24 août 2007

Appel à témoignage

Les prétextes utilisés pour empêcher Cécilia Sarkozy de témoigner devant une enquête parlementaire frisent le scandale (contrairement à François Fillon qui n’est pas frisé mais ce n’est pas la question, je dis juste ça pour amuser Eric).

Par exemple, Le Monde en parle. « "Le président est soucieux de communiquer toutes les informations qu'il a eues et qu'il a en sa possession. Pour autant il paraît inconstitutionnel qu'il puisse répondre à une commission d'enquête parlementaire. Ce serait une entorse au principe de séparation des pouvoirs", a déclaré David Martinon. » (porte-parole de l’Elysée).

Je rappelle que Cécilia Sarkozy n’est pas la Présidente de la République ! Son époux, Nicolas Sarkozy (je cite son nom de mémoire), lui, a bien été élu par le peuple (c’est regrettable mais la question n’est pas là). Vu la constitution, il est normal que le Président de la République ne puisse pas être entendu par une commission parlementaire.

Que cela soit normal ou pas, ce n’est pas la question : c’est la constitution. Par contre, cette dernière ne prévoir rien pour l’épouse du Président de la République. Et c’est bien heureux !

D’ailleurs quand certains demandent une modification de la constitution pour créer le statut du conjoint du président, je trouve ça lamentable ! Déjà, ça exclut les présidents célibataires… Surtout, c’est le président qui est élu, pas sa femme. Qu’elle dispose de certains « avantages » (gardes du corps, chauffeur, …) est bien normal : elle n’est pas la femme de n’importe qui ! Qu’elle dispose d’un rôle de représentativité, je veux bien, mais au même titre que n’importe quel membre du cabinet du Président de la République ! Mais pas un rôle constitutionnel !

Le prétexte évoqué par l’Elysée est d’autant plus scandaleux qu’il est totalement contraire à un des engagements de campagne de Nicolas Sarkozy, c’est-à-dire de modifier la constitution pour que le Président de la République puisse s’exprimer devant le parlement !

Il ne faudrait pas que les électeurs l’oublient… Ni d’ailleurs les journalistes.

A la limite, je veux bien qu’elle ne témoigne pas, mais dans ce cas, pour la raison totalement inverse : elle n’a pas de statut officiel dans cette histoire, contrairement à Claude Guéant.

Qu’on arrête de se foutre de notre gueule.

Edit : Tiens ! les grands esprits se rencontrent !

4 commentaires:

  1. la présidence Sarkozy me tape sur les nerfs. C'est un énorme déplacement de vent; les seules mesures concrètes jusqu'à présent adoptées ne me conviennent même pas (loi Dati, loi sur la fiscalité).

    RépondreSupprimer
  2. Elles ne conviennent à personne, même à quasiment aucun fanatique de l'UMP si j'en crois les discussions que j'ai autour de moi (ou les lectures de blogs).

    Il n'empêche que ces mesures étaient d'autant plus prévisibles qu'elles étaient dans le projet de Nicolas Sarkozy.

    Pourquoi l'avoir soutenu ou élu ?

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être que la PradaGirl a une relation secrète avec le président Khadafi, va savoir !
    Faudrait pas que ca se sache !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...