19 août 2019

Faire du tri dans ses abonnés Facebook

Parmi les heureuses andouilles sévissant dans Facebook, il y en a une qui diffuse strictement n’importe quoi et j’espère bien en faire partie. A bas les privilèges. Cela étant, nous pouvons observer un degré dans la connerie qui mérite une étude sérieuse ce dont au sujet de quoi je serais absolument incapable de me contraindre. Étudions donc dans la frivolité. Au jasmin. 


Il y tout d’abord les gentillets qui pondent des trucs du genre : « je suis contre la sodomie forcée des mineurs, partage si tu es d’accord ». Je suis évidemment contre, d’autant que j’ai atteint l’âge de la majorité, mais je suis aussi contre le partage de n’importe quoi. Sinon, on ne verrait sur Facebook que « je suis contre la maltraitance des animaux, partage si tu es d’accord ». 


Mais concentrons-nous sur les gens qui publient autour de l’actualité et de la politique pour pouvoir être méchant à souhait. J’aime bien les videos de chatons. Sauf s’ils sont trop cuits. 


Nous avons tout d’abord les andouilles qui vont dans l’actualité et les réseaux sociaux et qui pensent qu’ils sont les seuls dans le cas. Je viens de voir un type qui annonçait à son honorable lectorat dont je m’honore de faire partie et des répétions que le randonneur disparu en Italie a été retrouvé mort. C’est bien triste mais ça date d’hier. Sa publication n’intéresse personne. Désolé. Il y en a qui pensent avoir une valeur ajoutée et présentent les condoléances à la famille. Comme si cette dernière était abonnée. 


A noter que ce phénomène est souvent pire dans Twitter vu que ce machin devrait « refléter l’instant ». Cela étant, ce n’est rien par rapport à tous les imbéciles qui tweetent tout ce qu’ils lisent. Je les informe ici qu’il m’arrive de consulter les sites d’information et que j’aime bien avoir dans les réseaux sociaux des machins qu’il serait improbable de découvrir ailleurs. 


Il y a aussi les abrutis qui diffusent les trucs des sites parodiques genre Gorafi sans se rendre compte de l’origine. Je ne parle pas des Fake News qui sont une plaie mais bien des trucs rigolos vu sans le moindre second degré. Je ne peux lutter contre les fake. 


Mais venons-en au cœur du sujet : les vrais cons en deux catégories. 


La première contient ceux qui diffusent des informations provenant d’un site de presse à l’opposée de leurs idées, genre un gauchiste qui publie Valeurs Actuelles. Faites gaffe ! C’est incroyable, par exemple, le nombre d’insoumis qui diffusent des trucs venant de la droite de la droite. On peut ne pas savoir (je me suis moi même fait avoir en diffusant) mais dès que l’information est originale ou surprenante, essayez de la retrouver sur un grand quotidien ou hebdomadaire bien connu (non pas qu’ils ne sont pas susceptibles de raconter des conneries mais s’ils le font trop souvent ils perdraient des ventes). 


Le croisement de l’information est la base. On n’a pas forcément le temps (ou les conditions matérielles : quand je suis avec mon iPhone, je n’ai pas que ça à foutre...). Mais, surtout, ne faisons pas, à gauche, la promotion de médias d’extrême droite. Et vice versa, je suppose. 


La deuxième est composées de raclures qui diffusent des informations datant de plusieurs mois ou années. Les mecs, les raclures, n’aiment pas Sarkozy et vont diffuser pour lui nuire des articles d’il y a dix ans expliquant qu’il est impliqué dans telle ou telle affaire. Je ne sais pas ce qu’ils cherchent mais quand on tombe sur ces trucs, on a envie de cliquer et de partager. Vérifiez bien les dates. Et je plaide encore une fois coupable. Il m’arrive de me faire avoir et de diffuser des vieux trucs car je suis persuadé que c’est récent. Pas plus tard qu’hier, j’ai annoncé que Mitterrand avait un cancer de la prostate, pour vous dire. 


Je parlais de raclures. Je pense évidemment aux connards qui le font volontairement. J’ai un vice : quand un type publie un truc qu’il n’aurait pas dû (selon mes critères, l’imbécile fait évidemment ce qu’il veut), je vais sur sa page et étudie. Il y a trois solutions : le type est un imbécile, le type est une raclure ou le type a manifestement fait une erreur. Dans les deux premiers cas, si le lascar n’est pas un pote de la vraie vie, je le vire de mes amis (et si c’est un vrai pote, je poursuis l’étude et je mets en garde). 


Enfin, j’invite tous les imbéciles heureux à ne pas parler que de l’actualité dans FB et dans Twitter. Ce sont des individus que l’on suit. Pas des robots militants. Et ce sont des réseaux sociaux. Vous avez 5000 potes en faisant le forcing. Il y a 45 millions d’électeurs. Et la plupart de vos potes sont d’accord avec vous. 


Dans l’attente, je vous invite à virer les raclures et les types même proches qui vous emmerdent. On y verra plus clair. 

4 commentaires:

  1. Valeurs Actuelles un journal d'extrême-droite ???
    C'est nouveau ça...
    Pour moi il est républicain bon teint et rien de plus.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.