26 avril 2019

Qu'est-ce qu'est bon dans l'Macron ?


Depuis plus de 20 ans, je ne regarde les émissions politiques en soirée que quand je suis en vacances chez ma mère. Ainsi, les dernières interventions politiques avec un président de la République sont le « pschitt » de Chirac et un machin de Sarkozy face à une centaine de Français (avec une exception : nous avions été « autorisés » à regarder une conférence de presse de François Hollande pendant les heures de bureau au moment des attentats). Mais je suis en vacances chez ma mère et il y avait Macron, hier. Certes, pendant la première heure quand Manu prononçait son discours, j’étais au bistro et le son était coupé. J’ai donc « regardé » et ai suivi dans Twitter.

La conclusion de cette première séquence est que le nombre d’imbécile qui regardent Macron uniquement pour pouvoir dire des banalités et qu’ils n’aiment pas le chef de l’Etat est impressionnante.

Bien après le début des « questions réponses », j’étais le seul client et le patron a mis le son puis je suis rentré et j’ai écouté la fin à la maison.

Ma première impression (et ce n’est qu’une impression vu les circonstances) est qu’Emmanuel Macron est bien meilleur quand il est interviewé que quand il prononce un discours. On parlera un peu du fond plus tard mais, sur la forme, il m’a paru très bon dans cette seconde partie. Bien meilleur que dans les machins de ses prédécesseurs qui me restent dans le crâne après toutes ces années.

Sur le fond, j’ai noté quelques points.

Tout d’abord, ses propos sur la laïcité m’ont fait plaisir. On défend la même République, la même idée de cette dernière, à l’opposé de toutes les conneries communautaristes que l’on peut voir. Bien sûr, les commentaires dans les réseaux sociaux sont affligeants. Quand le Président parle des « islamistes radicaux », les gogochistes comprennent « musulmans ». Abrutis.

Tiens ! Abrutis aussi quand ils ne relèvent pas la pire abomination dans les propos de Jupiter : il veut diminuer l’impôt sur le revenu des classes moyennes. Or, c’est l’impôt le plus juste vu sa progressivité. Un truc bien de gauche, quoi ! Il faudrait l’augmenter et diminuer d’autres machins, comme la TVA et les taxes sur la bière.

A propos du temps de travail, il a dit une grosse connerie et un truc très bien. Comme quoi, le « en même temps » et le « ni de droite ni de gauche », hein ! La grosse connerie est que les Français travaillent moins que les autres. Ce n’est pas vrai. Leur temps de travail est supérieur à celui de beaucoup de nos voisins. On le dit depuis des années et des études récentes le confirment. Le truc très bien, presque mon slogan, est qu’il est complètement débile de vouloir augmenter le temps de travail alors que nous avons un tel niveau de chômage. Personne, à gauche, ne l’a noté. Cela aurait peut-être été le cas s’il n’avait pas ajouté une imbécilité sur « la décote ». On ne touche pas au temps de travail et à l’âge de la retraite mais si les gugusses qui veulent gagner assez devront partir en retraite plus tard.

C’est pas gagné.

Dans la presse, ce matin, on voit des trucs comme quoi il ne répond pas aux revendications des gilets jaunes. Ces derniers ont déjà eu 10 milliards en janvier et on ne peut pas répondre aux considérations de quelque 30000 peigne-cul uniquement pour le fun.

Hop ! Mon premier billet depuis presque trois semaines... Et il y en aura un autre aujourd'hui ou demain mais pas politique.

10 commentaires:

  1. Salut,

    "Mon premier billet depuis presque trois semaines..."
    ... il en valait la peine.

    "Comme quoi, le « en même temps » et le « ni de droite ni de gauche », hein !"
    Ben oui, c'est « en même temps » son problème et celui de ses opposants : personne ne peut être tout le temps d'accord (ni pas d'accord) avec lui...

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Oui ! Et avec toute l'objectivité& qui me caractérise.

      Supprimer
  3. Ah ben quand même... Je commençais à me sentir seule !

    RépondreSupprimer
  4. Ben moi j’étais au cinéma voir Avenger (je recevais plein d’alertes sur l’iPhone)

    Je sais que je serai de toutes manières, comme depuis 10 ans, dans la cible de ceux qui feront encore plus d’effort pour financer la solidarité envers ceux qui ont tout le temps de préparer des manifs pour tout casser le week-end. Donc bon...

    Sinon chouette de te lire

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.