06 juillet 2020

Remaniement sans commentaire : ne cliquez surtout pas pour lire mon billet !


En ce cent-douzième jour d’état comme ma queue, soit en cette fin de seizième semaine, je songerais volontiers à arrêter la politique si j’avais commencé à faire plus que de raconter des conneries dans les blogs, surtout les miens, les vaches sont mieux gardées ainsi. On a une animatrice télé, ancienne ministre de droite, qui devient ministre de la culture. On a un avocat impliqué (pas au sens péjoratif du terme, il fait son job) dans des affaires proches du sommet de l’Etat qui devient ministre de la justice. On a un type qui a des plaintes au cul pour s’intéresser à ceux des autres au ministère de l’intérieur. On a perdu Castaner et Ndiaye qui vont nous manquer ou pas. Et Perricaud, tiens ?

Parlons de la vraie vie. Je suis ainsi à ma deuxième semaine de télétravail en Bretagne après une première période de troisième. Pour la première fois, il fait beau. Mon vélo ayant crevé, je n’ai pas pu aller au bistro hier mais les copains sont fantastiques. L’un d’eux est venu diagnostiquer la chose aujourd’hui dès que je l’ai appelé. L’autre m’a proposé de me prêter sa voiture de 11h45 à 22h pour me permettre de faire réparer ma roue et de faire différentes emplettes indispensables.

J’ai repris l’usage de la télé mais j’ai du mal…  La semaine dernière, j’ai regardé un dessin animé. Hier soir, j’ai regardé Spartakus. Ce soir, je pense m’allonger devant « les compères » que je n’ai pas vu depuis une éternité.

J’irais bien en boite avec Castaner maintenant qu’il a le temps mais elles sont fermées.

Je vous avais prévenus.

29 commentaires:

  1. Bachelot à la Culture : une baudruche audiovisuelle pour un ministère inutile.

    Tout est parfaitement en ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'aurait pas pu rêver mieux ! (À part Laurent Ruquier peut-être ? Ou Cyrille Hanouna ? Ce sera pour une prochaine fois, allez !)

      Supprimer
    2. Au moins elle connaît la politique et je crois bien que c’est une grande connaisseuse de l’opéra.

      Supprimer
  2. Vous ai envoyé 2 mails perso pour ne pas être hors sujet ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne veux pas de vos mails perso pour des raisons politiques. Pour échanger l'information, il y a les réseaux sociaux.

      Supprimer
    2. Je ne m'inscrirai jamais sur un réseau dit "social "(??? comme les distances du même nom ?), surtout après tout le mal que vous en dites régulièrement ici; et mes 2 mails concernaient un de vos amis personnels Maintenant, vous faites commee vous voulez.

      Supprimer
    3. Non, vos deux mails étaient à destination de Sarkofrance et vous m'avez mis en copie caché. Le procédé est ignoble. Et ça ne me regarde pas. Collez-vous bien ça dans le crane. Rien de ce que font les autres sur leurs blogs ne me regarde ou alors j'en parle sur les miens.

      Supprimer
    4. Constat de désaccord pour mettre fin à cet échange, et sans doute aux suivants
      _______
      C'est le genre de réponse à laquelle je m'attendais.

      Les blogs des autres ne vous intéressent pas, même quand ce sont vos ammis personnels: par contre, les réseaux sociaux sur lesquels vous passez votre temps sont passionnants.

      C'est ignoble, de vous envoyet un mail en copie cachée; par contre, voir comment "la gauche" (Sarkofrance, mais aussi bien d'autres : Obomo, etc.) se lance dans le racisme assumé est sans intérêt.

      Supprimer
    5. Ca fait des années que je demande l'arrêt de ces échanges. Et il faut que tu sois franchement con pour penser que les blogs des autres de m'intéressent pas. Je dis qu'ils font ce qu'ils veulent, ce qui n'a rien à voir. Mes relations avec mes amis ne te regardent pas.

      Et il me semble que je fais suffisamment de billets pour dénoncer le racisme de la gauche, pour parler du Printemps Républicain et tout ça alors que tu te contente de faire chier les autres par mail.

      Supprimer
  3. C'est du beau … ! Bousiller votre bilan carbone alors que deux démonte - pneu et un sachet de Rustines vous aurait évité cette infamie … !
    Tsst, tsst !

    A . b

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien gentil, vos chamailleries entre vieux, mais on en oublie l'essentiel : il est réparé ou pas, votre fucking vélo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n’avez qu’à lire mon Facebook. J’y écris ceci :

      Ayant récupéré la roue avant (heureusement) de mon vélo électrique dotée d’une chambre à air toute neuve (et non pas d’une jante à air comme je l’ai presque écrit par ailleurs), je l’ai remontée sur le vélo. Catastrophe ! Elle ne tournait plus...

      Je réessaie. Pareil. C’est alors que j’ai remarqué qu’elle n’est pas symétrique. Forcément : il n’y a qu’un disque pour les freins. Dans l’autre sens ça marchait beaucoup mieux. Comme quoi un truc rond ne tourne pas dans les deux sens et il y a un système de sécurité pour éviter les erreurs des imbéciles comme moi.

