11 novembre 2022

De bonnes opinions assez soumises

 


Le nouveau « tableau de bord des personnalités Paris Match/Sud Radio - Ifop/Fiducial » (pdf), pour novembre, est sorti avant-hier. Tous les mois, il m’amuse assez car il montre que nos copains Nupessialistes sont complètement à côté de la plaque…

La question posée est « Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si vous en avez une excellente opinion, une bonne opinion, une mauvaise opinion, une très mauvaise opinion ou si vous ne la connaissez pas suffisamment ? » Les sympathisants de gauche accordent une large préférence à François Hollande. Parmi les seuls sympathisants socialistes, il fait le double de Jean-Luc Mélenchon… et Olivier Faure est encore un peu derrière. Monsieur Méluche est derrière Yannick Jadot, Fabien Roussel et Anne Hidalgo parmi les sympathisants écolos et socialos. On notera également le bon score de François Ruffin parmi les différentes catégories, à gauche.

 


Parmi un tel étalement de chiffre, il n’est pas toujours facile de repérer ceux qui sont essentiels, tant on a envie de se limiter au classement général mais les faits sont là : les électeurs de gauche et notamment les sympathisants socialistes et écologiques, ont une meilleure opinion des personnalités de gauche qui se démarquent de Nupes (le classement cite aussi Clémentine Autain et Sandrine Rousseau parmi les pro-Nupes).

Dans ce contexte (lequel, d’ailleurs ?), le classement général a peu d’intérêt : il est dominé par des personnalités qui ont fait leurs preuves dans les hautes sphères de l’Etat, dans l’ordre : Edouard Philippe, Nicolas Sarkozy et François Hollande (dans un mouchoir de poche, les deux ex) suivis de Bruno Le Maire, Emmanuel Macron et Elisabeth Borne (je ne sais pas pourquoi Jean Casteix n’est pas dans la liste), puis Olivier Véran (qui a toujours été bien visible dans les médias).

La suite mériterait une étude vu que Rachida Dati arrive tout juste derrière, loin devant les autres gugusses de LR (à par Sarkozy), ce qui me laisse quand même sur le cul…

 


Deux autres axes me paraissent intéressant à approfondir : le niveau d’éducation (« d’instruction » serait plus exact) et le type d’agglomération. Edouard Philippe, par exemple fait un vrai bide auprès de ceux qui n’ont pas de diplôme qui, avec ceux qui ont un diplôme de type « CAP », plébiscitent Nicolas Sarkozy. François Hollande et Emmanuel Macron sont à peu près au même niveau parmi ceux qui ont au moins le bac, Bruno Le Maire étant tout de même devant parmi ceux qui ont le bac ou bac plus deux, mais pas ceux avec un diplôme supérieur (Edouard Philippe restant néanmoins en tête parmi l’ensemble des diplômés, quel que soit le niveau).

Nous noterons au passage que Elisabeth Borne et François Ruffin, même s’ils restent derrière l’ancien Premier ministre, font les meilleurs scores parmi les titulaires d’un diplôme supérieur.

Jean-Luc Mélenchon est à la traine pour tous les niveaux mais réalise son meilleur score chez les diplômés de haut vol, tout comme Fabien Roussel et Yannick Jadot qui, eux, restent proche de Borne et Le Maire. Les deux compères font un bide auprès des non diplômés. Il ne serait pas juste que je ne jette pas un œil sur les résultats d’Anne Hidalgo et d’Olivier Faure… : ils ne font pas de bons chiffres mais ce sont les hauts-diplômés qui les apprécient le plus.

 


Au sujet des zones géographiques, l’étude les regroupe en trois zones : les communes rurales, celles urbaines de province et l’agglomération parisienne. Edouard Philippe est le préféré partout. Nicolas Sarkozy passe bien loin de Paris où il est largement devancé par François Hollande et Emmanuel Macron et où Fabien Roussel, Yannick Jadot et François Roussel s’en sortent le mieux mais où Jean-Luc Mélenchon dépasse ces trois derniers. On verra également que Sandrine Rousseau et Clémentine Autain semblent ne pas pouvoir être blairées hors de la région parisienne.

 


Mais nous ne sommes pas en période électorale et peu importent les détails de ces chiffres, au fond. Je constate que les cadres emblématiques de Nupes sont dans les choux, à part François Ruffin, ce qui me semble montrer que la stratégie adoptée n’est pas du tout la bonne. La gauche, en général, est surtout comprise par les diplômés et les Parisiens (Anne Hidalgo fait également un bon score vers la capitale, ce qui est la moindre des choses).

Ce qui n’est pas une surprise.

4 commentaires:

  1. Salut,
    ça vaut le coup de regarder le classement qui détaille les bonnes ET les mauvaises opinions :
    A part Edouard Philippe (l'ex-doudou des Français confinés), aucune des personnalités, même les mieux classées, n'a plus de bonnes opinions que de mauvaises.
    Les rares à en avoir autant sont Le Maire (!), Ruffin et un ou deux pingouins inconnus ailleurs que dans leur camp politique. Et, ce qui pourrait en étonner certains, Borne n'en est pas loin (42/44)...

    Les seules personnalités qui atteignent 50% de bonnes opinions parmi les sondés "de gauche" sont Philippe (bis repetita), Hollande (mais si, mais si...), Roussel (le plus socdem des communistes ?), Jadot (le plus socdem des écolos ?) et Ruffin (qui se définit comme socdem dans ses dernières interviews)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pouvais pas faire un billet plus long non plus...
      Mais oui, seule la première ligne montre un type qui a moins de 50% de mauvaises opinions.
      Et je pense qu'il ressort de mon billet que la gauche modérée - donc les socdems - s'en sort assez bien, à gauche.
      Mais aussi que la gauche s'adresse plus aux diplômés et aux parisiens qu'aux gens normaux...

      Supprimer
  2. J'aime lire tes billets, même de très pertinent à dire.

    Sinon que le sondage mensuel du Point met en personnalité politique préféré souvent Juppé ou Jack Lang (qui lui a dit qu'il voulait rester, le lierre et le chiendent c'est particulier).

    Après d'autres (Yves) te l'ont dit. Faut regarder le "ne pas" plutôt que le "je veux".

    Ca me rend triste. Mais bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Le « ne pas » et le « je veux » sont similaires. Nous ne sommes pas en période électorale et tout cela ne veut pas dire grand chose. Par exemple, que fais Dati dans ce classement ? Je dois reconnaître, quand même, que j’aurais répondu oui si on me demandait si j’avais une bonne opinion d’elle. Après…

      Supprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...