09 décembre 2022

Covid : le retour de la peur

 


« Covid : le retour de la peur ! » Ce n’est pas un joli titre de billet de blog ? Ce n’est pas un constat ou une information, notez bien ! Ou alors, c’est personnel. Ou c’est un souhait. J’aimerais que l’on s’en préoccupe un peu plus. Je viens de passer deux semaines en télétravail, en Bretagne, et je dois retourner en région parisienne, pour le travail mais aussi pour relever et traiter mon courrier et j’ai peur. Mardi, il y a le repas de Noël, à la cantine. Jeudi, nous avons un repas de service (chacun amène ce qu’il peut).

Or, le « temps » n’est pas celui de l’organisation de telles cérémonies. La énième vague de la pandémie est là. Les passages aux urgences à cause du Covid ont augmenté de 30% en une semaine, le nombre de décès de 10…

La presse nous informe. « Les hospitalisations et les décès liés au Covid-19 sont moins nombreux qu'au début de la pandémie de Covid-19. Le virus reste cependant l'une des premières causes de mortalité dans l'Hexagone. » « […] Omicron a incontestablement changé le paysage pandémique. Plus contagieux, mais moins dangereux... Dans les têtes, certains relativisent à ce point les symptômes du virus qu'ils n'hésitent pas parfois à saborder les gestes barrières et à dénigrer les recommandations sanitaires. »

« Selon les derniers chiffres communiqués par Santé Publique France, plus de 21 000 patients sont actuellement hospitalisés après avoir été infectés : "Les hospitalisations restent en hausse, y compris en soins critiques", décrit le professeur Antoine Flahault, médecin épidémiologiste et directeur de l'Institut en santé globale de l'université de Genève, auprès de La Dépêche du Midi. Celui-ci fait par ailleurs remarquer que les hospitalisations qui sont actuellement enregistrées dans l'Hexagone "dépasse les pics des deux vagues précédentes [...] L’impact du Covid-19 reste important, même s’il ne cause plus de saturation hospitalière". »


 

Ce sont des extraits de la Dépêche du midi avec une citation d’un scientifique dont je n’ai jamais entendu parler. C’est largement plus crédible que toutes les publications des covidoseptiques reprenant des savants fous parlant dans Youtube. La désinformation me fatigue mais ces imbéciles vont jusqu’à tenter de démontrer qu’il y a bel et bien un complot organisé par « les gouvernements mondiaux » (pour ne pas dire « le nouvel ordre mondial ») pour entretenir la peur, engraisser les laboratoires et museler la population.

C’est rageant. Grotesque, aussi, mais on s’en fout, le ridicule ne tuant plus. Contrairement à la désinformation. Cela s’accompagne de fausses informations puis que j’ai lu des andouilles prétendant que la vaccination avait été obligatoire, par exemple, alors qu’il a seulement été obligatoire d’avoir été vacciné pour fréquenter certains lieux et mener certaines activités.

 


La réintégration des soignants non vaccinés est bon exemple. Ces gugusses, et quoi qu’en pensent les pays voisins, ne méritent pas de bosser pour la santé publique en France : ils ont été virés parce qu’ils ne respectaient pas des consignes données au nom de cette santé. Les « opposants à la non réintégration » (vive les doubles négations !) mélangent volontairement les sujets entre l’accord donné par les ARS pour permettre aux malades « pas ou peu symptomatique » et l’obligation vaccinale pour exercer ces professions.

C’est mal.



Mais ce qui s’est passé, cette semaine, à l’Assemblée est… symptomatiques. Les partis populistes, LFI et le RN, ont voulu proposé un texte de loi pour permettre la réintégration mais ces abrutis parlementariens sont arrivé à un cas de figure où un député LFI aurait à présenter un texte présenté par le RN…

Il y a eu un rétropédalage très drôle, Mélenchon allant jusqu’à accuser la macronerie de collusion avec l’extrême droite alors qu’elle était ostensiblement entre son parti et le RN… Nous avons des guignols qui font de la politique politicienne de manière éhontée, ne s’intéressant pas à la santé publique.

Dans les réseaux sociaux, nous avons des hurluberlus qui tentent de démontrer qu’ils ont eu raison dès le départ et qu’ils s’y connaissent bien mieux que les sommités autant internationales que scientifiques pour entretenir la peur et tout les machins dont au sujet desquels j’évoquais. Le mensonge, c'est mal, disais-je !

