12 mars 2006

BHL


Je n'aime pas BHL. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'aime pas BHL. Sans doute, dans mon milieu, est-il de bon ton de ne pas aimer BHL. On ne peut pas aimer BHL et Desproges. J'aime Desproges. Mais pas BHL.

Je n'ai jamais lu un seul bouquin de BHL et il est très probable que je n'en lirai pas dans la demi-heure qui suit.

J'ai demandé à mes potes pourquoi je n'aime pas BHL. Ils ne savent pas. Ils savent juste qu'eux non plus n'aiment pas BHL. Ils n'ont jamais lu un de ses bouquins.

Son bouquin sur sa visite aux US, je ne l'ai pas lu. J'ai juste lu les critiques dans le Canard Enchaîné et quelques autres à droite à gauche. Comme tout le monde.

Les potes en questions, ils me disent : il ne tient pas des propos cohérent, il change de discours selon le public. J'ai dit "où" ? Ils m'ont dit : "c'était dans le journal". Je leur dis : "montre moi". Ils cherchent partout, et me disent "je ne l'ai pas gardé". Puis-je pouffer ?

Je n'aime pas BHL mais hier soir, j'ai regardé Ardisson, où en plus de Pierre Richard qui nous a bien faire rire et Rocco Sifredi qui nous a bien fait rire, mais pas pour les mêmes raisons, y'avait BHL. C'est d'ailleurs abominable de citer Rocco Sifredi, BHL et Pierre Richard dans le même article de blog, mais ils étaient dans la même émission, c'est pas de ma faute. J'aime bien Pierre Richard, et pas depuis hier soir. Depuis hier soir, j'aime bien Rocco Sifredi, il a fait rire Pierre Richard, et moi aussi.

Non, je n'ai pas fait rire Pierre Richard, Rocco Sifrancis (c'est pour ceux qui lisent les brèves de comptoir) m'a fait rire aussi.

Donc, disais-je, je n'aime pas BHL. Il n'empêche que hier soir, chez Ardisson, il a dit deux trucs pas cons, que je résume ou cite plus ou moins de mémoire :
1. Il faut que les peuples, les nations, ... arrêtent de s'envoyer leur passé à la gueule, de comparer leur histoire, leur passé,
2. Il reste une seule guerre à mener : celle de la démocratie contre le fascisme.

9 commentaires:

  1. Bien dit. Moi non plus je n'aime pas BHL. Je n'ai jamais lu un livre de BHL. J'en ai parfois feuilleté, mais la lecture de quelques phrases m'a suffi. Quand j'ai envie de lire un philosophe, j'ouvre un livre de personnes qui s'appellent Platon, Nietzsche, Wittgenstein ou même Sartre, Michel Onfray ou Pierre Desproges.

    RépondreSupprimer
  2. Bien dit. Moi non plus je n'aime pas BHL. Je n'ai jamais lu un livre de BHL. J'en ai parfois feuilleté, mais la lecture de quelques phrases m'a suffi. Quand j'ai envie de lire un philosophe, j'ouvre un livre de personnes qui s'appellent Platon, Nietzsche, Wittgenstein ou même Sartre, Michel Onfray ou Pierre Desproges.

    RépondreSupprimer
  3. Sarkoprout, parle pour toi. Eric, tu dupliques trop.

    Pour répondre à Eric qui me fait l'honneur d'écrire sur mon blog, quand je veux philosophier je lis San-Antonion, Cavanna ou Déproges. Pas les autres que tu cites (si je peux te tutoyer).

    On est OK sur un truc, BHL n'est pas une référence. Et aussi, on ne l'aime pas, mais des fois, il dit des vérités.

    C'était le sens (???) de mon message.

    RépondreSupprimer
  4. Ceci dit, un truc sur BHL, je crois que j'ai lu à l'époque où il était "nouveau philosophe" et qu'il était de bon ton de cracher sur tout ce qui avait à voir avec l'idéologie.
    Eric, d'accord avec toi, il y a mieux que BHL et les autres pipole-philosophe, n'empêche que je me ferais bien inviter dans les salons parisiens où l'on cause, histoire de goûter au caviar, ça me changerait des canapés-rillettes de la Comète, par ailleurs délicieux, à partir d'une certaine heure.
    Au fait Finkeilkraut c'était pas aussi un nouveau philosophe ?

    RépondreSupprimer
  5. Ya pas besoin de lire BHL car comme philosophe, il sert à quoi?
    Le dernier article à son sujet, c'était deux pages centrales, à la rubrique spectacle (sans rire) dans Le Parisien à propos de son dernier livre.
    Cela me semble parfaitement résumer l'importance philosophique de BHL.
    Mettre en forme les idées du citoyen lamda, ça fait pas avancer le débat.

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a que Tonnegrande pour manger des rillettes à la Comête tout en présentant ses blogs comme un haut lieu philosophie.

    RépondreSupprimer
  7. oui mais la Culture et les rilettes sont les deux mamelles de la France, comme dirait BHL.
    Je me demande si sur ce blog çi on peut philosopher ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...