14 novembre 2018

Royal ! Royal ! Hollande ! Hollande !

Pépère a annoncé qu’il reviendrait en politique. Mémère a dit qu’elle n’excluait pas d’être candidate en 2022. Les prochaines primaires se joueront donc entre les enfants. Et petits-enfants. Voire arrières petits-enfants. Je n’arrive plus a suivre. La question sera : tu préfères papa ou maman ? 

Il n’empêche que j’observe goguenard les commentaires des types de gauche, disons ceux de 2012, parce que maintenant, il n’y a plus de gauche. Il n’y a plus de droite non plus, d’ailleurs. Wauquiez a coulé son parti. Amen. Il reste une extrême droite. 



Ah merde ! Je le suis trompé de photo. Voilà la bonne. 



J’observe donc les comportements actuels des types de la gauche du bon vieux temps, de l’ordre juste et de mon adversaire c’est le monde de la finance. J’approuve totalement leurs commentaires ce qui m’évite d’avoir à me justifier. 

Il n’empêche que tous les dirigeants actuels du PS sont partis pour faire 4,5% aux prochaines élections ce qui le les rend sympathiques vu que c’est le taux d’alcool dans la Kro. Et que les dirigeants de partis plus à gauche ne peuvent prétendre qu’à une victoire s’ils sont opposés à Marine Le Pen au second tour, ce qui pourrait arriver par hasard. Face à la nièce, ils perdraient mais ne savent même pas pourquoi. Face à tata, on pourrait assez facilement prouver que ses boulons du ciboulot n’ont pas un parfait alignement. 

Pour vous dire, même Martine Aubry aurait une chance aux prochaines élections. Alors le retour de pépère et mémère ne me choque pas spécialement. Partons du principe qu’un président sortant n’est jamais réélu sauf en période de cohabitation, Macron sait fort bien qu’il n’a aucune chance pour 2022 car il ne pourra pas tout verrouiller. Il a néanmoins le soutien discret de ce qui fut le centre gauche et celui de la droite qui n’a pas fait exprès de favoriser Wauquiez. 

On n’a une seule certitude. 





18 commentaires:

  1. Je ne sais pas si les politiques se rendent vraiment compte de l'état de la politique en France. Je n'ose imaginer le taux d'abstention au prochain vote.

    RépondreSupprimer
  2. Je m'attendais plus à un retour providentiel de pépère que de mémère pour 2022. La raison fait pencher pour Hollande,le cœur pour Ségolène. Prendre une revanche sur 2007 bien mérité, cela serait le pied intégral,doublement, enfin une femme qui non seulement porte le combat du changement climatique mais accède à la présidence.Cela annoncerait un message d'espoir et du changement des mentalités.Je trouve que la situation serait cocasse et excitante de rebondissements. I have a dream,qu'on me réveille sous aucun prétexte. 😁😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'en ratez jamais une, vous, hein ? Toujours sur la brèche, la modernité fait rage, la langue de bois vrombit, et toutes ces sortes de choses. Il faudrait penser à vous réserver un petit coin de salle au pavillon de Breteuil…

      Supprimer
  3. J'entendais, hier, un de ces éditocrates nous expliquer que la politique française était devenue "liquide". Je n'avais pas bien compris ce qu'il voulait dire.

    Quels sont aujourd'hui les rochers qui permettront aux électeurs français de faire un choix en 2022 ? Cette fois, je crois dur comme fer que les Français sont bons et prêts collectivement - pas nous bien évidemment - pour la p'tite Marion Maréchal-Nous-Voilà. Avec Sarkozy et Hollande, le niveau de l'eau était monté de quelques centimètres à chaque fois. J'ai la sensation que Macron - qui n'a pas tort sur tout - vient de la faire monter de plusieurs mètres à l'insu de son plein gré. Et ce n'est pas avec l'augmentation de 27% des rémunérations des conseillers du porte-parole du gouvernement que la relation entre les "élites" - qui n'en sont plus - et les Français peut s'améliorer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si réellement la politique est devenue liquide, ça explique enfin pourquoi Nicolas s'y intéresse d'aussi près. Comme quoi vous avez bien fait de passer…

      Supprimer
    2. @Didier

      D'ailleurs, nous ne faisons que passer, non ?

      NB A la fois, le liquide, ça fait aussi pisser !

      Supprimer
  4. Une mention spéciale pour notre ami Didier Goux qui ne loupe jamais une occasion de nous régaler de ses réparties bien senties.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on fait partie des nauséabonds, le moins qu'on puisse faire est d'avoir des répliques bien senties…

      Supprimer
  5. Ménard, Goux...on sent le tout à l'égo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on pompe Philippe Muray, on a au moins la décence intellectuelle de citer sa source.

      Mais bon : la décence intellectuelle des vieux gauchistes, n'est-ce pas…

      Supprimer
    2. Bah ! Les Goux et les odeurs.

      (Je pense qu’on ne vous l’avait pas faite depuis deux mois alors que « Jegou et les couleurs », ça fait plusieurs années).

      Supprimer
  6. On va faire une primaire... ou un congrès de Reims avec recollement obligatoire, et Hollande gagnera, comme un bon cacique du ps. Y'a pas de raison que les bonnes habitudes se perdent.
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S’ils reviennent, c’est hors PS. Encore que Pépère serait capable de le faire pour rigoler. Pas mémère.

      Supprimer
  7. Mais où étais tu ?
    Je m'inquiétais.
    Hélène dici

    Je viens de réaliser que François Hollande pouvait se présenter hors étiquette politique. Ségolène c'est évident.

    RépondreSupprimer
  8. Je reviens sur ton blog pour te dire simplement que... c'est quand même pas con tout ce que tu y racontes.

    Bonne continuation et vive les gens de gauche qui savent lever le coude !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.