11 mai 2018

iPhone X : saluons cet objet en nous moquant du monde


« Après 5 jours d’utilisation intensive et un banc d’essais, l’iPhone X est-il conforme à mes premières impressions ? » questionnait un blogueur geek lors de la sortie de ce machin.  Ben oui ! J’ai cherché « critiques iphone X » dans Google pour voir s’il y avait encore des types qui faisaient des billets sur l’iPhone X, six mois après sa sortie. Non. Je vais donc me lancer. J’ai des âneries à dire. Mais je n’ai pas fait cinq jours d’utilisation intensive pour faire un article mieux que les collègues. J’ai trois semaines d’utilisation normale ce qui n’est pas rien chez moi.

Tiens ! L’écran de ce machin est très bien. J’ai repris le goût de la lecture sur iPhone (du temps de mon iPad, je lisais beaucoup mais avec  mon iPhone 5c, j’avais abandonné). Ca, un blogueur geek ne vous le dira pas.

J’ai lu plusieurs articles ou billets. J’en mets un en lien (le seul que j’ai lu en entier) pour me foutre de la gueule de l’auteur. Les mecs qui pondent des tartines sur des nouveaux téléphones me font rigoler. Moi je fais des billets sur un téléphone que j’utilise au quotidien depuis trois semaines, y compris pour écrire des billets de blogs, réserver des taxis, consulter mes comptes et, donc, lire des romans et des machins politiques comme le livre de Gaspard Gantzer. Avec celui-ci, je n’ai pas commencé à regarder des sites de cul. Je vieillis. En plus, c’est un X.

Je me moque, certes, mais je partage l’enthousiasme de l’auteur.

Toutes les caractéristiques techniques sont décortiquées sans compter les trucs généraux du genre ah tiens il est un peu plus gros que l’autre. On trouve ce genre de phrase : « Outre le P3, l’écran de l’iPhone X supporte le sRGB. » Je me demande ce que le clampin moyen qui achète un téléphone pour pouvoir jouer à la belotte en faisant caca en à cirer. Le gars, là, il diffuse des photos de l’écran de son iPhone pour qu’on puisse juger de la qualité de l’écran. Mais l’écran que j’ai utilisé pour lire l’article est pourri…

Tiens ! Puisque j’en suis au passage sur l’écran. Il parait que « : il s’agit de simuler le rendu d’une feuille de papier dont la couleur varie naturellement en fonction de la luminosité ambiante ». Putain ! Dans mes termes, ça donne : l’écran est très bien et l’adaptation de la luminosité est absolument géniale. J’utilise mon téléphone dans différentes conditions, y compris de nuit (au bureau, il y a un détecteur de mouvement pour allumer la lumière et un minuteur mais on n’a pas que ça à foutre de bouger en chiant) et en plein soleil (comme en terrasse de bistro).  Je n’ai jamais eu à jouer avec la luminosité alors qu’il fallait que le fasse avec mon iPhone précédent.

Tiens ! Faisant un aparté sur ce dernier. C’était un 5c avec une batterie qui s’usait en moins de deux heures  (une de bistro, une de métro) ce qui fait que mon premier réflexe en rentrant à la Comète était de le brancher sur le secours avant même de commander une bière. Ainsi, quand je dis ici que je suis bluffé par l’X, c’est aussi parce que j’ai cinq ans de progrès technologique d’un coup et, surtout, une vitesse qui me parait pharaonique ou supersonique, je ne sais plus. Mais continuons à raconter des conneries en dénigrant les blogueurs geeks (dont je fus partie mais ma gloire était surtout liée au fait que je parlais de nichons, de bière,… ce qui rendait la lecture de mes textes moins chiantes que celle de types qui font des vidéos du livreur qui leur apporte le nouveau jouet à tester pour faire un billet).

Je ne vais pas m’attarder sur les qualités d’appareil photo du machin, je ne prends en photo que des conneries de bistro. Je connais plus de gloire avec mes photos d’andouillettes qu’avec mon blog geek, d’ailleurs. Néanmoins, je rappelle que la qualité des photos n’a que peu d’importance dans la vie, personne ne les regarde sauf pour faire plaisir.

L’iPhone X peut se recharger par induction. Je me demande de ce que je vais faire de ma brosse à dent électrique vu que c’est le seul chargeur que j’ai.

Les blogueurs geeks parlent beaucoup de la disparition du bouton « home » mais pas nécessairement positivement alors que c’est génial, la navigation est fluidifiée, ça renouvelle tout, c’est instinctif comme tout (même s’il faut lire la notice…). C’est absolument génial.

Cela étant, il faut bien parler des défauts. Le bouton « on off » qui sert à plein de trucs est mal placé sauf pour son usage principal (le passage en mode veille). Quand il doit être combiné avec un autre bouton (un de volume), ce n’est pas du tout instinctif et c’est source d’erreurs de manipulation (comme, justement, le passage en mode veille par mégarde).