 


Portez des masques dans les lieux très fréquentés et évitez les rassemblements. Point barre.

Et merci au gouvernement de prendre les décisions, comme l’obligation de ce masque, même si elles ne sont pas faciles.

Pendant ce temps, les cas se multiplient dans mon entourage et je tremble souvent.

38 commentaires:

  1. l'épisode de l'A/R RN-LFI avec célafotamacron d'après Melenchon : exaspérant et le mot de guignol n'est pas de trop, là leur action est de défendre des anti-sciences tout ça pour capter l'électorat jaunisse. Sinon en effet moi je me suis fait ma 4e dose, vu que ça fait un an après la 3e et je ne n'ai pas envie de contaminer des gens à Noel surtout que je devrais prendre le métro, et le train avec un FFP2 sur le nez/bouche bien sûr. Ça devient trop risqué. J'espère qu'il n'y aura pas de cas grave ou juste chiant dans ton entourage. Va falloir ressortir les tests. Tiens d'ailleurs le pharmacien qui m'a vacciné m'a d'abord fait un test via l'intérieur de la joue et pas la narine. Il semble que ce soit + efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des cas qui auraient pu être graves. Je t’envoie un DM.

      Supprimer
  2. 600 élèves au collège de Brionne, dans l'Eure. 200 malades dont 5 seulement du COVID. En maternelle, la semaine dernière : 3 présents seulement sur une classe d'une vingtaine de gamins. 0 cas de COVID. Même cause : la grippe !

    De toute façon, tu es vacciné contre les formes graves de la maladie, paraît-il. A moins que tu n'en sois pas vraiment convaincu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu continues à nier en sortant des chiffres qui ne veulent rien dire. Ca va faire trois ans que tu nous fais ça...

      Et je ne pense pas qu'à ma gueule, moi.

      Supprimer
    2. Excuse-moi. Je ne vois en quoi je ne penserais qu'à moi. En quoi peux-tu penser aux autres alors que le vaccin ne protège pas de la transmission ? Faut m'expliquer. En ce qui me concerne, j'ai été contaminé en janvier par des vaccinés.

      Supprimer
    3. Tu viens de citer les chiffres de ton patelin alors je citais les chiffres au niveau national, par exemple... Et parce que tu as été contaminé, les autres peuvent bien l'être, aussi.

      Tes cinq derniers billets parlent de fastchecking ou du covid comme si tu passais ton temps à démontrer que tu as raison face à tout le monde. Dans le sixième, tu n'es pas loin, tu parles de la peur comme de gouvernement, mais je ne veux pas pousser le bouchon trop loin.

      Je ne sais pas à qui Didier pensait en faisant son commentaire en évoquant ceux qui ne parlent que de ça.

      Je vais quand même répondre directement à ta question : tu ne fais que dire que les mesures de protection ne servent à rien. Pour ma part, je pense aux autres et je mets un masque en public (sauf au bistro, ce qui limite la portée de mes actes, remarque) pour éviter d'envoyer des glaviots infectés sur les autres.

      Supprimer
    4. Qu'il y ait des lieux où il y a besoin du masque, comme l'hôpital ou le métro, je suis d'accord, en triple épidémie de grippe, de bronchiolite et de COVID. Mais, en extérieur ou dans ma brousse, avoue-le, c'est du délire.

      Concernant le commentaire de Didier, on pourrait lui rétorquer qu'il y a plus emmerdant que les gens qui parlent du COVID. Il y a ceux qui parlent de littérature. Personne n'est pas obligé de nous lire.

      Supprimer
    5. Justement, si personne n'est pas obligé... ;-)

      Supprimer
    6. « Personne n'est pas obligé de nous lire. »

      Ah, il faut dire que, comme lapsus "révélateur", c'est assez croquignolet !

      Supprimer
    7. "Personne n'est obligé de nous lire". Vous aurez rectifié de vous-même. Aucun lapsus. Faute d'inattention.

      Supprimer
    8. Mais, mon cher, si l'on en croit le bon docteur Freud, TOUTES nos fautes dites "d'inattention" sont en réalité des lapsus qui nous mettent à nu !

      Supprimer
    9. Vous êtes freudien, maintenant. Vous mangez à tous les râteliers.

      Supprimer
    10. Eh ! oh ! je n'ai pas dit que j'adhérais ! Je me contente de faire "passer l'info", c'est tout…
      (Confidence pour confidence, je tiens la psychanalyse pour une assez vaste et puérile fumisterie.)

