemblablement au coeur d'un immense scandale traité par le mépris par Nicolas Sarkozy. Hypos nous rassemble les billets dans une perle :

KARACHI

Mort de Farrah Fawcett et de Michael Jackson

C’est avec Twitter que j’ai appris, hier, le décès de Farrah Fawcett. C’est par la radio, ce matin, que j’ai découvert celui de Mickael Jackson. La disparition de Mickael Jackson m’attriste beaucoup car, aujourd’hui, je rentre en Bretagne pour le week-end. Quand je conduis, j’aime bien écouter France Info. Il va falloir que je passe à autre chose.

Déjà, ce matin, une heure de trajet. Une heure de radio. L’hommage est unanime. Je n’aime pas cette traditionnelle bienséance qui empêche de dire du mal des gens qui viennent de mourir.

Je n’ai jamais aimé sa musique. C’est peut-être lié à mon âge. Quand j’étais ado, on entendait que lui à la radio alors qu’avec les copains, c’est du rock and roll que nous voulions. Ce gugusse est en partie à l’origine de la soupe qu’on nous a passé en boucle dans le poste pendant plus de 10 ans à l'époque de la création des "radios libres".

Alors que, Farrah Fawcett, pendant cette période, nous faisait bander quand on regardait "Drôles de dames", à la télé. Les journalistes n’en parlaient que très peu, ce matin, la radio. En une heure, son nom a été cité une fois, je crois. Je ne remercie pas France Info.

Par contre, comme les journalistes, je ne peux que constater l’immense talent de Michael Jackson, ne serait-ce que parce qu’il a vendu des centaines de millions d’albums ! Néanmoins, je n’ai jamais aimé.

Pour moi, Jackson est l’archétype du ridicule depuis 20 ans, avec son blanchiment de peau, ses opérations du nez, son ranch débile, ses accusions de pédophilie, ses déroutes financières, ses mariages consécutifs, …

Je ne rendrai donc hommage qu’à Farrah Fawcett
qui, au moins, a popularisé le personnage de « la blonde ».

Désolé.

Avec un autre hommage appuyé le gros qui bosse dans la presse people et va devoir faire des heures sup !

25 juin 2009

Apéro Facebook du Kremlin-Bicêtre

Attendant mes collègues pour aller déjeuner, je feuillette la toile et je découvre qu'il y a un apéro Facebook au Kremlin-Bicêtre, à la Comète, ce soir ! Le pire est que si j'en crois cette page, j'en serais l'organisateur... Encore une farce de Mohammed. Mesdames, tenez-vous prêtes !
Edit : j'avais mal lu... Quel con ! C'est la fête du 27 août qu'il a détourné, le bougre...

Ambassadeurs de Courrier International à la République des Blogs ?

Vous z’avez vu, là, à gauche, il y a de la publicité pour Vendredi le célèbre hebdomadaire. J’ai mis de la pub parce que le patron me paye des bières. Et aussi parce que je trouve ça encourageant qu’un type investisse sur nos conneries quotidiennes pour en faire des conneries hebdomadaires. Et aussi parce qu’ils aident à faire connaître, donc reconnaître, la blogosphère.

Juste à côté ou au dessus, selon l’humeur de la machine que vous utilisez, il y a un widget fourni par Courrier International. Classe, non ? J’ai été sélectionné par eux pour devenir « Ambassadeur ». Hop ! Un abonnement gratuit, un peu de pub affichée en haut à gauche, deux billets par mois, trois raisons de boire Contrex.

Sympa, non ? Quand Vendredi reprend un de mes billets pour l’imprimer dans son truc, je suis bien content. J’en avais déjà fait un billet. C’est un peu comme Betapolitique : il y a derrière gens qui lisent nos billets et qui se disent : « Tiens ! Celui-là est pas mal. Hop, je le diffuse ». Je trouve ça flatteur. C’est autre chose qu’un nombre de visiteurs ou qu’un classement comme indice de satisfaction ! Mais là, sélectionné par Courrier International pour intégrer un groupe de 25 blogueurs, j’ai carrément les chevilles qui enflent !

Pourtant, c’est le bordel à Courrier International. D’ailleurs, j’étais, hier soir, le seul avec une cravate. Je suis sûr que si j’avais été sélectionné par le Figaro, tout le monde aurait eu un truc autour du cou. Enfin… C’est surtout le bordel à trouver. Sagement, j’avais imprimé le plan fournie par la maison http://www.ratp.fr ! Il était faux. Finalement, j’ai utilisé le machin de l’iPhone qui permet de se diriger, pour la première fois. Il m’a fait traverser une espèce de parc à moitié louche avant de m’annoncer, fièrement : « C’est là ». Il n’y avait pas de nom de rue. J’étais bien avancé. J’ai dit au machin : « t’es sûr ? ». Il m’a répondu : « Ouais, fais pas chier, connard, c’est mon boulot ». J’ai l’iPhone le plus mal embouché de la commune. J’ai demandé à une petite dame qui passait là si c’était la bonne rue. Elle a acquiescé. Mon iPhone ricanait.

Parmi les convives, j’étais le premier. Ils m’ont enfermé dans la salle de réunion avec les toasts que je n’avais moralement pas le droit de manger avant l’arrivée des autres. C’était très dur. J’ai survécu. Ca devait être un test, un peu comme un entretien d'embauche avec des questions pièges. Là, c'était des toasts pièges.

Hypos m’avait téléphoné pour me dire qu’elle serait en retard. Elle est arrivée parmi les premières. Luc n’avait pas téléphoné. Il est arrivé le dernier. Je n’aime pas quand les réunions commencent trop tard. Elles finissent en retard et on arrive plus tard au bistro après. Je ne vais pas citer tout le monde car je n’ai pas pris de note. Il y avait en face de moi un blogueur encore plus gros que moi. Il doit être TRES zinfluent. Trois blogueuses étaient assises à côté et un autre blogueur en face.

On a causé. Enfin. Surtout eux. J’aime bien écouter les blogueurs parler d’eux.

Courrier International avait sélectionné des blogueurs de différents domaines et j’ai découvert, en écoutant, qu’il y avait réellement plusieurs blogosphères. D’ailleurs, un coup d’œil à Wikiopole (voir illustration) pourrait nous le confirmer mais il s’agit d’un truc différent, d’une manière d’appréhender son propre blog. Je ne vais pas développer, chacun fait ce qu’il veut, mais à un moment, la discussion s’est orientée autour du pognon. J’ai découvert que certains blogueurs (non politiques) faisaient ouvertement de la publicité sur leurs blogs. Je n’ai rien contre et je m’en fous. Mais, Hypos s’interrogeait sur la réaction de ses lecteurs qui, en voyant la publicité pour Courrier International, pourraient penser qu’elle est contractuellement liée à CI et que sa parole n’est plus libre. Elle se trompe. CI n’est pas un journal comme les autres et on ne peut rien trouver de malsain à ce qu’un blog politique, de gauche d’ailleurs, en fasse la promotion !

