02 février 2015

Où sont l'UMP et ses blogueurs ?

Ah ! J'ai les honneurs de Pierre Parrillo suite à mon billet d'hier soir. Ce garçon a quelques problèmes avec l'analyse politique. Je vais lui expliquer : je me réjouis de la déconfiture de l'UMP. Il est quand même incroyable ! Dans son billet du jour, il arrive à nous expliquer que le Parti Socialiste a plus perdu que l'UMP dans cette élection. Lisez réellement son billet, pour rigoler, ligne après ligne.

Pendant ce temps, l'UMP, le parti qu'il soutient, n'arrive pas à avoir une position pour le second tour. Lui-même laisse entendre qu'il est contre le front républicain et qu'il est donc prêt à voter pour le Front National...

10 commentaires:

  1. Ses commentaires sont à pisser de rire

    RépondreSupprimer
  2. Il va nous dire que les défaites électorales de la droite sont des victoires pour la république

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que nombre d'électeurs de l'UMP n'ont pas besoin qu'on le leur dise pour aller voter FN ; le tout est de savoir combien : on saura ça dimanche soir.

    RépondreSupprimer
  4. La frontière est mince entre l'UMP et le FN, du moins pour les électeurs.

    RépondreSupprimer
  5. on sent bien que les mouches ont changé d'ânes. L'UMP qui n'était pas terrible est au fond du trou et il y a meme des sondages du type " plus de sept français sur dix pensent que le FN n'est pas capable de gouverner " qui n'annoncent rien de bien bon pour nos fachos caches sous une grosse blonde ( surtout celle du Doubs).
    Enfin attendons dimanche et faisons confiance aux francs comtois avec leur inoubliable cancoillotte

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...