24 mai 2018

Toujours Charlie

Comme je le disais dans les commentaires du blog de mon copain Fred, j’étais plié de rire en lisant les publications des types qui critiquent la une de Charlie (lire le texte qui illustre son billet). Mais c’était hier. Aujourd’hui, j’ai vu pire. 

Tout d’abord un type qui demandait à ce que Charlie soit interdit. Avec un hashtag du genre #jenesuispluscharlie. Cela étant, un type qui raconte des conneries dans les réseaux sociaux et lutte contre la liberté de la presse est assez rigolo. Je l’ai bloqué. J’ai mieux à faire. 

Ensuite, j’ai vu un type qui mettait en illustration, la comparaison entre deux « infographies » :
- un truc d’il y a plus de cent ans mettent en parallèle une femme noire avec un singe,
- un machin avec cote à cote la photo de la musulmane UNEF et le dessin de Riss. 
C’est triste. Mais je garde ma bonne humeur. Ces cons n’ont pas compris que l’on ne critique pas la jeune femme à cause de son origine ethnique (mais qu’on gueule contre un syndicat d’étudiants pubères). Ils ont inventé le mot « racisé » alors qu’on avait oublié cette notion de race. On vocifère contre une religion (qui a des velléités politiques). La religion est l’opium du peuple comme disait l’autre. 

Je l’ai bloqué, j’ai mieux à faire. 

Mon soutien à Amine El Khatmi qui a porté plainte contre un antisémite notoire qui a proféré ce qu’on peut appeler des menaces de mort. Il est sûrement soutenu par la vraie gauche. Pas Amine. 

https://www.gogocamino.com/2018/05/crise-de-foi.html

4 commentaires:

  1. Toujours Charlie. Et toujours atterré par les réactions, les commentaires sur Twitter des gens qui te disent quoi dire et quoi penser, en mêlant n'importe quoi n'importe comment et certains de prêcher la bonne parole. Fatigue.

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont pitoyables et ils jouent avec le feu ces cons là.

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison, ils ont inventé le mot racisé et ont remis au gout du jour les notions de race. Des pyromanes

    Et soutien au gars d'Avignon qui est lynché par les amis de Dieudonné et de la quenelle (ceux qui sont courtisés par la gauche de la gauche)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.