Néanmoins, les « autres » blogueurs trouvaient ça naturel, d’alterner les billets sponsorisés et les billets normaux. Ca m’échappe…

Toujours est-il que j’ai refusé le contrat que voulait me faire signer CI, ce qui me fait donc refuser toute rémunération, contrairement aux autres. Encore une fois, ce n’est pas une critique. J’ai refusé parce que je refuse toute forme de contrat. Le blogage est un loisir. J’ai un engagement moral de me baser sur leur canard pour faire un certain nombre de billets, en l’échange d’un abonnement, et je ne dis jamais de mal de gens qui m’offrent le champagne… Un contrat ne rime d'ailleurs à rien. Je vois assez mal CI me trainer devant les tribunaux si je ne ponds pas mes billets !

De toute manière, j’ai assez rarement des difficultés à pondre des billets… CI sera une de mes sources d’informations comme les autres, sauf que…

http://www.courrierinternational.com/ n’est pas un journal comme un autre
. Depuis que j’ai des contacts avec eux, en préparation de ce projet, je me suis abonné au flux, je lis les articles… Tiens ! La semaine dernière, il y a eu un pataquès dans les blogs avec l’histoire de la burqa. Suite au discours de Nicolas Sarkozy, CI sort aujourd’hui un article d’un journal Espagnol (je ne suis d’ailleurs pas d’accord avec le principal mais ce n’est pas l’objet du billet : ça pourrait faire l’objet suivant… Quitte à avoir deux billets à faire par mois, autant les faire le jour même…).

Je vous laisse découvrir ! Allez hop ! On s’inscrit aux flux, on s’abonne, … Ah ! Oui ! Une petite précision : seuls quelques articles sont intégralement disponibles dans la version gratuite. Ca étonne toujours les gens quand ils doivent payer quelque chose… On croit rêver ! Je ne connais pas beaucoup de monde qui travaille bénévolement. C’est même très drôle de la part de blogueurs qui voudraient avoir accès à l’information gratuitement mais gueulent comme des putois quand ils sont repris sans rémunération. A la République des Blogs, qui suivait la réunion chez Courrier International, j’ai dit aux copains que je refusais toute rémunération de la part de CI et de Vendredi, ils m’ont accusé, en rigolant, de « casser le truc ». Non. Si je considère qu’Internet doit être gratuit, je blogue gratuitement… Chacun se démerde. Et je n’ai pas l’impression que ma prose vaille du pognon.

Bon ! J’ai appris plein de choses lors de cette réunion. Je ne vais pas tout répéter. Z’avez qu’à être zinfluent aussi et vous faire inviter à ces pince-fesses. Par ailleurs, les tauliers sont sympathiques même s’ils ne portent pas de cravate.

Un mot sur la République des blogs. Je tiens à préciser que Luc et moi sommes encore vivants. Ca n’était pas gagné quand nous avons quitté CI puisque Hypos conduisait. Ca m’a donné soif. A la RdB, j’ai retrouvé mes complices habituels (sauf Vogelsong qui fréquente les libéraux, maintenant).

Je résume : deux pince-fesses dans la même soirée, c’est trop.

24 juin 2009

En direct de la Republique des Blogs

Vogelsong traine avec les libéraux ! Dagrouik boit pour oublier.




-- Brillament publié de mon iPhone

Gouvernement Fillon IV : la parité prospère

Rappelez-vous ! C’était il y a un peu plus de deux ans ! On nous annonçait un gouvernement resserré de 15 personnes respectant parfaitement la parité au point qu’on se demandait qui était l’eunuque. Juste après, ils passaient à 22, si j’en crois la photo que j’ai piquée ici. 7 femmes. Ca fait moins d'un tiers.

Aujourd’hui 39 personnes. 13 femmes. Un tiers. La proportion augmente. Mes copines engagées vont être contentes.

Par pure méchanceté, nous constatons que le communiqué de l'Elysée, d'où j'ai extrait la liste ci-dessous ne mentionne même pas M. François FILLON, pourtant toujours Premier Ministre, d'après la rumeur.

  1. Mme Anne-Marie IDRAC
  2. Mme Chantal JOUANNO
  3. Mme Christine LAGARDE
  4. Mme Fadela AMARA
  5. Mme Marie-Luce PENCHARD
  6. Mme Michèle ALLIOT-MARIE
  7. Mme Nadine MORANO
  8. Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
  9. Mme Nora BERRA
  10. Mme Rama YADE
  11. Mme Roselyne BACHELOT
  12. Mme Valérie LETARD
  13. Mme Valérie PECRESSE
  1. M. Alain JOYANDET
  2. M. Alain MARLEIX
  3. M. Benoît APPARU
  4. M. Bernard KOUCHNER
  5. M. Brice HORTEFEUX
  6. M. Bruno LE MAIRE
  7. M. Christian BLANC
  8. M. Christian ESTROSI
  9. M. Dominique BUSSEREAU
  10. M. Eric BESSON
  11. M. Eric WOERTH
  12. M. Frédéric MITTERRAND
  13. M. Henri de RAINCOURT
  14. M. Hervé MORIN
  15. M. Hervé NOVELLI
  16. M. Hubert FALCO
  17. M. Jean-Louis BORLOO
  18. M. Jean-Marie BOCKEL
  19. M. Laurent WAUQUIEZ
  20. M. Luc CHATEL
  21. M. Martin HIRSCH
  22. M. Michel MERCIER
  23. M. Patrick DEVEDJIAN
  24. M. Pierre LELLOUCHE
  25. M. Xavier DARCOS

Les regrets de Frédéric Mitterrand

"Le nouveau ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a déclaré mercredi qu'il regrettait d'avoir annoncé lui-même en avance sa nomination rue de Valois mais qu'il ne fallait "pas en faire tout un plat"."

C'est sûr ! S'il commence à dire des bêtises avant sa prise de fonctions, on n'a pas fini de rigoler.

Remaniement comme il respire

On est bien d’accord ! Il y a eu un remaniement ministériel et un blogueur politique doit faire un billet. La bonne occasion de recycler un titre de billet et de raconter des bêtises à peu de frais. Je vais donc pomper partiellement celui de mon camarade Peuples.net, ça lui apprendra à ne pas venir à Paris le 27 août.

Des jeux de chaises musicales :

Justice : Rachida Dati est remplacée par MAM , celle-ci est affublée de Jean-Marie Bockel. Je veux bien. Tonnegrande aime bien MAM mais pas pour les raisons que vous pensez.

Intérieur : Brice Hortefeux remplace MAM. Hé bé. Il aura pas fait beaucoup temps dans un truc social, lui.

Sports : Rama Yade prend le ministère du coup son ancien portefeuille des droits de l'Homme n'existe plus. Les droits de l’homme non plus, d’ailleurs. Faut avoir une pensée émue pour Bernard qui l’a prise, par Rama, Laporte. Rappelez-vous. Nicolas Sarkozy élu en grande pompe en 2007. On nous annonce Laporte, non pas à l’ouverture, mais aux sports mais il fallait attendre d’avoir gagné la coupe du monde de Rugby. Il n’aura pas fait long feu, le pauvre.

