12 février 2024

Facebook ou la lie

 


Je me moquais souvent dans Facebook des militants politiques en peau de fesses qui publient n’importe quoi et ont un « langage » bien aléatoire… Toutes ces âneries font parfois que les réseaux sociaux ressemblent à une espèce de bouge…

Cela peut ressembler à tout et n’importe quoi. Par exemple, tout à l’heure, dans Threads, cette fois, je suis tombé sur un lascar qui critiquait les fautes d’orthographe d’un message qui n’en avait aucune alors que le type en question en faisait lui-même ! Le plus drôle est qu’un locdu a répondu à ce type en critiquant une des ses fautes… qui n’en était pas une mais n’avait pas vu les vraies.

Le meilleur conseil que l’on pourrait donner serait de faire attention à ce qu’on écrit s’il n’y en avait pas un encore meilleur : ne pas s’occuper des fautes des autres surtout qu’il s’agit souvent de fautes de frappe ou d’erreurs qui sont faites par des gens qui ne sont pas habitués à communiquer à l’écrit. Et ne pensez même pas aux miennes… On se connait ! Que serait un blogueur politique de gauche avec une orthographe parfaite ?

 

C’est plus le contenu dont il faut rigoler. Depuis quelques temps, je suis abonné à « Loudéac info », groupe où les gens diffusent des informations et surtout des « petites annonces ». L’autre jour, j’en ai vu une d’une brave mère de famille qui cherchait un « stage de troisième » pour sa fille. La petiote voulait une expérience dans une ferme avec des vaches laitières. L’annonce était formulée bizarrement et laissait clairement comprendre que la dame cherchait un stage de vache laitière pour sa fille.

J’ai bien rigolé. Je n’ai pas répondu, j’avais déjà été viré d’un groupe d’andouilles loudéaciennes.

Plus récemment (ou pas), je suis tombé sur une jeune femme qui cherchait une machine à laver d’occasion pour « pas cher ». J’en avais une à donner (moyennant un petit service : apporter à la déchèterie un sèche-linge défaillant) et j’ai fait la proposition. Elle m’a répondu : « envoyez-moi une photo » sans la moindre formule de politesse. La bienséance m’a empêché de dire ce que je pensais (en l’occurrence : « espèce de connasse, je te donne la machine, tu n’as qu’à venir la prendre et me fais pas chier »). Finalement, elle a du comprendre assez rapidement qu’elle avait dépassé les bornes… Et nous avons fait affaire !

A noter qu’ils sont venus à quatre à la maison pour porter les deux machines mais leur voiture n’était pas assez grande car ils ne pouvaient plus rabattre les fauteuils pour agrandir le coffre… Ils n’ont pas dit « merci » (contrairement à moi mais c’était par vice).

 

Il y a vraiment beaucoup de publications dans ce groupe. La dernière est : « Concert du Ténor AMAURY VASSILI a Pontivy le dimanche 10 mars 18h basilique notre dame de la joie ». C’est bien gentil. Mais je ne comprends pas pourquoi le nom du gars est en majuscules alors que la pauvre notre dame de la joie n’a droit à aucune. Ne nous moquons pas de l’orthographe, j’ai dit.

La précédente (sans compter la mienne, je vais y revenir si j’y pense) était : « J’ai deux appartements disponibles dans la commune de La Cheze pour ceux qui recherchent un logement ». Bien heureux d’apprendre que les deux appartements ne sont pas pour ceux qui n’en cherchent pas.

Un peu plus tôt (vers midi) : « Plus que quelques jours pour réserver votre stage de vacances d'hiver. Il reste quelques places!!! » C’est bien gentil. Je vais enfin pouvoir apprendre les vacances d’hiver.

Avant : « Je vends des jouets faits main aux prix de 10 à 30 euros, selon la taille, le remplissage des jouets est hypoallergénique, les yeux sont à une hauteur sécuritaire, la hauteur est de 15 cm à 40 cm. » (photo en illustration de ce billet) Notez bien ! 15 à 40 cm, c’est une hauteur sécuritaire (littéralement, ça donne quelque chose comme une hauteur qui assure la sécurité publique). Pour des yeux dans des jouets de taille variable.

Encore avant : « J'aimerai savoir à quelle heure ouvre les caisses des station essence (paiement en espece) à leclerc ou super u ? » C’est sans doute suspect mais Google donne la réponse (il suffit de chercher : « station service leclerc loudéac ».

Je continue (on ne quitte pas une équipe qui gagne) : « Chien (mâle) en divagation secteur le pré Rouxel a manqué se faire percuter a plusieurs reprise mon mari la récupérer il est a l'abri a trévé. N'est pas pucé Ont peux le garder un moment mais faite vite quand mm ». Je vous laisse traduire et je suis bien content d’apprendre que le mari n’a pas de puce.

Allez ! « Bonjour, est ce que quelqu'un aurait trouvé une clé de voiture vers le centre ville (Peugeot) merci ». Le service des objets trouvé de la ville de Loudéac est plus fréquenté par les gens qui trouvent des objets que par des réseauteurs sociaux. C’est derrière la mairie, à la police municipale. La ville de Peugeot vous donne bien le bonjour.

