01 juin 2011

Atomiser les clivages

Je me suis réveillé ce matin en me rappelant que je suis tagué par Dagrouik dans son dernier billet : « Je me demande ce que Jegoun pense de tout ça. » repris dans Twitter par Vogelsong comme une provocation ou un défit. L’énigme reste entière. Pourquoi taguer une seule personne ? Quel est le sujet ?

Le billet de Dagrouik porte sur deux sujets : la sortie du nucléaire et Ségolène Royal, deux sujets que j’évite méticuleusement d’aborder dans mon blog, peut-être parce qu’ils sont assez difficiles à aborder froidement sans déchainer des passions.

Par exemple, on ne peut pas dire qu’on est contre la sortie du nucléaire à moyen terme parce qu’on se mettrait les écolos à dos ce qui ne serait pas génial en période électorale mais on ne peut pas dire qu’on est pour, parce qu’en l’absence de solution alternative réelle, on perdrait toute crédibilité.

Tout le reste n’est que communication politique.

Tiens ! Melclalex a fait un bon billet hier, sur la sortie du nucléaire en Allemagne. J’en ai personnellement tiré deux conclusions : ils sont montrés en exemple par les écolos français tout en continuant à produire de l’énergie « non renouvelable » (et probablement émettrice de CO2) et ils vont arrêter la production d’énergie nucléaire tout en continuant à consommer celle produite chez nous.

La sortie du nucléaire, en Allemagne, me parait avoir un certain nombre de zones d’ombres…

Cela étant, je suis d’accord avec Ségolène Royal quand elle propose un objectif raisonnable – 40 ans – pour la sortie du nucléaire, le temps de développer paisiblement les solutions alternatives.

Toutefois, j’aimerais deux précisions (pas de sa part, de spécialistes).

La première : où en est-on du stockage de l’électricité ? Je pose la question tout à fait sérieusement et j’aimerais bien une réponse du même métal puisque j’ai déjà vu des zozos m’expliquer que ce n’était pas important.

La deuxième : où en est-on des autres solutions pour produire de l’énergie propre et renouvelable ? Par exemple, arrivera-t-on, un jour, à profiter des courants sous-marins ?

Ainsi, comme souvent, je suis parfaitement d’accord avec Ségolène Royal à des détails près. C’est normal, elle fait partie de ma famille politique, comme tous les autres, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, … pour ne citer que les probables prétendants à l’investiture du PS. Nous avons tous, globalement, la même vision de la société et de ce qu’elle devrait être, pas trop loin, d’ailleurs, de celle des autres formations de gauche…

Reste alors à se mettre d’accord sur la méthode et c’est là que nous sommes probablement en profonde divergence, alors qu’il n’y a, pour moi, que l’unité qui est possible.

Nous parlions du nucléaire. On est à peu près tous d’accord sur la nécessité d’en sortir. Il n’empêche que ce n’est pas parce qu’il y aura 1000, 100 000 ou 1 million d’électeurs de gauche à manifester contre le nucléaire que communiquer sur la sortie du nucléaire à moyen terme fera déplacer les électeurs qui manqueraient pour une victoire à la présidentielle. L’UMP a tout compris : en traitant indirectement les antinucléaires d’apprentis sorciers allant vers l’inconnu, elle fait peur à une partie de la population.

Pendant ce temps là, nous autres, à gauche, on met ce dossier sur le devant de la scène uniquement parce qu’on n’a pas le droit de ne pas répondre à quelques écolos… La stratégie est suicidaire.

Je suis donc parfaitement d’accord avec Ségolène Royal : il est urgent de ne pas s’affoler et de développer progressivement des solutions alternatives, pendant près d’un demi siècle, pour sortir d’un demi siècle de folie.

Qu’on sorte ce sujet de la campagne…

Il n’empêche que je suppose que Dagrouik n’a rien à cirer de ma position sur le nucléaire. Je suppose qu’il est plus intéressé par savoir si j’aurais pu miraculeusement changer de position à propos de Madame Royal. Malheureusement non.