Education : Luc Chatel remplace Xavier Darcos, ce dernier étant bien décidé à échouer ailleurs.

Travail et relations sociales : Xavier Darcos. Tiens le revoilà.

Agriculture : Bruno Le Maire remplace Michel Barnier. Il faudrait surtout remplacer Nicolas Le Président.

Anciens combattants : départ de Jean-Marie Bockel. Il est remplacé par qui. Un autre type de Mulhouse ?

Mais également des arrivées :

Grand Paris : Christian Blanc intra-muros extraverti. Au Petit Paris, on retrouvera Michel Noir ?
Secrétaire d'état chargé des ainés le divin enfant : Norra Berra

Culture : Frédéric Mitterrand remplace Christine Albanel repartie fabriquer du papier alu.

Industrie : Chritian Estrosi fait son entrée. Il avait quitté le gouvernement pour devenir Maire de Nice car il ne voulait pas cumuler.

Affaires Européennes : Pierre Lellouche remplace Bruno LeMaire. Mettre Lellouche aux affaires, il fallait le faire.

Outre-Mer : Marie-Luce Penchard remplace Yves Jégo aussi appelé "le double-coaché de la martinique". Rien à redire.

Logement : Benoist Apparu remplace Christine Boutin. Qu’est-ce qu’elle devient, elle ? A la longue on finissait par s’attacher. Bon. Un nouveau ministre avec le nom duquel on pourra sans doute faire un tas de jeux de mots stupides.

Espace rural : Michel Mercier fait son entrée dans ce gouvernement. Et sa sortie du Modem. Ministre de l’espace rural, c’est nouveau, ça.

Relation avec le parlement : Henri de Raincourt mais juste au dessus des oreilles.

23 juin 2009

Bon anniversaire, Wikio !

Je ne m’attendais pas à celle-là… Improviser un billet pour souhaiter un bon anniversaire à Wikio qui fête ses 3 ans ! A mon avis, ils font un billet pour que je leur fasse un lien pour que leur blog monte au classement Blogonet. Je m’interroge. Faut-il que je fasse un billet sur les trois blogs ?

Tiens ! L’occasion rêvée pour annoncer la réouverture de mon annexe. Ca m’a pris sur un coup de tête. Je voulais faire un blog rien que pour raconter la vie des autres blogs car j’en avais marre qu’on m’accuse bêtement de faire des liens pour monter au Wikio alors qu’il n’en est rien, je m’en fous : PMA est déjà premier du classement politique, il aura du mal à prospérer ! Il reste bien le classement général mais j’aurais l’air malin devant Eric. Quand à Poppymachin, je me demande si la taulière savait que le classement existait avant de lancer son habituel « Happy machin ». Quoique… Il nous reste à gravir le classement Européen. Je crois que PMA est 24ème. Il y a surement des étrangers devant. Il est temps de faire quelque chose.

N’oubliez pas de citer mon blog réactivé en faisant des jolis liens pour qu’il monte au Wikio comme Tonnegrande monte la grosse Lulu dans ses instants d’égarement.

Tout le monde connaît Wikio mais nous autres, blogueurs, focalisons parfois sur le classement. Ca crée des polémiques amusantes. Ca donne des idées assez facilement pour partir défendre Wikio : ils assurent la visibilité de mon blog, c’est bien le moins que je les défende. Ces polémiques sont bonnes. Tout le monde cite Wikio et son pagerank monte. J’aime bien quand le machin qui assure la visibilité de mon blog gagne de la visibilité. Continuons à polémiquer. « Polémique Wikio ». Je vous rappelle qu’il aurait eu 102 ans dimanche prochain s’il n’avait pas quitté notre monde en apprenant que le neveu de celui qui aura eu quitté la Présidence de la République deux mois plus tard allait devenir Ministre de la Culture 14 ans après. Ca vous laisse de glace ? Lui aussi.

Bon. On ne va pas trop parler de Wikio aujourd’hui. Ils ont trop fait la fête pour leurs trois ans et leur indispensable outil de suivi des liens est cassé depuis trois jour (edit : le temps que je publie le billet, ils ont réparé !). Je suis obligé de cliquer sur tous les liens des 130000 blogs qu’ils référencent pour savoir si c’est bien mon blog qui est en lien.

Bon anniversaire, donc !

Frédéric Mitterrand, nouveau Ministre de la Culture

Le nouvelle est tombée sur nos téléscripteurs. Frédéric Mitterrand sera nommé, demain, Ministre de la Culture en remplacement de Christine Albanel qui deviendra... heu... On s'en fout !

Une autre nouvelle est tombée : Tonton s'est retourné dans sa tombe.

Nous souhaitons bien du courage à Frédéric qui aura en charge l'organisation du flicage généralisé du web, puisque Nicolas Sarkozy a bien annoncé hier qu'il irait jusqu'au bout d'HADOPI.

Discours, toujours !

Si je n’avais pas eu un incident m’ayant poussé à visiter les bas fonds de la Défense, ce matin, j’aurais fait un nouveau billet sur le discours de Nicolas Sarkozy, hier. Le titre aurait peut-être été « Tout ça pour ça » et j’y aurais regretté mon appel au boycott (pour rigoler) en disant que ce boycott aurait montré le vide sidéral de ce discours duquel seules deux informations sortent : la date du remaniement (demain) et le lancement d’un emprunt d’état. La première est sans la moindre importance puisque qu’on devinait que ce machin allait être fait cette semaine et le deuxième est à plier de rire, voir mon billet d’hier soir… et les commentaires dans la presse ce matin. J’ai trouvé France Info particulièrement en forme…

Dans ce billet, je serais parti sur ce que j’ai lu dans les blogs. Le sommet est atteint par Monsieur Poireau qui nous sort LA phrase du discours : « Il faut que l'actionnaire soit justement rémunéré et que le travail soit justement considéré ». Hé bé. Tout est dit.

J’aurais ensuite rebondi sur le billet de Rimbus qui conclut : « Le discours du trône présidentiel, est bien un signal protocolaire qui marque une évolution de cinquante ans, d'une république parlementaire à une dictature républicaine ». Yes. On n’a pas fini de reparler de constitution, de Sixième République, …

Mais non ! Quand j’ai voulu grimper dans le métro, ce matin, j’ai passé mon passe Navigo devant quelques portillons. Leurs réponses ont été unanimes : « Prout ». Je suis allé voir la guichetière qui a passé le badge devant son lecteur et qui m’a dit « Votre badge est périmé ». J’ai dit « Hein quoi comment ? Je paye tous les mois depuis près de quinze ans » (je suis en effet, par hasard, un des premiers utilisateurs de passe Navigo, puisque quand j’ai voulu reprendre une carte orange suite à une mutation dans le centre de Paris, le machin venait de sortir). Elle m’a répondu « Oui mais elle est périmée ! » « Comment un machin éternel par tacite reconduction peut-il se retrouver périmé, en milieu de mois en plus ? » « Je sais pas, il faut aller dans une agence. » « Et je fais comment maintenant, je prends un ticket payant ? » « Oui » « ».

