25 août 2022

Nous n'avons pas besoin des écolos français pour sortir du réchauffement climatique !

 


Je suis bien amusé par l’introduction du dernier billet de Denis : « Je suis atterré de toute cette haine anti-écolo qui se déverse, croyant que la solution passerait par la mort politique du messager et la construction de nouveaux EPR, dont la logique est celle d’un vieux monde. » D’autant que mon dernier billet est en lien. Comme par hasard, Denis a oublié de rappeler l’argument – le seul – que je développais dans ce billet et, surtout, d’y répondre, ce qui montre bien, tout de même, la limite des écologistes…

Cela étant, je n’ai pas de haine anti-écolo et dénoncer des haines est facile. Il se trouve que je n’aime pas une partie des militants écolos, comme Sandrine Rousseau, on se demande pourquoi, Eric Piole avec ses histoires de burkini et, maintenant, l’espèce d’andouille qui veut interdire des avions et des piscines, piscines qui font par ailleurs d’excellentes réserves d’eau pour lutter contre les incendies. Et s’il y a une haine, elle est surtout dirigée contre des écolos en peau de fesses essentiellement donneurs de leçon et oubliant de regarder plus loin que le bout de leur nez…

 

Savez-vous, par exemple, que la population mondiale pourrait être divisée par deux, pour des raisons quasinaturelles, d’ici la fin du siècle ? Ca fait presque peur… Surtout, l’impact sur le climat sera beaucoup plus important que le fait de pisser dans nos piscine (à défaut de glisser dans nos glycines) pour les remplir…

C’est souvent mon même pote écolo qui fait circuler des informations dans Facebook avec lesquelles j’ai une interprétation totalement différente. Ne voila-t-il pas que 43% des Français seraient climatosceptiques et auraient un mauvais niveau d’information… Faut-il y croire ? Pas plus que croire un blogueur qui estimerait que la production d’énergie à partir de l’hydrogène est impossible à cause des limitations des ressources en nickel… Nous ne sommes pas spécialement scientifiques et il faut arrêter de croire qu’on a de meilleures connaissances que les autres, notamment quand nous nous exprimons dans les réseaux sociaux.  

Je ne suis pas climatosceptique. Je suis persuadé que l’activité humaine a une influence sur le climat via l’émission de saloperies à effet de serre. Je ne le discute pas. Je rejoints le consensus, certains diront bêtement, d’autres pas… Après tout, certains traitaient de débiles les braves gens qui allaient se faire vacciner parce qu’ils rejoignaient le consensus. Par contre, je ne pense pas que déplacer l’urine de nos piscines vers des violons sauvera le monde…

Par contre, traiter l’urine de nos machins à quatre pieds que l’on va élever pour manger est une des possibilités qu’il ne faut pas écarter, surtout si la diminution de la population mondiale permettra de produire moins de bidoche ! Et je refuse, en conséquence, de subir les oukases de type « il faut arrêter la viande pour sauver le monde » imposer par des guignols qui ne sont que des militants et ne connaissent rien à rien à part les âneries qu’ils échangent dans les forums de discussion (ou les débats au cours des partis).

 

Toujours est-il que la diminution de la population mondiale est un excellent espoir pour ce qui concerne le changement climatique. Nous ne sommes sûrs de rien et il ne faut pas baisser les bras même si on a des auréoles.

Par contre, on ne pourra pas tolérer longtemps les âneries des écolos comme tout ce qui nous a fait nous désengager du nucléaire et qui nous fout dans la merde en cette période de guerre mondiale ou presque…


Cela étant, il faudrait que les hommes arrêtent de tomber enceint.

7 commentaires:

  1. J'en reviens à ces écolos, qu'il m'arrive de désigner comme des ayatollahs de la verdure.
    La brave dame dont tu nous parles au début, juste avant( d partir en vacances, a dénié toute compétence au Ministre de la chose.
    Une grande question se pose.
    Quelle sa légitimité à elle de se présenter comme écologiste ?
    Son pédigrée propose autrice, femme politique, économiste et féministe.
    *Quel rapport avec l'Ecologie, la vraie. celle qui est multicarte (technologique, économique, gestion des ressources naturelles...)
    Son alter égo est guère mieux. Je viens de lire qu'il encourageait les braves citoyens à détruire les réserves d'eau régulièrement déclarées et autorisées comme étant une captation indue des nappes phréatiques et allant jusqu'à s'avancer d'une aide devant les tribunaux.
    Si j'ai bien lu, celui-là a une licence en droit.
    Quel rapport avec l'Ecologie ?

    RépondreSupprimer
  2. « certains diront bêtement »

    Mais non, mais non ! Qu'allez-vous imaginer là ?

    D.G., grand bouffeur d'écolos en salade (bio)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour. Quand vous évoquez la projection d'une 'Diminution importante de la population mondiale' vous faites référence à quelles sources ? Cordialement. Hervé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des dizaines de dépêches. https://www.tf1info.fr/amp/international/demographie-la-population-mondiale-divisee-par-deux-d-ici-a-2100-2230300.html

      Supprimer
    2. Je ne crois pas trop à cette histoire de déclin démographique car le Planning Familial français a déjà trouvé la parade: Mettre en cloque Marcel, Lucien et Momo! Même le cousin breton du patron de ce blog s'est mis au travail, c'est vous dire ... Je prévois donc un avenir radieux aux vaches laitières et aux fabricants de jouets en peluche, et tant pis pour le changement climatique!

      La Dive

      Supprimer
  4. C'est con que de mettre des textes qui normalement devraient appeler à la réflexion et au recul provoquent des réactions que je déplore parmi mes copains. Tant pis.

    Je résumerai ton billet en une phrase : "l'écologie est trop sérieuse et importante pour la laisser à ceux qui se prétendent "écologiste" pour faire de la politique".

    On fait plus de mal que de bien avec des "symboles". J'ai écrit sur l'alliance Jospin Voynet sur le cadavre de Super Phénix, qui nous rendrait bien service.

    Tu écris que les français seraient climatosceptique ? Je pense qu'ils souffrent d'un manque de culture et de savoir physique et scientifique. Et, de fait, ils croient des prophètes qui ne font pas de la science, mais de la politique.

    C'est pas sérieux. Mais ça a déjà fait du mal. On sait, donc portons un autre discours. Basé sur l'intelligence, le savoir. Et des propositions.
    L'agit-prop amuse les troupes mais ne sauve personne

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...