14 septembre 2022

Quatennens, alors ?

Batteur hilare.
Sans rapport avec Noir Désir, néanmoins.


En 2019, Adrien Quatennens tweetait : « Parmi les 118 femmes tuées par leur conjoint ou ex, une proportion significative avait porté plainte ou déposé une main courante. Combien de cas aurions-nous pu éviter ? Combien de ces cas étaient prévisibles mais n’ont pas été prévenus ? Nous devons combler les failles. »

Comme son épouse et lui ont récemment « déposé » une main courante (je vous laisse consulter la presse), je propose que nous comblions les failles en le mettant immédiatement en prison, en le destituant de son mandat de député et je vous laisse trouver des châtiments rigolos. Il faudrait d’ailleurs que la commission machin de LFI se saisisse du dossier…

Ah ! Non ! Il y a présomption d’innocence mais quand je vois le nombre de cas que les insoumis ont voulu « trancher » par eux-mêmes depuis quelques temps, je suis bien circonspect. Je suis un inconditionnel de la présomption d’innocence et c’était tout le débat, il y a moins de six mois, rappelez-vous. Après tout, il y a main courante. Pour que M. Quatennens accepte de la déposer, il y a sans doute quelque chose de pas très propre, dedans. Peut-être a-t-il menacé sa grosse ou lui a-t-il balancé un bourre-pif bien senti mais néanmoins immoral et interdit par la loi… De toute manière, on ne va pas mettre tout le monde en prison. Je n’ai jamais adhéré à la théorie qui fait que tous les hommes sont des fumiers en puissance.

C’est compliqué et il n’y a pas de fumée sans feu mais, à vrai dire, aussi bien, c’est la grosse en question qui l’a menacé avec le couteau à pain ou le rouleau à pâtisserie !

On va donc laisser la justice se faire mais on va garder l’histoire en mémoire pour deux raisons. La première est bien sûr qu’il est peut-être bien coupable et comme nous n’avons aucune moralité, nous n’oublierons pas de rigoler bêtement.

 

Illustration gracieusement offerte par
Mâame Elodie.

La deuxième est plus sérieuse : je suis fatigué des éternels procès pondus par des insoumis et autres nupistes en peau de fesse, eux-mêmes étrangers à toute notion de morale. Alors il faut rappeler que mêmes leurs gloires montantes sont potentiellement la cible de chevaliers blancs divers ou de pochetrons de banlieue sud.

Bouh, Adrien, c’est mal !


6 commentaires:

  1. Je persiste à penser qu'une civilisation où on ne peut plus baffer tranquillement l'emmerdeuse qu'on a eu la bêtise d'épouser un soir de cuite est une civilisation à l'agonie.

    Même chose pour les odieux têtards vagissants que la susdite emmerdeuse s'est ensuite empressée de pondre.

    D.G., anonyme droit dans ses bottes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais le Quatennens a poussé la bouffonnerie jusqu'à aller voir les flics avec sa grosse.

      Supprimer
    2. C'est un homme déconstruit mais avec ses limites.

      Supprimer
  2. C'est qui le quidam dont tu nous parles aujourd'hui ?
    Si c'est un nupesien, ça n'en fait qu'un de plus qui nous braille faites ce que je dis et pas ce que je fais.
    Il y en a déjà au moins deux dans les hautes altitudes de ce groupuscule braillard et irréfléchis.

    RépondreSupprimer
  3. Ce billet a bien été trollé mais les gens sont d'une bêtise et se méprise sur mes intentions. D'une part j'ai dit plusieurs fois dans ce blog qu'il y avait deux personnes que j'aimais bien, à LFI, Ruffin et Quatennens. D'autre part, le fait que je fasse un deuxième billet dans la journée montre que celui là n'a pas d'importance : mon but n'était pas de taper sur le pauvre Adrien.

    Le but est de montrer qu'on peut avoir ses propres problèmes et qu'il faut arrêter de taper sur les autres, ça va mener à une impasse.

    Les commentateurs sont par ailleurs idiot. Ils minimisent le volet "main courante" (de 2022, en disant que ce n'est qu'en préparation du divorce mais je ne sais franchement pas ce que ça veut dire). Il n'empêche que Quatennens parlait lui-même de main courante donc les éléments sont à rapprocher.

    Enfin (et sans rapport avec les commentaires ici), les gens qui expliquent qu'il ne faut pas s'occuper de la vie privée des gens pourraient tout de même admettre que c'est le couple lui-même qui a fait un communiqué de presse.

    Je n'ai pas publié les commentaires non pas à cause de leur débilité mais à cause des insultes qu'ils contiennent.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...