      Supprimer
    11. Après en avoir été un triste apôtre, j'avoue avoir le même regard aujourd'hui après les très belles émissions déconstructrices d'Onfray sur France Culture. Mention spéciale pour ses conférences sur Jacques Lacan qui sont d'une grande drôlerie.

      Supprimer
  3. Il y a beaucoup plus emmerdant que le covid : les gens qui ont fait du covid leur sujet de conversation favori.

    D'un autre côté, ça nous change un peu de la guerre en Ukraine, du réchauffement climatique et des coupures d'électricité…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas s'il y en a qui en font leurs sujets de conversation favori. Certains en font une fixation dans leurs blogs, par contre...

      Supprimer
    2. D'autres ont des fixations sur la NUPES, LFI et Mélenchon. Ça ne m'empêche pas de te lire.

      Supprimer
    3. Je te lis aussi. La question n’est pas là. Je parle de politique française en période électorale et de préparation du congrès du PS ou d’actualité intense. Comme depuis 17 ans (moins 13 jours je crois).

      Supprimer
  4. C'est bien gentil, Denis, de m'avoir consacré un billet...

    Tu parles de nos niveaux d'information : tu tiens le tiens de littérature covidoseptique et de guignols comme Raoult, il ne faudrait pas trop de vanter.

    Tu dis que ma réponse est cinglante, mais tu ne dis pas ma réponse à quoi. C'est pourtant clair, tu parlais des chiffres dans ton patelin, je parlais des chiffres nationaux. C'est dans les commentaires ci-dessus.

    Tu fais ensuite une citation en oubliant de dire qu'elle provient d'un canard de désintox et tu "déformes" les propos de la dame qui ne fait que dire que dans l'urgence, ils n'avaient pas pu faire tous les tests.

    Après tu sites Véran qui a dit des conneries, ce qui n'est pas nouveau, et tu fais dire des choses à Delfraissy sans faire de lien, cette fois.

    Dans ton raisonnement, tu oublies un détail : si le vaccin n'est pas toujours efficace, il l'est souvent... Et une personne qui ne choppe pas le virus, ne le transmettra pas.

    Après tu dis que je suis de mauvaise foi car je sais que le masque empêche surtout de transmettre. C'est pourtant ce que je dis dans mon blog depuis toujours et que je rappelle dans les commentaires ci-dessus.

    Je ne vais pas balayer toutes ces inepties mais tu me demandes, à la fin, ce que moi, j'ai fait... Rien. Je suis resté confiné pendant deux mois dans mon appartement de 48m2.

    Tes commentateurs sont très rigolos. Le Stanislas est une de ces espèces de fou qui commentait chez Sarkofrance. Les lascars s'imaginent, comme toi, mieux informés que les autres, sans se demander d'où ils tiennent leurs informations, quelle est leur crédibilité par rapport à une espèce de consensus mondial ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela étant, il n'est nullement interdit, ni même contre-indiqué, de se méfier de tout ce qui ressemble à un "consensus mondial".

      Ça me paraît même être une réaction plutôt saine…

      Supprimer
    2. On est d'accord. Mais de là à se prendre pour plus intelligent que tout le monde en oubliant d'être mesuré...

      Supprimer
    3. Précisons, un peu pour l'imbécile Arié, qui arrive même à être hors sujet quand il répond à des commentaires qui ne lui sont pas adressés : la question n'est pas de savoir s'il y a quelqu'un de plus intelligent que les autres mais si des clampins dans les campagnes peuvent se croire plus intelligents que d'autres et, dans notre cas, y compris des scientifiques de renom qui font la quasi unanimité sur un sujet.

      Cela dépasse la méfiance dont parlait Didier. Je me méfie des dirigeants du monde entier mais je n'arrive pas à les imaginer s'entendre sur un consensus scientifique... On sait que le gouvernement français a fait des conneries au début, notamment sur les masques, on arrive à voir une raison (ne pas affoler la population ?). On se doute bien que l'idiote attestation imaginée presque exclusivement par les Français un bricolage idiot fait dans l'urgence pour sensibiliser les gens aux raisons de sortir, mais à part ça...

      Supprimer
    4. Je n'ai jamais prétendu être plus intelligent que tout le monde.

      Tu m'as juste dit que je pensais qu'à ma gueule et je t'ai répondu. Factuellement, c'est faux.

