22 décembre 2023

Il faut inciter Threads à s'taire

 


Un nouveau réseau social est « apparu » la semaine dernière : Threads. Comme BlueSky, il est fait pour concurrencer X (anciennement Twitter, comme ils disent dans la presse). Il est géré par Méta, la maison mère de Facebook et d’Instagram. En fait, il existe depuis un certain temps mais avait été fermé en Europe, le temps que les éditeurs se mettent en conformité avec la réglementation et a été rouvert récemment.

Au début, je ne voulais pas en parler dans le blog car j’avais beaucoup parlé de BlueSky mais, hier, la goûte de moutarde faisant déborder le vase m’arrivée dans les naseaux.

En effet, Thread a été proposé aux utilisateurs d’Instagram qui ont ainsi pu récupérer leurs abonnés. Aussi, il y a beaucoup plus d’abonnés, d’abonnements et d’utilisateurs sur ce nouveau machin et les « clients » sont venus par niche, notamment les militants féministes et insoumis. Il n’est donc pas surprenant que la lassitude me soit rapidement venue. Une semaine après l’ouverture, j’ai d’ailleurs repris mon sport favori : insulter les crétins qui racontent n’importe quoi ou étalent une rare bêtise.

 

Le dernier avait dit : « Askip la France tu l’aimes ou tu la quitte bah en ce moment j’ai très envie de la quitter elle et son gouvernement éclaté au sol. » Je lui ai donc gentiment dit qu’il pouvait se barrer. Plus précisément : « Ben casse toi ! Sauf si c’est plus facile de fanfaronner dans les réseaux sociaux. »

J’avais répondu au précédent : « Je résume les propos de ce connard : tous les avis qui ne me conviennent pas sont ceux de connards. Au moins, avec Twitter, on avait mis des années à s’insulter. Avec Threads, il a fallu moins d’une semaine. » Je ne sais même plus exactement ce qu’il avait dit (il m’a bloqué, depuis) mais toujours est-il qu’il disait ne plus vouloir lire d’avis différents du sien car les émetteurs étaient forcément des abrutis.

Vous remarquerez que je n’hésite pas à faire preuve d’une certaine grossièreté mais j’te jure que c’est pas par méchanceté mais uniquement pour forcer le trait et renforcer le personnage « Jégoun » qui est d’une infini délicatesse dans la vraie vie sauf quand il est saoul.

 

J’ai remarqué aussi que des gens que je connais dans la vraie vie et m’avaient unfollowé dans X était venus me suivre dans Threads. Tout d’abord, unfollower des connaissances dans X est bien plus grossier que les mots que je peux utiliser. S’ils ne veulent pas me suivre car mes conneries les énervent, ils peuvent me muter.

Il faut tout de même bien qu’ils manquent d’honneur pour me « demander en ami » dans d’autres réseaux. Je me demande s’ils ne sont pas tous cinglés.

D’ailleurs, j’en ai vu un paquet qui s’estimaient heureux de pouvoir enfin quitter le réseau social d’un multimilliardaire, X, car un nouveau était enfin disponible. Ces bandes de gauchistes d’opérette pensent certainement que Facebook est une petite boite avec trois développeurs qui travaillent dans le garage de la mère d’un d’entre eux.

 

En plus, je suis fatigué des gens qui diffusent exactement la même chose dans trois ou quatre réseaux sociaux (Facebook, X, BlueSky et, maintenant, Thread), y compris quand il s’agit de simples messages de « bonjour » mais, encore plus, quand il s’agit de publications militantes.

Je les engage, d’ailleurs, à limiter leur militantisme vu qu’ils tournent entre eux. Je ne nommerais pas ma copine féministe qui passent une partie de ses journées à rediffuser des tweets ou threads féministes. D’une manière générale, les militants tournent beaucoup entre eux et diffuser des papiers dans le vent ne sert pas à grand-chose. Le seul résultat est de lasser le passant.

Qui se fatiguent aussi des multiples publications de ceux qui jacassent. Il ne s’agit pas pour moi de dire ce que les gens doivent diffuser mais ils doivent se rendre compte que leurs publications remplissent les murs des copains. Je pourrais les « unfollower » ou les « muter » mais je ne veux pas : ce sont des copains.

 

Un peu de pitié, que diable !

11 commentaires:

  1. Dans la mesure où tous ces cloaques sont infestés par les mêmes abrutis intolérants, on voit mal par quel miracle le nouveau venu n'aurait pas dégagé les mêmes miasmes que ses grands frères.

    (À part ça, j'espère tout de même que vous avez honte de votre titre...)

    DG

    RépondreSupprimer
  2. en ce moment je lis plus qu'autre chose, et ces réseaux m'exaspèrent un peu comme tu le dis avec ces militants qui passent leur temps à RT etc. Globalement je ne vois pas d'emballement sur Thread , et mon Thread parle beaucoup moins (et tant mieux) de Depardieu que twitter qui s'auto-branle sur le sujet . J'ai donc de la chance, moi je n'ai pas d'insoumis hystériques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas cette chance... Mes "abonnements" sont calmes (à part les féministes, à cause de la copine) mais le flux "pour vous" est délirant. Cela étant, le plus pénible tourne autour des mecs qui reproduisent des comportements qu'ils avaient dans Twitter, comme la course aux abonnés.

      Supprimer
    2. oui dans le "pour vous" j'ai déjà bloqué / mutté quelques trucs histoire d'avoir un flux plus calme.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Tu parles ! Au bout d'une semaine, c'est déjà rempli d'excités. On commence déjà à s'engueuler (même si, dans ce domaine, je suis un peu précurseur...). Ca va dégénérer.

      C'est une erreur des utilisateurs de dire que Twitter a été pourri à cause de Musk. Ce sont eux qui font le contenu.

      Supprimer
    2. La femme cependant, de sa bouche de fraise,
      En se tordant ainsi qu'un serpent sur la braise,
      Et pétrissant ses seins sous le fer de son busc,
      Laissait couler ces mots, tout imprégnés de Musk

      Vous voyez : Baudelaire en parlait déjà, de votre Elon !

      (Pour la citation, faite de mémoire, je ne garantis pas la ponctuation…)

      Supprimer
    3. C'est pour ça que Beaudelaire n'était pas dans Twitter.

      Supprimer
  4. Boit de l'air ou pas, thread en engliche ça veut dire enfiler ou introduire... ou un truc comme ça ! X enfilage... tout ça sent la rondelle !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. Je publie ceux que je veux c'est-à-dire tous sauf ceux qui proviennent probablement d'emmerdeurs notoires.