Je déboule donc à la Défense, station La Grande Arche, sous les « Quatre temps » bien huilés. Et plutôt que d’attendre l’arrivée au boulot pour ouvrir les yeux, je me réveille subitement à la recherche d’une agence RATP. Et j’erre dans cette immense machin.

Regardant autour de moi tout en pensant à mon billet de blog.

Il y avait la queue au Mc Do. J’étais sur le cul en marchant. Des gens viennent prendre leur petit déjeuner dans les sous-sols de la Défense alors qu’il existe tant de terrasses sympathiques.
Il y avait la queue au machin de la Française des Jeux. Des braves gens qui espèrent gagner quelques centaines d’euros pour se payer des vacances, changer de bagnole ou, tout simplement, combler le découvert.

Nicolas Sarkozy avait parlé, la veille. Un grand discours. Une première depuis plus de cent ans : le chef de l’état qui s’exprime devant le Parlement. On attendait quelque chose, qu’il nous dessine les contours d’une nouvelle politique. Le discours avait bien commencé, un discours d’union, sur les constats communs puis un discours d’échec.

J’ai trouvé la boutique RATP. Vide. Le gars m’a expliqué (si ça intéresse les gens : ils m’ont envoyé une nouvelle carte Navigo le 15) et m’en a refaite une neuve.

Je suis sorti de ces sous-sols, côté Grande Arche. L’escalator était en panne et les gens, résolus, montaient ces escaliers interminables, trainant leurs sacoches, leurs valises, … Tout droit vers le boulot.

Le Président a fait un discours hier. On aurait pu s’attendre à un discours d’espoir. Non. On va lancer un emprunt d’état pour creuser encore plus notre dette, augmenter l’âge de la retraite pour sauver le système de retraite, supprimer des remboursement de la sécu pour sauver la sécurité sociale, …

Mais il « faut que l'actionnaire soit justement rémunéré et que le travail soit justement considéré ».

22 juin 2009

Le discours de Nicolas Sarkozy

Le Coucou, toujours méthodique, s'en est procuré le texte. Je vais néanmoins résumer : "Pour réduire la dette, nous allons emprunter."

Nicolas Sarkozy a parlé

J’avais dit qu’il fallait boycotter le congrès mais je ne l’ai pas fait, moi-même. Quand j’ai ouvert les yeux, à la fin de ma sieste, le radio réveil affichait fièrement 15:00 ! Mon plan initial était d’aller m’enfiler un café à la Comète mais l’exactitude de mon réveil a résonné comme un appel. J’ai allumé la télé. C’est presque la première fois de l’année. J’ai probablement loupé deux ou trois minutes du discours de Nicolas Sarkozy.

J’ai probablement loupé un moment important puisque la suite était vide. « On va dépenser moins, on va investir ». « Il faut investir, il ne faut pas réduire les déficits en période de crise, il faut faire des économies ».

Un moment, j’ai cru qu’il passait sur Canal Plus tellement je ne comprenais rien et j’ai finalement opté pour Canal Plus à l’heure des guignols : « Il faut aller plus loin dans le développement durable, il faut consommer plus et produire plus ». « Tous les gouvernements précédents se sont plantés, il faut donc que je continue dans mes erreurs ». « Il ne faut pas réduire les bénéfices, il faut investir pour l’avenir, il faut réduire le déficit de la sécu en réduisant les dépenses ».

« Tous les gouvernements précédents se sont plantés, je vais lancer un grand emprunt ».

« Le nouveau gouvernement devra poursuivre les erreurs de l’ancien. » « Nous allons mettre en place un nouveau gouvernement avec les mêmes personnes et continuer la même politique de changement ».

Nicolas Sarkozy et la burqa

Hop ! Je passe ma journée de congés devant Nicolas Sarkozy à la télé... Hé bien ! J'ai le regret de constater que j'aime bien le passage de son discours sur la burqa... Le Parlement a choisi de se saisir du dossier, c'est bien là que le problème doit être étudié !
Bon écoutons la suite.

Burqa d'école

Le Conseil Français du Culte Musulman : « a exprimé ce week-end son opposition à la création en France d'une commission d'enquête parlementaire sur le voile intégral ou burqa, annoncée la semaine dernière. » Qu’il soit opposé à l’interdiction, je comprends (quoique… politiquement est-ce bien très fin ?) mais je ne vois pas en quoi ce machin (mis en place avec la bénédiction, voire plus, de Nicolas Sarkozy) se permet de s’opposer à la création d’une commission d’enquête parlementaire !

N.B. : Les Hommes Engagés se prononcent sur la burqa.

21 juin 2009

Du nouveau, à la Comète !

Petit 1 : il y maintenant le Wifi à la Comète ! Les réunions de blogueurs vont pouvoir s’animer !
Petit 2 : allez faire sauter le compteur de visites du blog du cuistot, Camille ! Il m’avait caché ça le bougre… Ces collègues n’ont pas fini de rigoler quand j’aurais trouvé où il se cache sur Youtube.

Petit 3 : le site web de la Comète est enfin disponible ! C’est ici que ça se passe : http://www.alacomete.com/ (dès que je retrouve les clés du .fr, je fais la redirection).

Petit 4 : à la page « agenda », il manque un détail ! Ils ont oublié d’annoncer Mezcla Del Paris pour la fête de la musique, ce soir !

Petit 5 : les annonces se précisent pour la soirée du 27 août ! Annie sera présente tout comme Olivier P et tous ceux que j’ai déjà annoncés… ou pas. Tiens ! J’ai oublié de vous avertir de la présence de l’illustre Monsieur Poireau et de Mademoiselle Ciguë !

Dans le désordre : CC, FalconHill, Gaël, Gularu, Trub (à confirmer), Zoridae, Balmeyer, Olympe, Jon, Alain Jupé un coup, Yann, Audine, Circé, @Rosselin, probablement les régionaux de l’étape Gaëlle, Mohammed et Tonnegrande, Hypos (en reconnaissance avec moi et Tonnegrande, ce soir), mtislav !

Edit : l'illustre Sarkofrance est annoncé et le non moins illustre Luc m'ont promis de passer.

Sans compter ceux que j’ai oublié et à qu’il va falloir que je paye une bière pour qu’ils arrêtent de m’en vouloir ! Et sans compter mes traditionnels camarades voisins qui ne manquent jamais une occasion de venir à la Comète : Eric, Martin, Vogelsong et Dagrouik. Et tous ceux qui ne se sont pas encore manifestés.

Karachi, Sarkozy affable sur la fable !