J’aurais voulu, dans ce blog, ne pas aborder les points négatifs des candidats, n’ayant pas la vocation à tirer contre mon camp. C’est Dagrouik qui me cherche, nananère.

Les gens n’iront pas voter en fonction des propositions et des propos des candidats mais en fonction d’une perception globale.

On nous dit souvent que 17 millions de personnes ont voté pour Ségolène Royal au deuxième tour en 2007 et que ça serait une preuve de sa popularité. C’est surtout une preuve que 17 millions de personnes ont voté contre Nicolas Sarkozy. Il manquait 1 569 259 voix à Ségolène Royal pour être élue.

Ce sont donc près de 2 millions de personnes supplémentaires à qui il faudra donner une « bonne perception globale ». Ségolène Royal peut avoir un excellent projet, de très bonnes démonstrations, … Je ne suis néanmoins pas persuadé qu’elle soit la mieux placée pour franchir ce cap.

Mais ces querelles intestines me fatiguent. Je cherche un ou une candidat – pardon candidat(e), je m’adresse à des gauchistes – qui soit capable d’attirer environ 19 millions de voix sur sa personne. Et pas contre, puisque « au deuxième tour, on élimine. »

Ce candidat devant bien entendu avoir une même vision de la société que moi et un projet politique auquel j’adhère, ce qui est globalement le cas de Madame Royal.

Mais je pense que Martine Aubry et François Hollande feraient de meilleurs candidats.

15 commentaires:

  1. Concernant le stockage d'énergie, il y a le pompage-turbinage mais cette méthode ne bénéficie à mon avis pas assez de moyens financiers pour être développée et améliorée. Les allemands vont certainement se pencher sérieusement là-dessus, ils vont en avoir besoin...

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec le précédent commentaire.... La géothermie est une énergie d'avenir...En France, le lobby nucléaire est tellement important qu'il a fallu cette catastrophe pour ouvrir le débat : profitons-en, ne soyons pas frileux, c'est un vrai débat clivant.

    Sur le nucléaire, Royal fait preuve de constance, contrairement à tes deux candidats préférés.

    RépondreSupprimer
  3. concernant le stockage d'énergie, une autre piste (à portée réduite certes) et envisagée dans le futur: l'alliance des smart-grid et des voitures éléctriques, je m'explique:

    les smart-grid sont en fait le maillage intelligent des réseaux électrique afin de répartir au mieux l'énergie disponible à l'instant T entre es points de prod et les points de conso, OR jusqu'à présent les points de prod sont limités aux centrales, mais dans l'avenir, si on compte sur des panneaux photovoltaiques installés en standard sur de nombreuses nouvelles constructions, si on compte sur le developpement des éoliènnes urbaines (au-dessus des lampadaires) et si on voir la voiture électrique comme une batterie mobile alors on a là des ingrédients parfaits pour le smart grid et où les batterie de bagnoles serviraient pour le stockage (temporaire - demie-journée) de l'élec avant répartition dans le réseau.

    Concernant Ségolène: elle mène une politique exemplaire dans sa région, elle est d'accord avec Piketty (pas comme Hollande qui nuance la "révolution" fiscale), elle n'est pas (plus?) adepte des petites phrases et elle a fait fi du Ségobashing, que demander de plus? (dans les limites du cadre du PS)
    Si j'étais elle (lol): je m'éleverai au-dessus de ça, je tendrai la main à Eva Joly pour devenir ma Premiere Ministre, ou à Méluche, et j'incorporerai tous les courant de gauche, (sans partir forcement de la base PS d'ailleurs) et en avant Guingamp!!!

    Mais ce n'est que mon avis de petit commentateur.

    Bye

    RépondreSupprimer
  4. Regarderleciel,

    Oui, je crois que tu avais fait un billet sur le sujet qui m’avait captivé mais je ne l’ai pas retrouvé (faire un billet avant 7 heures, aussi, qu’est-ce qui m’arrive… ?).

