25 septembre 2019

Bouvet et Pivot au pilori ?

#jesuispivotetbouvet. 

Soutien total à ces deux énergumènes qui sont tous les deux victimes d’une cabale de glandus qui se trouvent très certainement progressistes mais qui ne font que supprimer le droit à déconner. Et à aborder les sujets avec sérieux. Bilan : l’un passe pour un vieux pervers et l’autre pour un immonde raciste. Alors que, aussi bien, c’est le contraire. 

Ce sont deux personnages parfaitement respectable. 

Traitons rapidement le cas de Bernard Pivot, lamentablement apostrophé. Notons qu’avoir une dent contre pivot est complètement crétin. Le monsieur a fait un tweet nostalgique sur la Greta. Certains le trouvent sexiste. Il aurait dû écrire en inclusif. Genre : « quand j’étais môme, je draguais les anglai.se.s et les suédoi.se.s ». Notre monde est de plus en plus grotesque. 

Passons à Laurent Bouvet que j’ai la chance de connaître contrairement à lui qui a la malchance de m’avoir rencontré dans un célèbre bistro de banlieue pas fréquenté par Mâame Diallo. Il n’a fait que rediffuser des infographies rigolotes parodiant des affiches de la FCPE. Cette dernière a porté plainte. J’espère qu’elle sera poursuivie pour procédure abusive (ce n’est pas à exclure : Laurent n’a que rediffuser des trucs qui tournaient déjà). Sans compter que les dirigeants de la FCPE à l’origine de la plainte pourraient bien être virés à coup de pied dans le cul par les militants. Un tel syndicat n’a pas à jouer avec la laïcité et surtout pas a des fins électorales comme un vulgaire élu socialiste de banlieue. Comme le bistro en question mais ça n’a rien à voir. 

Laurent combat l’islamisme politique ce qui est tout à son honneur. Il mérite tout notre soutien. Bernard défend la langue française (et fourrée, accessoirement). Militons pour l’arrêt immédiat de la connerie en politique et soutenons ces braves gens.

4 commentaires:

  1. Je précise que j’ai volontairement rédige ce billet afin qu’il soit complètement incompréhensible dans 15 jours pour tout le monde (et immédiatement pour les gens qui ne passent pas leur vie dans les réseaux sociaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai oublié de fermer ma parenthèse. Je vais me faire engueuler par pivot. Hop : )

      Supprimer
  2. j'ai adoré celle des deux djihadistes barbus...

    Les cons n'ont pas d'humour.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.