La vidéo de la conférence de presse de Nicolas Sarkozy répondant à un journaliste sur l'affaire "Karachi" est chez Sarkofrance !

20 juin 2009

Karachi, partout dans les blogs, mais dans la presse ?

On l'avait un peu oubliée, cette histoire ! C'était environ 6 mois après le 11 septembre 2001. 11 ingénieurs Français mourraient dans un attentat à Karachi, au Pakistan. On avait versé une larme pour les familles, mis ça sur le dos d'Al-Qaida et on avait repris des moules.

L'affaire ressort aujourd'hui !

Comme d'habitude, on y comprend rien... Moi j'ai vaguement compris que Jacques Chirac avait refusé en 1996 de verser des commissions pour je ne sais quels dossiers qu'avaient en charge Nicolas Sarkozy alors qu'il était le ministre du budget d'Edouard Balladur, commission promise pendant la campagne électorale pour les présidentielles de 1995... et destinées à payer la campagne de son excellence Edouard 1er. Si c'est pas ça, n'hésitez pas à me raconter votre version.

Paf ! En 2002, nos amis Pakistanais en ont marre : boum, les ingénieurs. Pendant 7 ans, l'affaire a été enterrée par nos gouvernement de droite successifs.

Nicolas Sarkozy évoquera-t-il ce sujet devant le Parlement, lundi, ou debondit-il sur l'affaire de la burqa (il va faire une annonce... comme si le Président avait une annonce à faire lorsque des députés demandaient la mise en place d'une commission parlementaire) pour nous faire oublier l'affaire Karcahi ?

Edit : Hop ! Ruminance parle de l'affaire et j'avais zappé. Je me demande si je ne lis pas un peu trop les blogs en diagonales pendant mes congés...

La burqa ou la liberté ?

L'eau a coulé sous les ponts suite à mon billet à propos la commission d'enquête « sur la burqa ». Elmone est le dernier blogueur, à ma connaissance à avoir donné son avis. Que je partage, d'ailleurs, puisqu'il avoue ne pas trop en avoir... contrairement à beaucoup de blogueurs. C'est d'ailleurs à peu près ce que j'ai dit, l'autre jour : « J’ai entendu Fadela Amara à la radio ce matin : elle se prononce même pour l’interdiction de ce machin. Je crois bien que je d’accord avec elle, d’ailleurs ». J'ai dit « je crois bien ». Pas « j'exige »...

Des blogueurs libéraux ont donné leur avis, rejoints par une partie des blogueurs de droite et de gauche : au nom de la liberté, nous ne pouvons pas interdire une tenue vestimentaire, au nom de l'état de droit, patati, patata, …

Les blogueurs ont parfois tendance à confondre : « traiter un sujet à fond » et « traiter le fond du sujet » tout en profitant pour conchier mon blog et mes raccourcis rapides...

Je ne suis donc pas d'accord avec eux. Au nom de la liberté, on peut très bien interdire le port de ce machin en pensant aux femmes qui n'ont pas la liberté de porter autre chose. La radio et la presse (et les commentateurs de blogs) nous trouvent toujours quelques femmes qui ont choisi cette tenue par vocation religieuse mais on ne me fera pas croire que la majorité des femmes portant la burqa s'habillent comme ça par pure vocation. Tiens ! Allez lire Marc qui a testé la burqa !

Les gars ! Ce n'est pas la peine de tirer de la ligne dans des billets à rallonge si vous oubliez le fond : la plupart des porteuses de burqa n'ont probablement pas de liberté. A nous de leur en donner.. et, dans l'attente, laissons la commission parlementaire faire son boulot !

Par ailleurs, je n'ai pas le plaisir d'avoir un grand père ayant assassiné un curé, mais j'ai des générations d'ancêtres qui se sont battus pour remettre la religion à sa place et faire triompher la laïcité. Il ne me paraît pas trop demander à mes collègues de gauche de dépenser autant d'énergie que nos aïeux en mettaient à bouffer du curé, à lutter maintenant contre tout obscurantisme. Pas de bol ! En début de ce nouveau siècle, ça tombe sur l'islam et ça n'est pas politiquement correct de critiquer nos amis essentiellement arabes, on a peur de passer pour des méchants racistes. Justement ! C'est en les aidant à se retourner contre quelques extrémistes qui n'ont su retenir que les pages sombres du Coran qu'on leur permettra de lutter efficacement contre le racisme. Je ne vois, en effet, pas comment nos camarades de jeu pourront s'imaginer que les immigrants sont intégrés normalement s'ils n'arrivent pas à s'habiller à la mode de chez nous, en jean ou avec une cravate à chier.

Enfin, si les rues du Kremlin-Bicêtre se retrouvent parsemées de femmes semblant habiter dans des prisons, mon humeur risque d'en prendre un coup.

Tiens ! Je vais illustrer ce billet avec une photo que j'ai prise sur le marché de Bicêtre, il y a quelques temps. Admettez que la photo est quand même plus sympathique que celle qui illustre le billet de Marc.

J'espère pouvoir continuer à prendre de telles photos (même si des leçons de photographie s'imposent !)...

Mtislav rien que pour nous

Depuis jeudi soir, la question me broute l'interface : quel illustre zinfluent ai-je donc oublié d'annoncer dans mon billet récapitulatif des fêtes à venir ?

C'est mtislav, l'illustre, celui que parfois on comprend ce qu'il écrit, qui sera des nôtres le 27 août ! Où avais-je la tête ?

Le ménage

Comme promis, j'efface mon billet d'hier. J'ai gagné au concours Google. Si je croise, une nouvelle fois, un commentaire d autopromotionnel de ce taré de Sylvain Souklaye, je fais un billet. Nananère.

18 juin 2009

Des blogs et des fêtes

Vous avez demandé le programme ? Ben le voilà !
Vendredi soir : Fête de la Musique à Loudéac, aux Vincennes. Un groupe de country se « produira » devant le bistro ! Très bien. Faut aimer la country. Heu...
Dimanche soir : Fête de la Musique au Kremlin-Bicêtre, place de la Comète. Un groupe de Flamenco s'y produira : Mezcla Del Paris ! Ecoutez :




Mercredi prochain : pince fesse chez Courrier International. Je fais partie de leurs zinfluents ambassadeurs. Ne bougez pas, je cherche la machin à liens. Hop !

Les Ménagères vous expliqueront ça mieux que moi.
Jeudi 27 août. Réservez dès aujourd'hui. Tout le monde va se précipiter à la Comète pour rencontrer l'illustre FalconHill ! A la Comète, au Kremlin-Bicêtre. En présence d'un tas de provinciaux mais je ne sais plus trop qui car je n'ai pas tout noté. CC. Circé. Gaël. Yann. Et un tas d'autres (dont les Parisiens, bien sûr, comme Olympe et Gularu). Et j'espère Trub. Audine devrait être là. J'oublie, j'oublie...
Vendredi 28 août. Ne réservez pas (mais venez si vous êtes dans le coin) : soirée retour pour les provinciaux qui n'auraient pas pu venir la veille. Il restera au minimum CC et moi.

