10 décembre 2019

Des points pour la réforme des retraites

Je pense que les grévistes ne se rendent pas compte des conséquences de leurs actes (ils me répondront que c’est de la faute du gouvernement). La Comète ne fait pas restaurant ce soir, faute de cuisinier. Je ne défends pas la réforme et je dois avouer que je m’en fous de plus en plus. Étant né en 1966, elle devrait ne pas me concerner. Ne me dites pas que je suis égoïste : personne ne sait de quoi serait fait le monde du travail dans 20 ou 30 ans. 

Ce qui me fait rigoler de plus en plus, c’est de voir le nombre de types de gauche assurant que la retraite par point n’a jamais été défendue par la gauche. 

J’ai pourtant des souvenir précis de la campagne de 2007 où nous en débattions volontiers et mes potes m’ont rappelé les thèses de Piketty qui expliquait que c’est la seule méthode de rétablir un fond de justice. 

D’autres propos de relations FB me font réagir : pourquoi un comptable de la RATP aurait le droit de partir à la retraite plus jeune qu’un comptable dans la fonction publique ? Qui devrait lui-même partir avant un comptable dans le privé ? C’est le même job. Les conditions d’accès au métier sont différentes, il faut un concours et tout ça. Il ne s’agit pas de tout remette en cause. 

Il y a un contrat de travail. Le type qui a commencé à bosser à des conditions dont un âge de départ et un salaire a raison de défendre son truc. Moi, par exemple, j’ai probablement passé l’âge pour être concerné par une nouvelle augmentation de l’âge de départ. Cela étant, j’ai eu mon premier CDI en 1987 à 21 ans. A l’époque, je me foutais royalement de ma retraite. 32 ans après, un peu moins. C’est délirant de voir des jeunes qui ne pensent qu’à leur propre retraite. 

Le pire étant que les copains que je vois lutter contre la réforme ont pour la plupart dépassé l’âge pour être concernés. Même s’ils ont raison sur le fond. Et ont oublié les propositions de la gauche il y a 15 ans. 

Tant pis.

7 commentaires:

  1. La réforme par points transfère le risque des cotisants vers les retraités. Actuellement,la retraite est calculée d'après le salaire des "x" dernières années, mais le "x" varie d'après les régimes. Aligner tous les "x" est évidemment une mesure égalitaire ( mais pas aligner tous les salaires, évidemment! Chacun
    doit tenir compte des spécificités du métier: risques,pénibilité,espérance de vie à l'âge de la retraite, etc.)
    Dans la retraite par points,c'est l'état de l'économie qui va déterminer la valeur du point, qui va augmenter si le PIB augmente...et baisser si le PIB baisse.
    Les 2 systèmes restent des systèmes par répartition, donc des systèmes de gauche...mais allez expliquer ça à un type de gauche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'oui-je? La valeur du point sera indexée sur les salaires et ne pourra dpnc pas diminuer? Et les syndicats ne sont pas contents?

      Supprimer
  2. Bah c'était pas la vraie gauche comme celle aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  3. Sans oublier Piketty qui a dit des âneries récemment. Tout fout le camp !

    RépondreSupprimer
  4. C'est ici qu'on peut commenter le blog de Didier Goux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très indisgeste le dernier truc sur Murray… Et pompeux… Ça sent le vieux...

      Supprimer

  5. Un petit pour vous dire que votre blog est super!

    voyance serieuse gratuite

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.