21 janvier 2019

Là blogosphère s’amuse

Vous avez bien mérité des nouvelles des ex leftblogs rouge-brun. On rigole bien dans les réseaux sociaux. Vive la gauche et sa tolérance légendaire. 


Revenons aux deux épisodes précédents. 


1. Sarkofrance a arrêté de me suivre dans Twitter. 

2. Bembelly a ordonné à Sarkofrance de ne plus laisser les commentaires de Didier Goux en disant qu’il pouvait toujours troller chez moi (alors que je ne blogue plus). 


Cette andouille (pas Bembelly et Goux) a viré Goux de son blog. Ce dernier est dans une immense détresse. Il va reprendre deux fois des nouilles au jambon, je suppose. Je vois avec sa chère et tendre et l’Etat pour mettre en place une cellule de soutien psychologique pour nous deux. 


En ce jour de célébration de la mort des Louis Seize et du compte de Paris, c’est bien triste. 

14 commentaires:

  1. Eh ben on est pas rendu...

    La vraie gôche d’amour et de tolérance a bien changé,

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. La gauche aussi apparemment... sûrement l'effet de la fascination collective pour le tuning révolutionnaire.

      Supprimer
  3. Je signale au vieux con qui vient de tenter de commenter ici que :
    1. La modération des commentaires est activée dans mon blog,
    2. Si je l’ai viré, c’est qu’il m’a fait un caca nerveux répétitif (il a fallu que je change la tapisserie) pour une connerie. Ça fait dix ans que Didier trolle mon blog sans problème.
    3. Sarkofrance a répondu à un « ordre » d’un blogueur Lyonnais. J’arrive à bloquer sans autorisation ou demande. Je ne bloque que les casse-couilles pas les abrutis qui alimentent les débats ou se foutent de ma gueule.

    RépondreSupprimer
  4. Quoi? Bembelly est passé chef de la gauche?

    RépondreSupprimer
  5. Les temps ont drôlement changé, quand même, quand j'y pense...
    Il y a eu une sacrée recomposition politique en 2017.

    RépondreSupprimer
  6. Il y a quelques cons qui essaient de laisser des colebrzires dans mon blog, ce qui vient d’arriver, mais je vire les commentaires avant de les lire. C’est con.

    RépondreSupprimer
  7. Ceux que je n’al pas virés : merci pour vos commentaires mais je ne peux répondre comme au bon vieux temps. J’ai eu une semaine de merde.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.