15 septembre 2020

Pour la 5G, Amish, donnez !

Le débat sur la 5G est délirant et la gauche fait n’importe quoi. Macron est un peu violent et populiste avec son histoire d’Amish (voire trumpriste comme dit Raffy) mais il faut raison garder.
 
Les écolos feraient mieux d’expliquer que le streaming est beaucoup dangereux mais pur la planète que ce genre de technologie (le streaming oblige les datacenters à tourner en permanence et nécessite des quantités délirantes de données à véhiculer dans les réseaux). Ça crée du réchauffement climatique et il est urgent de limiter cela mais je ne sais pas comment. Comment expliquer à des braves gens qu’il faut arrêter le téléchargement à la demande ou, du moins, le limiter ?

Quand Piole dit que la 5G ne sert qu’à regarder des films dans l’ascenseur, il a tort mais on peut négocier. Ce qui est mauvais pour l’environnement est de véhiculer un film jusqu’à un brave type. Je dis qu’il a tort car la 5G a d’autres intérêt parce que des fois on a besoin d’un très haut débit. 

Imaginons par exemple des pompiers sur le lieu d’un accident, s’ils peuvent transmettre une échographie en direct à un toubib, c’est quand même un progrès. Il y a un tas d’autres exemples : j’en ai marre de faire des visios avec des collègues (ou ma mère en période de confinement) dans de très mauvaises conditions. 

La 5G est utile. C’est une étape de plus dans le progrès et son intérêt est qu’elle fait l’unanimité entre les industriels (ce n’est qu’une technologie qui devient un standard pour que tous les téléphones produits dans le monde soient compatibles avec les émetteurs de tous les opérateurs du monde). Elle n’est sans doute pas du tout dangereuse mais si elle l’est, elle ne l’est peut-être pas plus, aussi bien, que les grandes ondes de ma jeunesse et que la TSF de Jean Nohain. 

Donc le combat est mauvais. Comme tout ce qui est fait au nom du principe de précaution. Ce truc mis dans notre Constitution par la droite. Et les gauchistes feraient mieux de ne pas l’oublier. 

Pensez-donc à tout ce qu’on n’aurait pas fait si on avait su que l’amiante était mortelle. Les Alish refusaient sans doute l’amiante et Macron a raison. 

Maintenant, braves écolos, trouvez-nous donc une solution pour que les usages du très haut débit (donc la vitesse de production de données par des ordinateurs qui chauffent) puissent être modifiés ! 

Et ne soyez pas un frein au progrès quand vous n’y comprenez rien. 

9 commentaires:

  1. Chui d’accord et je le chute sur la tête d’un amishécolo !

    RépondreSupprimer
  2. Déjà citer un vert rouge très vert communautairement parlant, c'est une chose parfaite car scientifiquement et moralement aller contre lui c'est aller vers la lumière. Les maires verts sont formidables.

    Avant l'amiante y avait une espérance de vie faible. Mais peut être que si on veut faire une charte des arbres, faison aussi une charte des serpents (je hais les serpents je les éradiquerais tous si je pouvais) et des moustiques (qui m'emmerdent) pour les interdire. On peut ? Aucun texte religieux qui vote vert ou à gauche de la gauche de l'interdise ? Faisons le.
    Et faisons une charte contre la guerre et les gens vilains.

    Par contre fibre, 5G, nucléaire, hydrogène, progrès scientifique hors service de l'homme, évidemment qu'on fonce.

    RépondreSupprimer
  3. le coup de l'amish va leur faire la semaine. Je vois d'ici sarkofrance titrer : "les amish du nouveau monde". Le titre de libé : "gardez-moi de mes amish"... et d'autre foirures du même acabit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, au début de ma prodigieuse carrière, j'ai travaillé dans une revue mensuelle qui s'appelait Trente millions d'amish.

      Du coup, j'y ai droit, à votre 5G (dont j'ignore absolument ce qu'elle peut bien être), ou pas du tout ?

      Supprimer
    2. Vous n’avez pas de téléphone. Mais vous avez le droit.

      Supprimer
    3. Ah, parce qu'en plus il faudrait que je me mette au téléphone ? Et pourquoi pas à la télégraphie sans fil ou autres diableries modernes, pendant que vous y êtes ?

      Supprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...