28 juillet 2020

Le reconfinement, c'est maintenant !


https://static.actu.fr/uploads/2020/06/la-terrasse.jpgEn cette 134ème journée, on peut dire sans trop de risque que le reconfinement devrait arriver dans les tous prochains jours et est uniquement dû aux imbéciles qui n’ont pas compris qu’il y avait des règles à respecter et leurs raisons d’être.

Les gens ont un peu compris le masque. On leur avait tellement dit qu’il ne servait rien que c’est rentré dans leurs crânes mais les idées sont quand même rentrées doucement, en partie. On ne met pas le masque pour se protéger soi-même mais pour protéger les autres. Cela a été illustré par des infographies amusantes dans les réseaux sociaux. Vous prenez deux mecs à poil face à face. Celui qui est à gauche, se met à pisser. L’autre va être éclaboussé. Si ce dernier met un pantalon, il recevra toujours des gouttes qui traverseront son pantalon. Si seul le pissou met un pantalon, l’autre ne recevra presque rien. Si les deux mettent un pantalon, les examens d’urine auront réussi : il n’y aura pas de transmission. Le masque (ou le pantalon) protège les autres.

On a dit aux gens : il faut mettre des masques. Ils ont commencé à en mettre. On leur a dit : il faut les mettre dans les commerces, c’est obligatoire, ils les ont mis pour ne pas être sanctionné mais il reste les lieux ou, par nature, on ne peut pas respecter les distances de sécurité et où le masque interdit de se livrer à une activité précise qui nécessite l’accès à sa bouche : boire ou fumer.

Les règles ont pourtant été très précise dès le départ : vous respecter les distances, vous ne buvez pas debout (pour éviter les entassements) et vous ne circulez pas sans masque entre les tables, pour aller aux toilettes, pour aller au comptoir… Quand c’est possible, vous évitez de vous croiser, vous mettez des sens de circulation…

Beaucoup de bistro n’ont pas joué le jeu parce que cela semblait ubuesque, cela était inutile dans les plus petits où il n’y a pas beaucoup de brassage de clientèle mais aussi parce que les clients ne voulaient pas respecter les consignes. Je leur en veux beaucoup à ces clients et à ces patrons.

Les bistros ont des particularités par rapport aux autres lieux « public clos ». La première est qu’on y reste plus longtemps, l’espace d’une soirée. La seconde est qu’il y a un brassage de clientèle important. Ces deux raisons cumulées font le que le virus circule facilement. La troisième est que les clients sortent fumer et s’entassent comme des cons pour le faire.

Et ce sont des lieux de fête d’autant que les discothèques sont fermées. Avec les vacances, le relâchement logique, les gens s’y sont précipités et ont oublié rapidement toutes les règles. Ils méritent des baffes tout comme les autorités. Ces dernières auraient dû déconfiner les bars dès le de départ, je l’ai déjà écrit sur mon blog et j’ai même dit quelles règles mettre en place. Surtout, elles auraient dû faire des contrôles. Les forces de l’ordre sont assez nombreuses pour aller de temps en temps boire un café (ou une bière mais ne le dites pas au chef) pour voir si tout allait bien, donner des conseils aux patrons, puis, progressivement, commencer à verbaliser. Les patrons n’auraient pas du profiter de l’effet d’aubaine pour gagner plein de pognon rapidement après un printemps désastreux. Les clients sont les pires crétins en refusant de porter le masque, de respecter quelques consignes (ce n’est quand même pas compliqué d’aller faire une dizaine de mètres avant d’allumer une clope !)… et de faire du chantage auprès des tauliers.

Alors, on va reconfiner, brutalement ! Aussi bien l’annonce sera faite ce soir, voire a été faite pendant que je rédigeais ce boulot, tous les bistros d’un coup, éventuellement par région mais sans discernement entre ceux où sa craint et les autres ! Par exemple, dans mon Centre Bretagne, ça va fermer parce que des abrutis ont fait les zouaves pour s’amuser à Quiberon, à une centaine de kilomètres.