J’utilise beaucoup le mot instinctif moi mais un autre truc ne l’est pas : la fermeture d’une application (Google est votre ami, je ne suis pas là pour faire un tutoriel mais pour parler de bite dans une tartine critiquant les billets longs des blogueurs geeks). Vous me direz qu’on n’a pas souvent besoin d’arrêter une appli. Ben c’est justement parce qu’on le fait rarement qu’on devrait pouvoir le faire sans chercher dans Google.

L’autre défaut est indirect : beaucoup d’applications ne prennent pas encore en compte le format de particulier de l’écran et surtout la présence de l’espèce d’encoche avec le haut-parleur et la caméra. Figurez-vous que j’utilise un jeu qui a des machins derrière l’encoche (pour arrêter certaines publicités, ce qui oblige d’ailleurs à rebooter l’application, les défauts sont liés).

Ca sera tout pour moi côté défaut mais vous en trouverez plein d’autre dans les billets des blogueurs geeks fans d’Android… J’ai vu des trucs avec une de ces mauvaises fois…

Parmi les qualités, j’en ai cité une, la suppression du bouton home et évoqué une autre. Le bouton pour mettre en veille le machin est très bien placé et ça, vous ne le lirez chez aucun confrère. Ca mérite peut-être que je m’étale, d’autant que le sujet n’a aucun intérêt et qu’il est peut être lié à la forme de mon ustensile (pas de ma bite, imbécile, de mes mains). Quand vous mettez volontairement en veille, c’est pour qu’il ne fasse pas des conneries tout seul quand vous le mettez dans votre poche (comme appeler votre épouse quand vous racontez des conneries avec la serveuse du bistro, celle qui a des gros nichons). Or, avec la reconnaissance faciale utilisée pour l’activer, vous prenez vite l’habitude de ranger l’appareil la tête en bas. Et comme vous tenez le truc dans main gauche parce que la droite est occupée  à prendre votre demi et à naviguer, vous ranger le smartmachin avec cette main gauche et le bouton on off se trouve exactement à l’endroit où vous avez l’index. C’est pas beau, ça ? Vous en connaissez beaucoup des blogueurs geeks avec autant de méticulosité dans son usage ? Parce que le zozo, là, qui a fait cinq jours d’utilisation intensive, il n’a pas fait beaucoup de mise en veille naturelle.

Il en a fait, par contre, pour tester le machin de reconnaissance faciale. Il ne fait pas l’unanimité chez mes confrères même si la technologie est saluée. Elle fait l’unanimité chez moi. Elle est très bien tout d’abord pour activer le bordel mais aussi, dans certains cas, quand un mot de passe était demandé.

De mon dernier paragraphe, un blogueur geek en fait trois pages mais moi, là, j’ai bistro.

Un dernier truc que j’aime bien (mais qui était peut-être dans les versions entre mon 5c et mon X), c’est le vibreur qui n’émet pas toujours la même vibration selon les cas.

Voila voila.



15 commentaires:

  1. Je suis passée du 6 au X et j’ai aussi vu la différence. J’apprécie surtout la bonne prise à mains, plus pratique, à taille d’écran égale, que le 6+ et 7+. La reconnaissance faciale est bluffante, notamment pour laisser les notifications verrouillés pour tout autre personne, je l’apprécie aussi pour l’Apple Pay, j’ai impressionné beaucoup de commerçants avec ça... Et enfin, moi qui avais un 16 Go, je respire avec toute cette capacité supplémentaire (louons d’ailleurs l’effort d’Apple avec les mises à jour de l’IOS ces deux dernières années, qui ont permis de réduire tres significativement la taille des applis).

    Sinon, Apple a posé un ultimatum pour la mise à jour des applis sur le X : mais ça ne réglera peut-être pas le problème de l’encoche...

    http://www.iphon.fr/post/app-compatible-iphone-X-902317

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien. Merci.

      L’écran est un poil trop grand pour moi (obligé de prendre les deux mains dans le métro).

      Supprimer
  2. Enfin un billet passionnant sur un vrai sujet de société !

    (Note plus personnelle : vous êtes tous de pitoyables tarés post-modernes.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Z’avez qu’à signaler ce billet à Catherine. D’ailleurs, je n’ai pas parlé d’un défaut de ce machin : son prix (le seul avantage c’est qu’il est élitiste ; je peux faire chier les pauvres avec ; mais ne le dites pas, ce blog est avant tout un blog politique de gauche caviar).

      Comme ça vous ne pourrez plus avoir les moyens d’acheter des voitures modernes tous les cinq ans.

      Supprimer
  3. Il fait reconnaissance faciale de ta bite ? Trop fort (ou pas tout compris)

    RépondreSupprimer
  4. Question existentielle : Est-ce qu'on peut aussi téléphoner avec ? (Déjà qu'on nous a supprimé les téléphones à cadran)

    RépondreSupprimer
  5. La reconnaissance faciale d'accord... mais quand tu grossis, ça fait comment ?

    RépondreSupprimer
  6. Coucou jegou
    Je voudrais télécharger une musique sur l'iPad et qui n'est pas sur ITunes.
    Comment je fais ?
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée. Et je ne sais pas si je dois répondre à quelqu’un qui ne met pas de majuscule à mon nom de famille.

      Supprimer
    2. Oh pardon Jegou, c'est juste un oubli.
      Hélène dici

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.