Le nouveau site de Julien Dray !

C'est ici que ça se passe. Il faudrait un outil vachement 2.0 pour suivre tous les sites, les blogs, les machins participatifs de toutes les chapelles du PS.

Dieu fait des petits

Le débat lancé sur mon dernier billet intéresse du monde, semble-t-il, puisqu'il est repris par Suzanne, Rimbus et Nemo. L'idée de mon billet n'était pas de lancer un débat, pourtant, mais les commentaires ont fusé ! Reprenons : il ne me parait idiot que des parlementaires se saisissent du sujet (et de tout ce qui touche à ce genre de trucs) périodiquement. On les a élus pour ça. J'ai dit que j'étais plutôt pour l'interdiction de la burqa mais pas "il faut interdire la burqa". Laissons nos parlementaires consulter, débattre, ... C'est leur métier. Dans les blogs, on donne juste un avis...

Interdire la soutane et la burqa

« Le député communiste de Vénisissieux André Gerin a déposé une proposition de résolution visant à créer une commission d’enquête parlementaire sur le port, par certaines femmes musulmanes, de la burla un tissu qui les recouvre entièrement laissant apparaître les yeux, à ne pas confondre avec le voile plus classique. » nous informe Romain.

C’est très bien. Surtout qu’une commission d’enquête parlementaire, ça ne mange jamais de pain (ni de cochon, en l’occurrence). J’ai entendu Fadela Amara à la radio ce matin : elle se prononce même pour l’interdiction de ce machin. Je crois bien que je d’accord avec elle, d’ailleurs. On ne se pose jamais vraiment la question au nom de la liberté de religion voire la liberté des femmes à se déguiser comme elles veulent. C’est bien sûr un argument stupide. Il faut interdire ce bazar par chez nous. Après on pourra aller plus loin.

Par exemple, on pourra interdire aux types de plus de 20 ans de se promener en survêtement dans les rues du Kremlin-Bicêtre voire de garder la casquette dans les bistros.

L’occasion pour moi de recycler la copie de cet Arrêté Municipal du Kremlin-Bicêtre.

17 juin 2009

Le Coucou est en forme !

Faut aller le lire.

Ensuite, allez lire Némo. Il nous donne une excellente raison de boycotter le Congrès.

Un blog naturiste chez Bockel !

On nous aura tout fait, dans la blogosphère. Mon arrière-cousine voulait passer ses vacances à Mulhouse. Je demande à un copain de là-bas des conseils. Il m'invite à découvrir ce blog météo. Je découvre avec stupéfaction qu'il s'agit quasiment d'un blog pornographique.

Et n'oubliez pas de souhaiter un bon anniversaire au taulier !

Ces notables du PS

Ce qu’il y a de surprenant avec les cadres du PS, c’est leur éternelle incapacité à prendre le sens du vent et leur insistance à laisser grande ouverte, pour la droite, la direction du pouvoir. Ils l’ont montré en 2005, à l’issue du referendum où ils auraient dû basculer vers l’opposition systématique à la construction Européenne telle qu’on la voit pour exiger une orientation sociale. Ils l’ont remontré, hier, par leur refus de boycotter le machin.

Ils ont pris une baffe aux élections Européennes mais ne savent pas écouter le principal résultat : 11% des électeurs se sont déplacés pour voter pour le parti au pouvoir. C’est la règle de la démocratie, l’UMP a gagné. Il n’empêche que le PS est le principal parti d’opposition et aurait pu comprendre le message : 89% des électeurs ont dit « heu… bof… Ca commence à bien faire, toutes ses conneries… ». Il fallait boycotter le Congrès pour montrer la totale opposition aux pratiques politiques de Nicolas Sarkozy qui utilise – il a raison ! – sa majorité absolue pour mener la politique qu’il veut, par les méthodes qu’il veut.

Mes commentateurs insistent sur la nécessité de travailler dans le cadre de la constitution. Ils se plantent à moitié. D’une part, ne pas se rendre à un congrès n’est pas contraire à la constitution ! D’autre part, la constitution a été modifiée contre nous, tout simplement parce que nous n’avons pas la majorité ! Il n’y a pas de mal à agir dans le sens opposé… tout en le bafouant pas. Il faut lutter et montrer son opposition à Nicolas Sarkozy et aux cadres UMP bien obligés de le suivre, par conviction ou par opportunisme politique.

Ainsi, les cadres du PS sont complètement déconnectés de la vraie vie. Ils défendent le meilleur projet politique – je le soutiens ! Mais oublient éternellement de faire de la politique. Mon célèbre troll réactionnaire m’en a rappelé la raison : ils sont devenus des notables. Attachés à leur Mairie, leur Région, leur Fédération, … ils restent en place, ils ne bougent pas. Ils sont là, avec comme seul argument : « Notre projet politique est le meilleur, il n’y a pas de raison de ne pas être élu pour ça ». On se demande s’ils n’attendent pas d’être élus ou réélus « par hasard ». Ils vont mener la campagne pour les régionales, défendre leurs bilans, présenter leurs projets, taper sur la majorité « Nationale » et les minorités « Régionales » mais oublient l’essentiel : faire de la politique au quotidien, se rapprocher des électeurs, soutenir les causes (quelles qu’elles soient !) ailleurs que sur le plateau télé à la mode, …

Prenez Jack Lang. Il a été un des premiers à dire qu’il fallait se rendre à Versailles, à soutenir Hadopi après avoir soutenu la constitution. Il a tout faux. Il fallait l’exclure du Parti manu militari. Mon billet n’est pas consacré à Jack Lang. Tous mes potes blogueurs socialos tapent sur lui alors je le prends en exemple. C’est l’archétype, la caricature de l’élu PS. Pensez-y bien, les copains ! Ils sont tous identiques.

16 juin 2009

Pas de boycott socialo

En commentaire à un de mes précédents billet, Homer m'informe que les socialos ont décidé de ne pas boycotter le congrès. Les verts et les cocos, quant à eux, ont décidé de ne pas y aller. C'était la position que je défendais ici. En y allant, le PS casse la dynamique qui aurait pu être créée en marginalisant leurs alliés naturels et en oubliant que les électeurs ont probablement essayé de leur faire passer un message, la semaine dernière.

Ils sont indécrottables. Ils ne comprennent rien. Le moment n'est pas venu de prouver qu'ils sont des parlementaires propres sur eux mais de crier son opposition au système déformé par la présidence de Nicolas Sarkozy et à la futur casse de tous les acquis sociaux.

Ils cassent tout !