    DPP,

    1. Le commentaire précédent ne parle pas de la géothermie,

    2. En deux lignes, tu dis qu’il est temps d’ouvrir le débat et tu félicites SR de ne pas changer de position.

    Fred2Vienne,

    Merci pour les explications (même si ça parait un peu compliqué à mettre en œuvre). Sinon, je n’ai jamais critiqué SR pour la politique qu’elle menait.

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas,
    je dis pas que tu la critiques, tu parles de 2 points, stockage de l'énergie, et comment tu perçois Ségo par rapport aux autres,
    moi, je te répond sur ces 2 points, et je te dis pourquoi je vois mieux Ségo
    (d'ailleurs j'ai évoqué Hollande mais pour Martine, elle devrait rester Premiere Secretaire, elle a resseré les rangs et tout va mieux, qu'elle continue d'après moi)

    RépondreSupprimer
  6. Parler de Ségolène, déchaînerait les passions ?

    RépondreSupprimer
  7. Captain,
    Il semble, oui...
    Fred,
    Oui, mais il faut aussi voir comment elle est perçue par les électeurs et c'est bien le problème : ça n'est pas au centre des préoccupations de ses partisans à part des généralités qui ne veulent rien dire, comme "elle passe bien auprès des classes populaires".

    RépondreSupprimer
  8. LOL j'ai testé mon truc qui insert des liens , si je tapes jegoun dans un billet hop ça fait un lien sur ton blog.
    Enfin dans la version HTML/PHP

    Mais bizarrement pas dans le flux RSS que je lis: intriguant , et si ça beugue je vais crier fort.

    RépondreSupprimer
  9. Concernant le pompage turbinage il y a toute une série d'articles ici. Le billet dont tu parles renvoyait principalement vers ces certains de ces articles.

    RépondreSupprimer
  10. @nicolas, la perception, c'est l'affaire des personnes intéressées, déjà, et comme moi qui débute dans "l'intéressement politique", je cherche, je lis, je ne me contente pas des médiats classiques, (c'est d'ailleurs pour ça que j'en suis arrivé à préférer SR à FH pour l'instant, maintenant je compare SR et AMontebourg)
    donc le plus simple c'est de voir des choses concretes:
    Martine est maire de Lille, c'est bien mais que met-elle en avant de ses actions?
    FH est president du département de la Correze, c'est bien mais quelles actions a-t-il menées?
    SR est president de la région Poitou Charentes, et rien que dans ses passages médias classiques, elle rappelle dès qu'elle peut ses actions dans sa région, et ça, ça pique m'a curiosité, et je me renseigne et comme c'est concret, y'a des chiffres y'a des traces.

    ca ne fait pas tout mais ça aide.

    donc les partisans je m'en fiche, je me concentre sur la personne, dans sa relation avec les autres pendant les débats,dans ses postures passées, dans sa vision d'avenir, et si par mes commentaires, je peux susciter l’intérêt pour la personne même alors c'est toujours ça de pris sur les "on dit" et sur l'image qu'elle donne qui que se soit.

    RépondreSupprimer
  11. Dagrouik,
    Je t'ai répondu par twitter.
    Regarderleciel,
    J'ai relayé ton nouveau billet.
    Fred,
    Oui mais ce qui m'importe d'un candidat ce n'est pas ce que les gugusses intéressés par la politique (comme toi et moi) en pensent, mais ce que les autres en pensent.

    RépondreSupprimer
  12. Pour les hydroliennes, je vous incite à regarder l'excellent film... d'EDF.

    RépondreSupprimer
  13. Je voterai pour qui gagnera les primaires, mais sur le nombre de voix manquantes à Ségolène Royal pour être élue, il faut aussi observer qu'il manquait à François Mitterrand en 65 contre de Gaulle 3 463 964 voix. C'est à la troisième tentative qu'il a gagné une présidentielle.

    RépondreSupprimer
  14. Denis,

    Je vais voir ça.

    Le Coucou,

    Il faut donc attendre 2017. Ou voir que Mitterrand a mis 16 ans entre la première fous et la victoire donc attendre 2023.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...