      Supprimer
    5. Je n’ai pas dit que tu avais prétendu patati patata.

      Factuellement tu as refusé de te faire vacciner (ce qui est bien ton droit, je n’ai jamais défendu l’obligation vaccinale ni même d’ailleurs le passe vaccinal).

      Et tu as fait un billet pour m’enterrer en prétendant que j’avais moins d’information que toi. Cela étant, je n’ai jamais dit que le vaccin était un OGM.

      Supprimer
    6. Si tu veux vraiment savoir ce que tu as reçu dans le sang, je te conseille d'écouter Christian Vélot. https://www.youtube.com/watch?v=tYwCxe9gvQY Je te conseille aussi de te rancarder sur la transcriptase inverse, à savoir la possibilité de l'ARN de se retrouver dans l'ADN. Eh oui, ce vaccin relève de la technique génétique, que tu le veuilles ou non. Mais là n'est pas le sujet. Je le redis. Tu as affirmé que je pensais qu'à ma gueule. Et je le redis, factuellement, c'est faux.

      Supprimer
    7. Je te conseille d’arrêter de faire une pseudo culture dans YouTube.

      Tu utilises beaucoup l’expression « factuellement faux ».

      Supprimer
    8. Tu as fait des cours de génétique à l’école ?

      Supprimer
    9. À Denis : " la possibilité de l'ARN de se retrouver dans l'ADN. Eh oui, ce vaccin relève de la technique génétique "
      Vous n'avez rien compris.
      Chez tout le monde, l' ADN, différent pour chacun d'entre nous ( sauf pour les vrais jumeaux) et qui le caractérise, se trouve seulement dans le noyau de chaque cellule, et c'est l' ARNmessager qui permet à l' ADN de passer du noyau au reste de la cellule. Ceci n'a rien à voir avec la" technique génétique ", qui consisterait à modifier la structure de l' ADN.
      ( d'autre part, il ne s'agit pas de" savoir ce qu'on a reçu dans le sang", mais dans toutes les cellules de l'organisme: il suffit d'un peu de saliver au bord d' un verre pour déterminer l' ADN d'un individu et l'identifier).

      Supprimer
    10. Tiens ! Je publie Arié.

      Supprimer
    11. bravo Alie Erie ! la confusion ARN et ARNm est elle aussi assez pénible

      Supprimer
    12. Arrête de féliciter c'te vieille crevure. ;-)

      Supprimer
  5. Des nouvelles des vaccins à ARN Messager...

    A merde ! Je n'ai pas trouvé ça dans une vidéo foireuse sous Youtube.

    RépondreSupprimer
  6. La technologie de l’ARN messager est utilisée depuis une quinzaine d’années avec succès et tout progrès dans ce domaine est à saluer.
    N’en déplaise aux complotistes et autres promoteurs de « jus de chaussette « 
    pierrotcestmoi

    RépondreSupprimer
  7. Il me tarde un peu que les brillants généticiens et autres épidémiologistes qui s'expriment ici redeviennent les géopoliticiens chevronnés qu'ils étaient naguère : les Russes et les Ukrainiens qui se foutent sur la gueule et violent leurs filles respectives, c'est quand même plus festif que les prévisibles vadrouilles d'un petit messager cellulaire…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je devrais parler de foot. Ou de Quatennens, tiens ! On aurait un débat de juristes.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Puisqu'Elie Arié a le droit de s'exprimer, je vais le faire aussi. 😁

    Je vous trouve sévère avec Denis. Comme je l'ai exprimé sur son blog par un commentaire qu'il a préféré ne pas publier par pudeur, ça fait du bien d'avoir des épidémiologistes diplômés, des experts reconnus en vaccinologie, des docteurs spécialistes comme lui s'exprimer sur un sujet aussi complexe.

    Les désactivés du ciboulot, incultes et stupides que nous sommes ont besoin de savoir ! Récemment j'ai été opéré de la main. Chirurgien, anesthésiste, infirmières, tous portaient des masques ! Je leur ai demandé s'ils n'étaient pas manipulés par les labos pharmaceutiques. Pour toute réponse il m'ont endormi. C'est bien la preuve que le nouvel ordre mondial nous manipule !

    Grâce à des gens comme Denis, je ne suis plus maintenant non convaincu que nous sachons et que la vérité vaincra !

    Joyeux Noël à tous !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...