11 décembre 2023

Depardieu à la caisse d'Intermarché ?

 


Samedi, j’étais au bistro avec trois copines. La plus jeune (la seule jeune… #etpaf) va faire une petite course au supermarché voisin et revient énervée. A la caisse, la préposée (la caissière, quoi) avait cru que le type derrière elle essayait de la doubler a dit : « Monsieur, vous n’allez pas passer devant la dame, tout de même ! » Le lascar a répondu : « ah non, je ne compte pas passer devant. Par contre, je passerais bien dessus. ».

Les trois potesses étaient choquée par de tels propos, certes grossiers, alors que j’étais éclaté de rire et surtout épaté par l’esprit d’à propos de l’imbécile qui en avait sorti une bonne.

Voyant que la jeune serveuse que je ne voyais que pour la deuxième fois était dubitative devant mes propos (elle n’avait pas de raisons de se presser, remarque…), j’ai fait une sorte de rétropédalage pour calmer le jeu et j’ai dit : « ah c’est rigolo, j’ai l’habitude de troller les copines féministes dans Facebook, c’est la première fois que je le fais au comptoir ».

L’une d’elle a dit que ce n’est pas du féminisme (alors qu’elles étaient en mode #metoo) mais de l’horreur devant une telle grossièreté. Je n’ai pas répondu que la grossièreté était tout de même une des bases du rire mais je dois avouer, quand même, que je rigole bien devant les sketchs de Laura Laune ou Blanche Gardin quand elles parlent de sodomie… Je veux bien reconnaitre que je suis un peu con. Par exemple, Bigard me fait plus marrer que les comiques de France Inter mais on s’égare…

 

La même m’a dit : « hé ben t’as qu’à raconter ça dans ton blog si ça te fait plaisir de troller dans les réseaux sociaux. » Chiche !

J’y suis.

 

La putative victime a dit, à peu près : « en plus, il était moche, il avait une tête d’ivrogne avec un gros nez. Il était lui-même gros ». J’aurais pu répondre que « ah non, ça peut pas être moi, des témoins peuvent confirmer que je suis resté au comptoir. » J’en déduis donc que si ça avait été un trentenaire bien roulé, elle n’aurait pas été choquée.

De là à penser qu’il y a délit de faciès…

 

L’autre jour, à la télé, il y a eu un reportage à propos de Gérard Depardieu et de ses turpitudes. Cela ne m’intéresse pas et je n’ai pas regardé mais j’ai lu les commentaires dans Twitter slash X. J’aurais tendance à dire : mesdames, si vous pensez que Depardieu est un gros con libidineux, grossier, harceleur et j’en passe, ce n’est pas utile de regarder des émissions qui démontre que c’est un gros con libidineux, grossier, harceleur et j’en passe.

Je n’ai pas d’avis sur ce type que j’ai bien aimé en son temps (avant qu’il fasse allégeance à Poutine) mais je me demande si le fait qu’il soit devenu très gros et très laid n’est pas ce qui génère tant de haine contre lui…

 

Je ne sais pas si, il y a soixante, des accusions d’harcèlement sexuel sur des femmes par Jean Marais (j’aime bien les hypothèses farfelues…) auraient déclenché autant de haine.

On ne peut plus rien dire et rien faire, maintenant, surtout quand on est vieux, gros et avec une tronche de pochetron.

 

Par contre, nos féministes françaises ont un peu oublié de dénoncer les viols de guerre commis par le Hamas sur des Israéliennes. Quand on n’a pas de mémoire…  

Dans l'attente, défendons les gros qui sortent des vannes pourries et grossières mais spontanées sur les gonzesses.

9 commentaires:

  1. Quand on est riche et aussi célèbre que Depardieu, ce serait du gaspillage d'être en plus jeune, mince et beau.

    De plus, la réputation de "prédateur" que lui font nos sœurs-z'en-lutte doit émoustiller un nombre assez important de sœurs-pas-z'en-lutte.

    La nature humaine, que voulez-vous...

    DG

    RépondreSupprimer
  2. ben voila une note bien amusante.
    c'est con, comme les gens qui découvrent Depardieu, comme si jusqu'a present ils le voyaient comme une image pieuse. un saint Gérard en somme. commr celui de coluche.
    alors que c'est un loulou d'orleans lancé par les valseuses.
    La mode est au wokisme.
    je suis d'accord avec toi. on ne plus rigoler grassement sans etre taxé de lourdingue de boomer.
    franchement Gégé le ruskof, il a les moyens d'envoyer chier ces pisses vinaigre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi... Mais qu'il soit puni s'il a fait des saloperies. Ce n'est pas à moi de juger.

      Supprimer
    2. Depardieu n'est pas d'Orléans mais de Châteauroux…

      Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes, je vous prie !

      Supprimer
    3. C'est pas les mêmes ploucs dans ces deux patelins ?

      Supprimer
  3. Laura Laune et Blanche Gardin me font beaucoup marrer, j'ai découvert la première par hasard, sans doute grace à beaucoup par les réseaux sociaux. Et en séparant l'homme de l'artiste, Bigard en live c'est très bon.

    Sinon pas d'avis sur Depardieu, sinon qu'on en a fait beaucoup. Mettant parfois BFM en fond sonore, j'ai trouvé qu'on a beaucoup parlé de Depardieu et de Cauet. Plus que des viols du Hamas, en effet la comparaison est bonne.

    RépondreSupprimer
  4. Le souci avec ces histoires meetouèsques c'est de voir arriver avec grand malheur des actrices avec du talent seulement.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. Je publie ceux que je veux c'est-à-dire tous sauf ceux qui proviennent probablement d'emmerdeurs notoires.