14 février 2018

De Ass


Je n'ai pas le temps de faire un billet de blog ce soir. J'ai des gonzesses à violer. Désolé. 

6 commentaires:

  1. Je lui avais déjà collé un billet aux fesses à l'époque. Moi aussi, je vais aller me frotter un petit coup dans la navette qui fait Bricorama-La Mairie de mon village.

    RépondreSupprimer
  2. Quand vous violez des gonzesses, arrangez-vous au moins pour qu'elles ne jouissent pas. Sinon, ça compte pas.

    RépondreSupprimer
  3. Est ce que c'est la même qui appelle à ne pas faire d'amalgame tout ça ?

    Les attaques contre une personne en raison de son sexe, de sa religion, de sa couleur de peau, c'est condamnable ou pas ? Je ne me rends plus trop compte...

    RépondreSupprimer
  4. Ah carrément, un homme sur 2. OU sur 3.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, moi aussi, ça m'a bien fait rire, la précision quasi millimétrique de la greluche !

      (Au fait, taulier, j'ai laissé ici, hier, un commentaire parfaitement syupide qui semble être passé à la trappe…)

      Supprimer
    2. (Je vais aller à la pêche mais je n'ai que mon iphone).

      Supprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...