15 novembre 2019

Le conteur Finky

Les types qui tapent sur Finky (et je n’ai pas l’habitude de défendre ce type) se couvrent de ridicule mais ne s’en rendent pas compte. Tout d’abord, ils tournent un peu entre eux vu que dans leurs abonnés il y a des andouilles comme moi qui ont bien compris qu’il plaisantait face à de Hass (between Two Chears comme dirait l’autre mais mon niveau d’anglais est tellement nul que j’ai mis du temps à comprendre). Il a dit des conneries pour Polanski mais notre niveau de capacité d’indignation est assez bas. On peut déplorer des actes mais 40 ans après, heu... Indignez vous braves gens. Il paraît que le film est génial. 


J’irai le voir. Quand il y aura un cinéma à Bicêtre si tous les bistros seront fermés.


Surtout, l’indignation de rigueur gonfle tout le monde. Ça fait plus de dix ans qu’on s’indigne dans les réseaux sociaux et quelques années qu’on hurle sur les fake news. Le truc de Finkie en est une. Il a poussé un coup de gueule contre une dame qui dit à chaque phrase que tous les hommes sont des porcs en puissance. Elle-même est ridicule. Tous les militants sont ridicules. 


Je retourne défendre François Hollande, tiens !


PS : désolé de publier cela ici, j’ai trouvé le titre après avoir dit ça dans FB. 

8 commentaires:

  1. Bien d’accord!
    Je sais ce que c’est que d’être banané par des incompétents sur l’ironie et la provocation dérisoire...

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve au contraire saisissant qu’un type plutôt concentré sur le sérieux de ses interventions (de son personnage) en vienne, impuissant par la raison à démonter une conasse, à utiliser l’humour en dernier recours… Allez Finky, t’es sur le bon chemin...

    RépondreSupprimer
  3. Quelle déception, ces réseaux sociaux ! On aurait pu espérer que ce serait l'explosion de débats libres sur Internet, et on ne voit (paraît-il, je ne suis inscrit à aucun, et me suis désinscrit de Whatsapp depuis qu'il a été racheté par Facebook ) qu' injures et demandes de censures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans blague ? Vous avez vraiment été naïf au point de croire que ce machin « serait l'explosion de débats libres » ?

      Pas étonnant, si c'est le cas, que vous ayez soutenu Chevènement…

      Supprimer
    2. Il passe sa journée dans les blogs et critique les réseaux sociaux.

      Supprimer
    3. Mais oui: je crois que les réseaux sociaux, c'est l'inverse des blos politiques, et ce qui les a tués .

      Dans un blog politique, un type développe ses idées, et quelques gens ( peu nombreux)les approuvent ou désapprouvent, en expliquant pourquoi.

      Dans les réseaux sociaux, une armée de gens, tous du même avis, se,livrent au lynchage de tous ceux qui ne pensent pas comme eux: quel intérêt ?

      Supprimer
    4. Si les blogs ne sont pas un réseau social...

      Supprimer
    5. Non les blogs que nous avions mis en place, Nico en tête de proue, n'étaient pas des caniveaux.
      Après oui on s'est fait déborder par des cons qui sont venus vomir leur haine. Ils ne produisaient rien : aucun écrit, aucune idée. Juste du vide, du néfaste, du laid. On en souffre toujours.

      Le blog n'est pas un réseau social comme les autres. Car des gens produisent des idées. Même si des connards faciles viennent y pisser dessus de manière anonymes, ou pas.

      C'est vrai que les blogs ont ouvert la voix à des pas très Charlie et des pas très intelligents.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.