27 février 2019

Du bon usage du téléphone

Au comptoir, un téléphone sonne. Celui de mon voisin. Ça ne m’arrive jamais. Mon téléphone est sur vibreur et personne ne m’appelle... J’ai toujours engueulé ceux qui m’appelaient. Pour ma part, je n’appelle que ma mère. Arrêtons d’utiliser les téléphone n’importe comment. 


Aujourd’hui, il y a un type qui m’a appelé sur mon portable professionnel. C’est ma chef qui lui avait donné mon fixe et mon portable. Le gars a directement appelé mon mobile sans essayer le fixe. Il n’a même pas pensé que si je ne répondais pas au fixe, je n’étais pas disponible pour parler d’un problème pas urgent sur le mobile. Et il n’a pas essayé le fixe... Il a eu de la chance, j’étais en pause cigarette et j’avais deviné qu’il allait m’appeler pour une fausse urgence (fausse urgence vu de moi, je sais qu’il est dans la merde mais j’ai d’autres urgences). 


J’avais donc mon téléphone professionnel sur moi ce qui est très rare (je suis obligé d’en avoir un parce qu’il m’arrive de faire du télétravail et que j’ai l’obligation de renvoyer mon fixe sur mon portable quand je ne suis pas au bureau ce que j’oublie fréquemment). 


Les gens deviennent tarés. C’est quand même facile de deviner que les gens ne sont pas disponibles et qu’on peut convenir d’un rendez-vous téléphonique par mail ou sms. 


Toujours est-il que l’andouille au comptoir qui a entendu une sonnerie particulière et qui a sorti son téléphone et regardé le cadran a dit : « ah oui, c’est pour moi ». Et il n’a pas répondu. 


Ben oui, connard, si ton téléphone sonne, c’est pour toi. Pas pour moi. 

7 commentaires:

  1. Vous avez entièrement raison : qu'est-ce que c'est que ces malappris qui se croient permis d'utiliser les téléphones pour téléphoner ? On aura vraiment tout vu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous répondez souvent chez vous ou vous laissez ta grosse le faire ?

      Supprimer
    2. On ne répond quasiment plus, vu que, neuf fois sur dix, il s'agit de connards qui prétendent nous vendre je ne sais quoi.

      Supprimer
    3. Chez moi, j’ai débranché le téléphone. Mais chez ma mère (qui n’habite plus là), on est souvent emmerdés. Et je décroche par réflexe. Il ne me viendrait plus à l’idée de vous appeler (je n’ai a priori aucune raison de le faire) sans envoyer un SMS à Catherine avant pour les cas d’urgence ou un mail à vous pour convenir de le faire.

      D’où mon billet.

      Supprimer
  2. Moi aussi je préfère les sms, sauf pour les longues explications (plus de 5 mots !) là, j'ai du mal avec mes doigts boudinés, alors j'appelle où bien je fais un message vocal. Je croyais que t'allais faire un billet sur Titine... faut tout faire soi-même, bordel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis pour Titine.

      Pour les SMS oui. Sinon je n’appelle jamais sauf ma mère. J’envoie un message pour demander si je peux appeler, du moins.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.