27 septembre 2019

La maison brûle mais nous pissons ailleurs

« La maison brûle et nous regardons ailleurs ». Voilà une excellente citation de Chirac. Il y a quoi ? 17 ans ? 


Elle n’a servi à rien. Tout comme les vociférations actuelles de Greta machin. Qu’on nous interdit de critiquer. 


Chirac avait fait mettre le principe de précaution dans la Constitution (ou, plus précisément, annexer à cette dernière une espèce de charte pour l’environnement). C’est un truc d’un roublard de droite pour ne pas se faire haïr par la gauche : on est obligés de soutenir. Mais ça ne sert à rien. 


Alors, putain de bordel, ne m’obligez pas à soutenir Greta au nom de votre bonne conscience. 

20 commentaires:

  1. Mais personne ne t'oblige à soutenir Greta. Quelques-uns sont peut-être surpris, voire un brin agacés, qu'on critique la messagère plutôt que de débattre du message (y compris en disant que ça ne servirait à rien). Ou, si on s'en fout - et on peut -, de ne débattre ni de l'un ni de l'autre. C'est un peu étrange qu'elle puisse mettre les abeilles à autant de monde, cette gamine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne t’oblige non plus à commenter ici.

      Supprimer
    2. Personnellement, je revendique hautement et fièrement mon statut de « persona non Greta ».

      (Et qu'on puisse consacrer ne serait-ce qu'une minute d'attention aux âneries mystico-catastrophistes que débite mécaniquement ce pantin manipulé, voilà qui me plongerait dans la consternation… si ça ne me faisait pas bruyamment rigoler.)

      Supprimer
  2. Avant de soutenir ou non la gamine, il faudrait arriver à identifier ceux qui la pilotent.
    Qu'on essaie pas de nous faire croire qu'une gamine de 15 ans soit capable d'énoncer tant de choses toute seule et surtout de se moquer de l'humanité entière en traversant l'Atlantique en bateau pour éviter 3 sièges en avion et en réalité en provoquer 5 ou 6.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rimbaud avait commencé à écrire des poèmes à l'âge de 15 ans, comme jamais tu pourras en écrire.

      Supprimer
  3. Ce qui la légitime ce n'est pas ce qu'elle dit, connu de tous, c'est son âge, c'est sa génération qui subira les conséquences de notre inaction , pas nous...
    P.CASTOR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette gamine qui avait quinze ans quand elle a commencé à faire parler d'elle ne sera jamais qu'une marionnette manipulée même si une partie de son discours est légitime.

      Supprimer
    2. Pourquoi est-ce qu'une personne de 13, 15 ou 16 ans ne pourrait-elle pas prendre position d'elle-même sur la situation dans laquelle nous nous trouvons? Suffit de s'informer un tant soit peu.

      La jeune femme s'adresse d'abord aux gens de sa génération. Personne n'est « obligé » de l'écouter. D'ailleurs, les jeunes auront bientôt le pouvoir de ne plus se préoccuper des « vieux », de ne plus changer leurs couches. Ils se concentreront sur leur propre survie.

      Supprimer
  4. Allons: nous savons bien que les politiques ne feront rien (aucun pays, même ceux qui les ont ratifiés, n'applique le traité de Kyoto ou l'accord de Paris sur le CO2 ).Le temps politique est de 4 ou 5 ans ( pour gagner la prochaine élection ), les résultats d'une politique écologique, toujours impopulaire ( Bonnets Rouges anti-taxes carbone, Gillets Jaunes pro-diesel, etc. ) ne se font sentir qu'au bout de quelques dizaines d'années...et aucun politique ne travaille pour la gloire de ses lointains successeurs.

    Elle Arié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un autre côté, il suffit à un politique de mourir pour devenir populaire : voyez Chirac ! Je suis sûr qu'il en sera de même pour Giscard, Hollande et Macron.
      Mais alors, difficile de se représenter.

      Elie Arié

      Supprimer
    2. Non. Personne ne pourra jamais blairer Sarko et Giscard. Je mets Hollande de côté car il m’est sympathique.

      Supprimer
  5. En fait, ils ne deviennent populaires à leur mort que parce qu'ils nous font prendre conscience que notre jeunesse est passée ( ce sera dur pour Giscard, parce que ça fait trop longtemps )

    Elie Arié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À moins que ce ne soit dû au contraste entre cette image qu'il a donnée toute sa vie de type sans scrupules, hyperdynamique, lapin Duracell s'engouffrant des têtes de veaux et de Coronas,et celle du dément sénile de la fin de sa vie ?

      Elie Arié

      Supprimer
    2. Tiens. Un dément sénile.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.