Encore… « Bonjour je recherche une voiture pour aller travailler budget 700€.avec la carte grise du propriétaire. » Moi je veux bien vendre des voitures mais pas seulement pour aller travailler. C’est bien, en revanche, de s’assurer que le propriétaire est bien immatriculé.

Je chipote un peu, cette fois mais : « Bonjour. Il y a une salle de sport à Loudéac avec des tarifs mensuels abordables et toutes les installations? Merci d'avance ». Elles ont des sites web et sont présentées dans Google.

On ne s’arrête pas, voila une annonce complétée par des photos : « 85 euro! canapé d'angle ! Paiement sur place! Uniquement à Loudéac ! Soyons réalistes, le canapé n'est pas neuf ! » C’est tout de même déplorable que le canapé d’occasion ne soit pas neuf et qu’il ne puisse être payé qu’à Loudéac.

« Bonjour, connaissez-vous un bon plombier sur Loudéac et alentours qui n’est pas trop cher SVP. » Non, désolé, par contre, je peux vous communiquer les coordonnées d’un mauvais mais hors de prix.

« Je vous attends au Leclerc de Loudéac ce samedi 10 février 2024 de 10h à 16h à l'espace culturel avec mon autobiographie Piégée. J' échangerai avec vous sur la perversité narcissique, l'aliénation parentale, les travers de la justice ... » (« Piégée » est le nom du livre mais il faut le savoir). Beau programme en perspective qui va certainement faire plaisir aux gens qui fréquentent le groupe.

« Bsr recherche  quelle qu un pour récupère une voiture pour mettre en destruction  svp merci » Vous voulez dire que vous cherchez quelqu’un pour amener votre voiture à la casse ?

« Bonjour , jeune couple avec enfant cherchant une maison ou appartement pour pouvoir nous loger ,avec 2 chambre  nous avons un budget de600€ maximum par  mois , secteur 22 ou 56 » Je chipote toujours mais la surface est en gros une zone avec des « diagonales » de 150 et 200 km.

J’ai dit que je chipote au sujet de deux ou trois publications mais dites-vous bien que je les ai toutes citées sauf une assez sympa (et sauf la mienne, celles venant de professionnels et les « simples republications »).

 

Quant à ma publication, elle concernait une demande pour quelqu’un pour entretenir la tombe familiale. En moins d’une heure, j’avais plusieurs réponses ce qui montre qu’il y a tout de même pas mal de gens à l’affut d’une occupation.

Dont deux qui me suggéraient de contacter des professionnels du secteur (marbrier ou fleuristes). Merci, je n’y avais pas pensé à utiliser Google. Dont trois qui proposaient un service sans vraiment de rapport (genre : laver le marbre mais pas du tout mettre des fleurs). Quelques sérieuses dont une dame qui voulait des précisions en MP (message privé). Je ne voyais pas l’intérêt d’échanger en privé et j’ai toujours horreur de le faire avec des gens que je ne connais pas (il y a trop d’escrocs voire de putes).  Je suis tordu.

Où peut-on avoir la tête pour demander un dialogue privé suite à une communication publique sans se poser de question ?

N.B. : c’est pourtant avec cette dernière que je vais probablement faire affaire, si je fais affaire, vu que l’échange a été très constructif. Il aurait été plus simple qu’elle me répondre : « c’est un service que je rends avec plaisir, payable uniquement en CESU, comment pouvons-nous échanger ? Le mieux serait peut-être une rencontre au cimetière selon vos disponibilités. »

 

J’allais terminer ce billet mais la dernière publication, assez longue, vient de tomber. Elle commence ainsi : « Bonjour 🙂 La question a été posée, alors voilà plus en détail : Il y a un an, au décès de ma grand-mère, j'ai été confrontée à une problématique : la distance ne me permet pas de continuer à prendre soin d'elle ». Je passe le fait que la question posée l’avait été par moi et que ce texte concerne en fait une proposition de service (répondant à mes besoins). Elle est très bien rédigée et je vais peut-être contacter la personne.

Il n’empêche que ça doit être une sacrée charge de s’occuper de sa grand-mère après sa mort…

7 commentaires:

  1. "Très bien rédigée", comme vous y allez ! Depuis quand est-on "confronté à une problématique" ?

    DG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes. C’était en comparaison avec tout ce qu’on peut lire…

      NJ

      Supprimer
  2. "Quelques sérieuses dont une dame qui voulait des prévisions" météo ou conjoncturelles ?
    Il y a quelques années il y avait une rubrique télé ou radio du type de ton post. Ça sentait bon l'hexagone (je n'écris pas la France, c'est un gros mot🙃.
    Hélène

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que Notre Dame de la Joie, qui s'occupait déjà bien de votre grand-mère, va redoubler d'attention envers elle après que vous lui ayez relevé ses majuscules. Si en plus une gentille dame de Loudéac s'y met également, elle va être aux anges.
    La Dive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dites pas ça à ma grand-mère : elle a passé sa vie à bouffer du curé.

      Supprimer
  4. l'orthographe doit y être particulière.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. Je publie ceux que je veux c'est-à-dire tous sauf ceux qui proviennent probablement d'emmerdeurs notoires.