Je suis presque déçu ; mon billet sur les propositions de pousser l’âge de la retraite à l’âge de la retraite à 67 ans n’a pas été trollé par des andouilles souhaitant défendre cette mesure. N’y aurait-il plus de Sarkozystes ou auraient-ils tous compris que ça n’est que de l’enfumage généralisé… Jamais travailler plus ne permettra de s’en sortir. J’étais près à répondre à mes trolls, argument par argument. Mais ce n’est plus la peine. Tellement il est évident que le recul de l’âge de la retraite est néfaste, en augmentant le chômage des jeunes et empêchant les 60-70 de tenir leur rôle social : dépenser leur pognon dans les hôtels de Palavas-les-flots, garder les petits-enfants pendant que les jeunes bossent en évitant au secteur public de multiplier les crèches, s’occuper de leurs propres parents en évitant au secteur public de s’occuper du quatrième âge…

Un gâchis complet.

Pourtant, ils les enrobent, leurs propositions ! On en oublie les autres mesures. Pourtant, hier, deux annonces ont chatouillé mes esgourdes. D’une part, nos ministres veulent augmenter de 4 milliards le déficit de 2010 pour balancer du pognon pour la relance. D’autre part, ils veulent baisser le remboursement des soins pour diminuer le déficit de la sécu.

Cette dernière mesure est évidemment mauvais pour nos poches mais très bon pour les organismes d’assurance privés. Comme d’ailleurs le démantèlement presque annoncé du système de retraite à répartition puisque pour avoir la chance de profiter quelques années de notre cancer, après la soixantaine, il nous faudra placer du pognon pour se soigner et pour en avoir un peu pour bouffer.

L’autre mesure, l’accroissement du déficit pourrait passer, en période de crise, pour une bonne nouvelle. Elle le serait si le tristement célèbre paquet fiscal faisait que seul les pauvres et les « classes moyennes » contribuent au budget de l’état en supprimant l’imposition du capital et des revenus. En d’autres termes, d’une part, ça augmente la dette et d’autre part, le déficit ne serait pas augmenté si le paquet machin n’avait pas instauré le bouclier et fiscal et l’exonération des droits de successions.

Continuons à payer « pour eux », préparons la suppression de la retraite et de la sécu.

Tout va bien.

La seule solution

Le Coucou rejoint notre appel aux Parlementaires à boycotter Versailles et le discours du Président de la République, lundi. Hermès et Dedalus, par contre, sont contre cette idée mais je ne les rejoints pas du tout dans leur argumentation. Ils préconisent que les députés et sénateurs ailleurs au Congrès et se fassent entendre. A priori, quand on a le moindre respect de la République, on ne fout pas le bordel dans une telle assemblée !

Nicolas Sarkozy sera parti avant que les Présidents de Groupe ne puissent parler et ne les écoutera donc pas. La presse se fera un plaisir de reprendre les propositions de Nicolas Sarkozy, propositions que l’on subodore déjà comme étant une casse complète de notre modèle social, ce qui fera l’objet de mon billet du jour que vous attendez probablement comme la rue du Prophète attend la venue du Messie, c'est-à-dire en finissant votre café, peinard.

La seule solution pour éviter ce gâchis est de ne pas aller à Versailles, voire d’organiser un « forum social » quelconque pour balancer des contre propositions afin d’occuper les unes des journaux tout en montrant votre claire opposition à ce qui se trame et qui est catastrophique.

15 juin 2009

La retraite à 67 ans : n'importe quoi !

Et voilà ! L’âge de la retraite repartirait à la hausse ! C’est bon, les élections sont passées. On peut s’attendre à en prendre à nouveau plein la gueule. Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont une fenêtre de tir ouverte jusqu’à début 2010, il faudra alors préparer les élections régionales !

Comme le constate Elmone, c’est incompréhensible : on a le taux de chômage des jeunes qui galope. « Il n'est pas un homme politique en France, de gauche comme de droite, qui ne jette l'opprobre sur les entreprises qui refusent d'embaucher des jeunes. » « On a d'un côté des anciens qui ont travaillé entre 30 et 40 ans qui veulent se reposer mais ne le peuvent pas. De l'autre côté, on se retrouve avec des jeunes diplômés en pleine force de l'age, qui veulent travailler mais n'arrivent pas à entrer sur le marché de l'emploi. »

D’une manière générale, quand le taux de chômage est très fort, il est grotesque et contreproductif de vouloir faire en sorte que ceux qui travaillent le fassent plus. On en revient toujours au mensonge du « travailler plus pour gagner plus » (Dagrouik revient sur une autre facette aujourd’hui : l’échec des heures supplémentaires).

Retour sur une semaine

Certains étaient en vacances, la semaine dernière, et n’ont pas pu suivre les débats postélectoraux dans les blogs. Ils n’ont pas loupé grand-chose. Les blogueurs peuvent être regroupés en différentes catégories.
D’abord les blogueurs de droite. Il y en a quelques uns. Si, je vous assure. Ils ne sont pas franchement Sarkozystes mais ont relativement fermé leur gueule. L’UMP fait 28% avec 40% d’électeurs et n'a aucune « réserve » de voix. Pas de quoi pavoiser.

Ensuite, les Modem. Ils ferment un peu leur gueule. Allez savoir pourquoi ?

Après, les écolos. Je ne connais pas vraiment de blogueurs « pur verts ». Mais ils ont un résultat pour se réjouir. Ils ont tort. Daniel Cohn-Bendit ne sera pas candidat à la présidentielle et une union sacrée entre Eva Joly et José Bové devrait permettre aux verts de retomber dans les oubliettes.

Il y a les supporters du Front de Gauche. Ils parlaient beaucoup plus avant les élections qu’après. Bizarre.

Et nous voila à parler des socialos.

J’ai trouvé deux ou trois imbéciles pour se réjouir ouvertement de la défaite du PS (plus dans les commentaires que dans les billets). Ce sont des supporters inconditionnels de Ségolène Royal qui disent : « Vous voyez, nananère, on avait raison, c’est Ségolène Royal qu’il fallait à la tête du parti ». Ce n’est pas utile de discuter avec eux. Les oursins respirent plus d’intelligence.

Il reste donc les gens normaux. De gauche et attristés par la défaite. Il y a les optimistes. J’en fais partie. Je constate que la gauche est majoritaire en France et que de précédents mauvais résultats aux Européennes n’ont pas été forcément été suivis de catastrophes lors des scrutins ultérieurs. Il y a les pessimistes qui ne voient pas le bout et s’imaginent que les optimistes sont fous.

Non. Ils sont réalistes. Tout le monde est d’accord : il faut remettre la machin en marche. Martine Aubry a fait des propositions. Seront-elles suivies d’effet ? Grâce aux blogs, je connais un peu les militants, maintenant. Ils regrettent de ne pas être écoutés suffisamment et estiment que Solférino est trop fermé. Je n’en sais rien, je n’y suis pas, mais j’ai tendance à les croire. Edit : Pire Racaille exprime assez bien mon point de vue dans son billet d'hier soir.

Les blogs cherchent la voie. Au boulot ! Pour l’instant, boycottons Versailles le 22 juin. Rébus et Gaël ont relayé notre appel. Noël Mamère aussi. Il a tout compris.