      Merci Galerne qui a confirmé mon diagnostic. Il n’y a pas de trou dans le pneu. L’ancienne chambre à air devait être poreuse. Quand je pense que je croyais ces machins tubeless. Merci aussi Gilles qui m’a prêté ma voiture (si on peut me pardonner cette plaisanterie rituelle) avec laquelle j’ai pu aller chez le réparateur, puis fêter l’anniversaire à Ccil, puis faire des courses puis revenir travailler et enfin récupérer cette roue remplie d’air puis terminer la réunion en audioconférence en faisant semblant de ne pas être parti.

      Ainsi pour la première fois depuis longtemps, je suis allé faire des courses avec une voiture. Vous ne pouvez pas savoir le bien que ça fait de ne pas se poser la question de savoir si tout allait entrer dans les sacoches du vélo.

      Au fait ! J’ai acheté des pommes noisettes au rayon frais de chez Leclerc par « opposition » au rayons surgelés. C’est délicieux alors que les machins congelés sont généralement à chier.

      A part ça, comme je le disais par ailleurs, j’ai acheté sur Amazon une pompe à vélo électrique, un kit de réparation (une espèce de bombe qui bouche les trous de l’intérieur, je n’y crois pas, mais autant avoir la possibilité de ramener le vélo du bistro en cas de panne) et une tablette Androïd. Le tout pour 150 euros. Ça troue le cul de voir à quel point des machins peuvent avoir des coûts dérisoires. Certes, tout le monde l’a pas les moyens comme moi de griller 150 balles sans consulter sa banque mais tout de même. Un compresseur et une tablette (avec clavier en plus) pour le même prix que les courses que j’ai faites chez Leclerc.

      Le plus important dans cette histoire est de savoir pourquoi j’ai acheté une tablette. Pour l’amener au bistro pour faire les visios avec lés copains blogueurs et pour éviter d’avoir à porter mon portable dans la maison.

      Tout ça s’arrose.

      Supprimer
    2. « Vous ne pouvez pas savoir le bien que ça fait de ne pas se poser la question de savoir si tout allait entrer dans les sacoches du vélo. »

      Si vous remplacez "vélo" par "mobylette", c'est un problème auquel j'ai souvent été confronté dans ma fort lointaine jeunesse…

      Supprimer
    3. Ben oui. C'est maintenant qu'EA est parti fâché qu'on peut faire du hors sujet peinards, en plus. Sinon, il nous parlerait d'espèce de coffre à l'arrière des tricycles, dans le temps.

      Ca me rappelle la fois où j'ai oublié de me limiter à la taille des sacoches. C'est il y a un mois, quand je me suis livré un frigo neuf. Je voulais remplir le congélateur car je n'aime pas ces machins qui tournent à vide. Il a fallu que je dépose une partie de mes courses au bistro à côté ce qui m'a obligé à boire deux verres.

      Supprimer
    4. Une anecdote personnelle. Un dimanche matin, vers 1973, ma mère m'envoie à la pâtisserie (située à environ 300 mètres, et encore…) chercher la tarte aux fruits qu'elle a commandée. Évidemment, j'y vais à mob et ne trouve rien de mieux à faire que de rapporter la dite tarte glissée À LA VERTICALE dans l'une de mes sacoches.

      Inutile de vous décrire l'état de la tarte quand on a ouvert le carton. Ni la fureur et l'accablement de ma mère, bien obligée de s'avouer qu'elle avait engendré un parfait abruti.

      Supprimer
    5. Oui, j'ai profité des voiture, hier, pour transporter des pâtisseries peu adaptée à un transport approximatif tellement ça me manquait. Finalement, j'ai perdu l'habitude des pâtisseries, va falloir que je m'y refasse...

      Supprimer
    6. Vous en avez fait des progrès depuis 73...

      Supprimer
    7. « Vous en avez fait des progrès depuis 73... »

      Oui : je suis passé à la bagnole.

      Supprimer
    8. Vous auriez pu mettre les tartes à plat sur le porte bagage, ça vous aurait évité le "j'ai glissé chef".

      Supprimer
  5. C'est fou ce que vos conversations deviennent passionnantes dès que je m'en vais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que, quand vous êtes là, il y a toujours des tartes qui se perdent. Donc, on se dépêche de les réutiliser dès que vous tournez le dos.

      Supprimer
    2. Alors,c'est ça, un blog, d'après vous?

      Supprimer
    3. Et rien à raconter sur le brillant pronostic de "La fin de l'Histoire", de Fukuyama, après l' Etat Islamique, les politiques de Trump, Erdogan, Poutine, Xi machin( le Chinois), la guerre en Syrie, le Brexit, l'immigration mondiale,le racisme de gauche, le Codiv-19 et ses effets ( entre autres) ?

      Supprimer
    4. Tu n'as jamais compris ce qu'est un blog. Laisse tomber. Tu vas recommencer à te faire virer car tu es trop con. C'est toujours la même chose... Tu rentres discrètement, tu es sympathique puis tu t'imposes. Donc, tu vas avoir une nouvelle cure.

      Supprimer
    5. Bon,ça suffit comme ça. Je m'auto- censure de ce "blog",puisque ça en serait un.

      Supprimer
    6. Je crois être mieux placé que toi pour savoir ce qu’est un blog.

      Supprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...