Mais ces imbéciles de fêtards devenus positifs vont refaire circuler le virus parmi leurs proches, les personnes âgées et fragiles en premier lieu… Donc les maisons de retraite et autres Ehpad vont être fermée à nouveau, avant même d’avoir pu totalement déconfiner. Les longs déplacements vont à nouveau être interdits. Des plages vont l’être, des cinés, des spectacles… Tout ça pour quelques bars et autres cafés ou Puy du Fou et Stade de France !

Il fallait limiter la circulation du virus, par l’arrêter, l’immunité collective ne pourra pas se déployer sans une légère circulation mais, à nouveau, nos centres de soins vont être débordés si on ne fait rien. Alors on va reconfiner les bistros et les maisons de vieux.

Bande de cons.

16 commentaires:

  1. Le plus saisissant se trouve dans certains reportages de JT où les fêtards expliquent qu'ils en ont marre d'avoir été punis pendant le printemps et donc, maintenant, c'est la fête et peu importe demain !

    RépondreSupprimer
  2. "On ne met pas le masque pour se protéger soi-même mais pour protéger les autres."

    " le port d’un masque facial a un double effet de protection du porteur et de protection de son entourage."
    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/deconfinement-recommandations-utilisation-masques_-covid-19.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je dis dans mon billet. Mais c'est plus une question de principe : si tu ne veux pas te protéger, tu protèges au moins les autres.

      Et quand on ne sait pas faire un lien, on se fait discret...

      Supprimer
  3. Elie, si tu as des trucs à dire, tu ouvres un blog. Pour la censure, tu te trompes. C’est mon blog, je diffuse ce que je veux, y compris en commentaires. Pour la qualité de tes analyses que tu voudrais que je diffuse ici, je ne sais pas. Je ne te lis pas. J’ai beaucoup de lectures pourtant... Tu es très présomptueux de penser que t’es propos sont plus intelligents que ceux des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elie tu fais chier. Je ne parle pas de reconfinement général. Tu fais chier. Tu ne m'intéresse pas. Tu commentes à côté. C'est du harcèlement pur et simple et si tu ne te croyais pas plus intelligent que les autres tu arrêterais de me dire de le dire : tu te croies plus intelligent que tout le monde mais tu es en fait simplement sénile.

      Supprimer
  4. « Aussi bien l’annonce sera faite ce soir, voire a été faite pendant que je rédigeais ce boulot »

    Apparemment, c'est raté…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça passera pour cette fois…

      Repos ! vous pouvez fumer.

      Supprimer
    2. Merci chef !

      Vous aurez par ailleurs compris que mon billet est "on saura qui est coupable s'il y a reconfinement, ce sont tous les glandus qui festoient dans en meute" (ce dont on ne on ne pourrait pas vous soupçonner) et pas franchement de prévoir un confinement.

      Supprimer
    3. Ah, c'est sûr que pour ce qui est de festoyer, surtout en meute, je ne suis pas le client idéal !

      Supprimer
  5. faut laisser les jeunes tranquilles, pour une fois ils ne pensent pas à se suicider en masse avec Greta

    RépondreSupprimer
  6. C’est marrant, je viens de parler avec une Finistérienne qui revenait du Puy du Fou. On lui avait indiqué qu’il n’y aurait pas plus de 5000 personnes et apparemment, ils étaient 12000. Ce sont les propriétaires qui font n’importe quoi, pas les gens.

    RépondreSupprimer
  7. (je sais ce virus transmissible par "voies respiratoires", ne me rappelle pas que le masque "ne servait à rien", mais à force de l'entendre.. nân, ne suis pas étanche)
    Récemment (juillet, Zurich je crois) un super-contaminateur adepte de night-club envoyait 300 personnes (!) en 40aine.
    Un probable record; boite anecdotique et un rare super-bonhomme.
    Bah, ça n'arrive qu'aux autres.
    Certes faut que jeunesse se passe, conne en option (difficile d'oublier) et il fait chaud. L'asiatique, autre et lointaine culture, s’empêtre moins (ni elle ne skie ?!)
    Bref, comme tu dis, Jaq D

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...