En salle

17 janvier 2020

Royal au bar

Ségolène Royal a annoncé aujourd’hui la création d’une structure politique en vue de la présidentielle de 2022. Cette hypothèse ou ce scénario d’un retour a évidemment un côté hilarant mais laissons le de côté deux minutes (y compris dans les commentaires, je vous remercie).





En l’état actuel, la gauche socialiste est incapable de présenter un candidat qui pourrait dépasser 10% au premier tour et je suis gentil. La gauche, en général, pourrait trouver un candidat d’union qui pourrait faire un joli score. Mais je ne crois pas à l’union de la gauche, sur sa gauche. Donc ce joli score permettrait potentiellement une troisième place au premier tour. Ce qui nous fera une belle jambe. 

Il ne s’agit pas de croire aux prévisions des sondages deux ans avant un scrutin. Qui aurait donné Hollande gagnant en janvier 2010 pour mai 2012 ? Ou Chirac en 95, six mois avant le vote ? Ou Mitterrand à une autre époque (janvier 1979 ou janvier 1986) ? Ou Macron en janvier 2015 ? A la limite, Sarkozy en janvier 2005 ? Et même Chirac en janvier 2000 alors que tout allait bien pour Jospin... 

Je n’ai aucune idée de ce que pourrait donner une candidature de Ségolène Royal en 2022. Toi, cher lecteur, je ne sais pas. Tu penses que c’est ridicule. Jusqu’à mai 2011, tu pensais qu’une candidature Hollande serait ridicule. Les prévisions sont toujours ridicules et saluons avec panache Rocard, Balladur, Fillon,...

Reprenons. Je suis du centre gauche. Pas socialiste mais de centre gauche. Pas socialiste parce que je n’oublie pas de lire dans un dictionnaire ce que ça veut dire, genre collectivisation des moyens de production ou un truc comme ça. Je souhaite qu’un candidat du centre gauche soit élu. En 2017, aussi. Mais il n’y en avait pas. J’ai donc voté pour Macron pour éviter un désastre et comme tous les électeurs du centre gauche je n’ai aucun regret même si je n’approuve pas du tout la politique menée. 

Alors, soyons sérieux. Si Madame Royal semble en janvier 2020 n’avoir aucune chance ça veut dire qu’elle a toutes ses chances. 

L’hypothèse la plus ridicule peut souvent être gagnante. L’absence de figure au centre gauche fera qu’un type de gauche votera pour des raisons qui ne regarde que lui pour un candidat qui ne regarde que lui. Il n’oubliera pas la brutalité de la politique de Macron et qu’un type de la gauche de la gauche ne pourrait être élu que par un abominable hasard. 

8 commentaires:

  1. Au point d'abaissement où nous sommes rendus, je dirais que cette candidature n'est pas PLUS ridicule que celles qui vont éclore dans les mois qui viennent, voire se sont déjà déclarées.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'oublierai jamais le fameux "Je vous ménerai vers de nouvelles victoires" de Royal aux socialistes le soir de sa défaite au 2ème tour, en 2007

    RépondreSupprimer
  3. toujours surpris de l’absence d’humilité de certain.e.s

    D’autres, à sa place, aurait honte et se cacheraient... (mais je dis peut être ça parce que c’est une femme...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est surtout les autres qui devraient se cacher.

      Supprimer
    2. Si vous préférez, une déclaration lors du meeting à Béthune de sa campagne de 2007, avant le 1er tour :"Nous n'avons pas besoin de nous parler pour nous comprendre !"

      Supprimer
  4. Désirs de france et avenir de la planète : rien pour l'univers?
    Fabius va demander qui s'occupe de l'univers?
    Marco

    RépondreSupprimer

  5. re bonjour,
    je viens de parcourir une grande partie de votre site... une merveille !!! merci d'exister
    voyance en ligne

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.