22 mars 2019

Et si les gilets jaunes et les opposants avariés arrêtaient leurs bêtises ?

Ces histoires au sujets des manifestations, de la liberté de manifester, de l’intervention de l’armée, de son autorisation à faire usage des armes si les militaires sont en danger commencent à me les casser. Surtout que des connards suicidaires veulent foncer sur les militaires pour se faire tirer dessus pour démontrer qu’on vit en dictature et tout ça. 

Tout d’abord, tout militaire qui tuera un type qui s’apprête à ôter volontairement la vie à un quidam à ma bénédiction. Et si ça arrive, ce n’est pas l’Etat français qui sera ridicule mais bien l’imbécile. 

Ensuite, je déplore évidemment l’envoi des militaires pour ce genre de job mais si on en est arriver là, ce n’est ni de leur faute ni de celle du gouvernement ou du chef de l’Etat. Ça suffit d’entendre qu’ils sont responsables alors que des casseurs foutent la merde et que des types qui ont des revendications, certes sympathiques mais qu’on a oubliées, sont incapables de la moindre structuration et de la moindre cohérence. 

Néanmoins, les forces de l’ordre sont exténuées. Elles ne peuvent plus assurer leurs missions dans de bonnes conditions. Il leur faut du renfort. Ce n’est pas l’Etat qui créé ce que des connards qui vivent dans notre pays protecteur appellent une dictature. 

Enfin, les clowns qui disent qu’on a plus le droit de manifester dans notre pays, ce qui devient vrai (j’ai vu par exemple que là préfectures du 22 vient d’interdire les manifestations de GJ à Saint-Brieuc), méritent des baffes. Le droit à manifester existe toujours mais les manifestations sont encadrées par un cadre (ça tombe bien) juridique et soumises à déclaration. 

On a donc une palette de crétins qui sont hors la loi depuis des semaines même si le mouvement est, je me répète sympathique, mais il est accompagné d’un gros bordel, des brasseries brûlées et quelques morts. 

Il faut que ça cesse. Ça nous casse les couilles.

5 commentaires:

  1. L'hérétique23 mars, 2019 10:32

    Pas mieux que toi à un détail près : ils m'étaient sympathiques au début mais plus vraiment maintenant même si je comprends encore certaines revendications.
    De toutes façons, le phénomène est tout de même révélateur de quelque chose et je pense que le Grand Débat n'y répond pas.

    RépondreSupprimer
  2. sympathiques ? Ni au début ni à la fin.

    RépondreSupprimer
  3. La diarrhée verbale de certains responsables de l'opposition me fait proprement gerbée .
    Tu ne vas pas te faire beaucoup d'amis mais je sais que tu ne manques ni courage, ni de pertinence j'approuve totalement .
    vincent

    RépondreSupprimer
  4. Bravo ! Tout est dit en quelques phrases. Sympathique pour être un minimum gentil avec certains d'entre eux, ça peut se comprendre... Je n'ai pas été trop impacté par des blocages du début, mais perso depuis le début ça me les casse tout ce bordel pour être grossier. Prendre la France pour une dictature... c'est une blague ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.