17 février 2020

Marseillais petits joueurs !



A Paris, côté habitat indigne, on a même l’habitat Griveaux. 

12 commentaires:

  1. Tout ça pour amener à ça… C’est fort !

    RépondreSupprimer
  2. On notera que le titre produit par les analphabètes du Monde est fâcheusement amphibologique : veut-on nous dire qu'il s'agit d'un habitat indigne, ou bien que cette affaire suscite l'indignation ? Telle que la phrase est bâtie, impossible d'en décider.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pardon : ce n'est pas l'affaire qui pourrait susciter l'indignation mais bien la municipalité elle-même. Ce qui ne change rien à l'ambiguïté de la chose.

      Supprimer
  3. Après l'habitat griveaux, l'habitat Gaudin ?
    Beurk !!!

    RépondreSupprimer
  4. Toto n’osera jamais devenir ministre du logement...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...