25 septembre 2016

Bobos vs bobos avec ou sans voiture

C'est rigolo d'observer les types pour l'interdiction de la voiture dans Paris et ceux contre. Ils se traitent mutuellement de bobos. Voire d'imbéciles de centre gauche. Le combat politique fait un énorme progrès...

Ceux qui sont pour la voiture à Paris sont ceux qui n'habitent pas Paris et ceux qui sont contre sont ceux qui n'ont pas de voiture. 

Faisant partie des abrutis qui n'ont pas voiture et qui n'habitent pas Paris, j'ai toute latitude à donner mon avis mais j'ai un peu de mal vu que je m'en fois. 

Cela étant, ceux qui se plaignent de la circulation étant ceux qui ont une voiture, je serai assez enclin à me foutre de leur gueule. D'autant que ceux qui gueulent le plus ne sont pas parisiens et ne devraient pas avoir leur mot à dire. 

C'est ballot. Je ne suis pas parisien mais je ne vois pas d'autre possibilité que de défendre les parisiens sans voiture. 

6 commentaires:

  1. Est ce que Paris n'appartient qu'aux parisiens ?

    (Je dis ça alors que ça fait un an que j'ai pas mis les pieds sur Paris.,, faudrait que je revienne je viendrai te voir)

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde est d'accord d'avoir moins de bouchons, moins de pollution et moins de voitures mais ça ne doit concerner que les autres, comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
  3. Les voitures, c'est bien chez les autres. La pollution aussi.

    Note que l'absence de voiture n'empêche pas certaines personnes d'être connes, au moins autant que les jours avec voitures. J'en veux pour preuve ce passant qui prenait hier tout son temps pour traverser là où un bus avait, lui aussi, décidé de frayer sa route. "Hé connard" - "ta gueule" - "toi-même" - "Va donc hé pisse froid" - "Céssuikidikié..."

    Comme quoi résoudre la question de la pollution ne résoudra pas tout, si tant est qu'elle soit un jour résolue.

    RépondreSupprimer
  4. Quand même ... C'était chouette à la télé Paris sans voitures.

    Ca m'a rappelé les dimanches matin où je profitais du repos des autres pour m'accaparer les rues de Paris.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.