En salle

03 janvier 2020

Les clés

Les voisins de ma mère ont les clés de la maison depuis très longtemps (peut-être 20 ou 30 ans, ils se sont installés là un peu avant de prendre leur retraite et ont environ 85 ans et sont en pleine forme). Je crois qu'on la leur a donnée quand on a installé l'alarme afin qu'ils puissent intervenir en cas de déclenchement intempestif (c'est arrivé une fois mais ils avaient oublié comment arrêter le bazar et, une autre fois, c'est eux qui ont fait sonner - un coup à pisser dans sa culotte - alors qu'ils étaient entrés dans la maison pour mettre en route la chaudière, à notre demande). Bref...

A onze heures, j'entends la porte en verre du hall qui donne sur la porte d'entrée principale grincer puis, la sonnette... sonner. Je descends voir mais je n'ai pas la clé de la porte principale. Je sors par le garage et je vais donc dans le hall en passant par l'extérieur. La voisine était là. Je dis : "Ah bonjour madame, et tout mes voeux, désolé, je n'ai pas les clés de cette porte, j'ai fait le tour". Elle me répond : "bonjour, tous mes voeux également, vous les transmettrez à votre mère, s'il vous plait. En fait, je suis venu vous rendre les clés vu que nous n'en avons plus besoin".

Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. Elle a ses clés depuis une éternité et ne les a pas utilisées depuis plus de 10 ans mais c'est ainsi. Je lui explique : "ah mais madame, c'est nous qui avions besoin que vous ayez les clés au cas où, par exemple si ma mère perd les siennes ou si un artisan doit intervenir en urgence pour une bricole et qu'on ne peut pas être présents." Charmante mais elle insiste, je prends les clés et lui dis "mais vous savez, nous n'en avons pas besoin nous non plus."

Elle : "ben si, vous n'avez pas les clés pour ouvrir aux visiteurs...".

Qu'est-ce que vous vouliez que je lui réponde, moi ?

(surtout pas la vérité : que la clé qui aurait dû être sur la porte principale est chez un artisan qui doit intervenir pour une bricole).

(ceci n'a rien à faire dans un blog politique mais je n'ai rien d'autre à y mettre).

8 commentaires:

  1. En Bretagne, on ne sait pas encore faire des doubles, triples, quadruples, etc. de clés ? Ça viendra peut-être un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel rapport ? Une question de sécurité empêche de multiplier les clés. On sait précisément où est chaque jeu de clés. Tu crois faire de l’humour mais tu es toujours très con et ça tombe à plat. Si tu n’as rien à dire, tu n’es pas obligé de commenter.

      En plus, ce qui importe est le dialogue entre la voisine et moi. Je sais très bien où trouver une clé de cette porte si j’en ai besoin.

      Occupé donc toi de tes fesses.

      Supprimer
    2. Justement : j'ai un double de ma fesse.

      Supprimer
  2. Bon finalement c'est plutôt rassurant votre échange, on comprend que vous êtes comme cela tous les deux, et que les opinions politiques ne sont qu'un prétexte comme un autre pour ne pas être d'accord.
    Bonne Année à vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs, je suis rarement d'accord avec mes opinions politiques : alors, avec celles des autres...

      Supprimer
  3. la mise en page façon puzzle c'est normal ?

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trouvé la solution ! Faites autant de doubles des clés qu'il le faut, distribuez-les à autant de gens qu'il le faut pour que votre mère soit tranquille ( vous, elle,voisins, artisans, amis, etc.), mais, pour ne pas risquer un cambriolage, changez ensuite la serrure.

    RépondreSupprimer
  5. C’est un joli billet

    Je suis pas venu sur ton blog depuis quelques jours

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.