13 juin 2009

La génèse d'un tri

Internet est en émoi, aujourd’hui ! La matinée commence fort : je tombe sur ce billet qui me rappelle ce que j’ai à faire. Dont acte. Je poursuis ma revue de blog cherchant un minimum d’inspiration pour faire le billet politique du jour à propos des primaires au PS mais elles semblent secondaires. Alors je continue à lire. C’est Trublyonne qui est zinfluente aujourd’hui puisqu’elle annonce la journée de la lèche pour me rappeler que j’ai un billet à faire pour dire du bien des copains.

Jetons nous à l’eau (notre illustration).

Quand l’taulier d’Vendredi m’a demandé si je voulais être « l’invité » pour le numéro d’été, je n’avait aucune idée de ce qu’allait être ce numéro d’été. Je pensais que c’était un numéro normal, avec un blogueur invité, comme, par exemple, Eric Dupin dans le numéro du 19 décembre que je conserve religieusement, pas parce qu’Eric est dedans mais parce que j’ai oublié les autres numéros au bistro en fanfaronnant : « tu as vu, c’est moi qui écrit, là ».

D’ailleurs, je vais le foutre immédiatement à la poubelle ou le donner à mon poissonnier qui saura faire un usage adéquat car c’est le dernier numéro que je vais garder. C’est une œuvre d’art. Courrez l’acheter pour lire les conneries dans les blogs plutôt que de perdre votre temps à lire les conneries dans les blogs.

L’taulier (qui me surnomme d’ailleurs Le Taulier dans son bouquin afin de préserver mon anonymat sauf quand il oublie) m’a dit, à peu près : « Bon, rédige nous une petite présentation de toi, tu es libre, il faut juste que tu parles de la Comète, de Tonnegrande, des blogs ». Ca laisse de la liberté, je me suis lancé. C’est la première fois de ma vie que je rédige un truc expressément pour un canard vendu en kiosque. Je me suis appliqué. J’ai écrit en Arial 12 et j’ai mis la cravate. Je suis content. Le Vieux Jacques aussi. J’ai parlé de lui en bien en lui laissant croire que ses idées inspiraient ma pensée. D’ailleurs, j’ai un message à faire passer de sa part : il faut que le fils achète le numéro pour le refiler au grand père. Si vous ne comprenez pas le message, relisez les archives de mon blog bistro.

Ensuite, l’taulier m’a dit de lui indiquer un « adage ». Je n’avais pas le temps, j’étais avec l’iPhone en réunion pour le travail et il fallait que je parle de politique et de bistro. La pensée phare du number one des blogs politiques est donc : « Qu’importe la politique ! Ne jamais quitter un bistro si on sent qu’un type est prêt à commander une tournée. » J’ai l’air malin. Les copains de bistro, hier soir, ont trouvé ça génial, ce qui pourrait expliquer ma légère gueule de bois, ce matin.

Enfin, l’taulier m’a demandé de citer mes trois blogs préférés. J’étais un peu gêné, il me fallait faire une sélection. Je l’ai faite sur les critères du moment mais c’est en découvrant le truc imprimé qu’on se pose les questions… J’aurais du botter en touche ou citer trois blogs de Franssoit. Que vont penser ceux que je ne cite pas ?

Vous voyez, là à gauche, ma blogroll. Plus de 150 blogs. Mon Google Reader en compte près de 250. C’est la journée de la lèche ! J’aime bien tout le monde. Tout le monde est mon préféré. D’un autre côté, Eric publie ce matin la liste de ses 30 blogs préférés. Il n’y a pas Didier Goux ! Il va se vexer.

Tiens ! Eric ! Son blog est cité parmi mes trois préférés. J’indique la raison dans Vendredi mais il y a plus : c’est Eric qui m’a initié au blogage et qui m’a donné une partie des machins qui font que PMA est premier du machin, maintenant. Je vais les rappeler. Petit 1 : simplification de la présentation du blog. Petit 2 : sympathie et réponse aux commentaires. Petit 3 : réflexion sur le blogage. Petit 4 : découverte des blogs des autres. Petit 5 : rencontre avec les autres. Petit 6 : des liens, bordel ! Des liens. Petit 7 : n’abusons pas des billets trop longs. Petit 8 : il faut pinguer (je me comprends).

Petit 9 : ne pas faire de billets trop longs. Je vais rater.

A côté d’Eric, dans ma sélection de trois blogs, il a Sarkofrance, l’illustre, qui me colle aux fesses dans le classement depuis des mois. C’est normal ! La place devrait lui revenir. Je vais révéler un secret et casser son anonymat. Il mérite d’être connu sous sa vraie identité. En fait, figurez vous que Sarkofrance n’est pas un pseudo, mais son vrai nom. Son prénom est Juan. S’il s’était prénommé Ramon, il aurait pu choisir Moy comme nom de blog.

Petit 10 : quand tu n’as aucune idée de blog politique, le matin, va chez Sarkofrance, il y a toujours quelque chose à se mettre sous la dent.

J’avais donc mes deux blogs préférés trouvés. Mais il m’en fallait un troisième. Ca a été vachement dur. Mais j’avais déjà menti sur les deux premiers. Mes trois blogs préférés sont Partageons mon avis, Partageons mes âneries et Partageons le reste.

Il me fallait :

Petit 1 : un type qui ne ressemble pas à Alain Jupé.

Petit 2 : un type qui ne soit pas de droite.

Petit 3 : un type qui écrive vraiment bien.

Petit 4 : un type qui ne soit pas une gonzesse pour faire chier les engagées.

Petit 5 : un type qui ne soit pas un de mes historiques potes de blogage.

Petit 6 : un type qui ne soit pas sur la même page que moi dans Vendredi et dont le pseudo n’évoque pas un cochon qu’on égorge.

Petit 7 : un type qui ne soit pas du nord à cause de leur réputation.

Petit 8 : un type pas trop gros. Et pas trop réactionnaire.

La première sélection étant faite. Je me suis retrouvé avec une liste d’admirables blogueurs. J’ai déroulé une nouvelle liste de critères. J’ai supprimé ceux qui mangent des pizzas trop cuites, ceux qui sont sodomites, ceux qui fument des machins illégaux, ceux qui habitent dans le 92, ceux qui sont amateurs de corridas, ceux dont l’URL contient les mots ruminances ou « petit livre rose », ceux qui ont soutenu le Front de Gauche, ceux qui boivent leur verre de rouge avec un paille, ceux qui ont quitté le Modem et qui ont changé de nom de blog, ceux qui sont toujours au Modem mais ne sont pas gros, ceux qui ont du poil dans les oreilles, ceux qui aiment les romans sud-américains, ceux dont ne nom ne s’écrit pas avec des lettres normales, ceux qui sont hébergés par le site du PS, ceux qui sont des Côtes d’Armor, ceux qui ont la jambe dans le plâtre.

Il n’en restait plus qu’un.