13 mai 2018

Ineffable UNEF




Nous remercions l’UNEF de montrer ce qu’est devenue la gauche. Cette femme est un tantinet voilée et est chef d’une espèce de section de ce syndicat de gougnafiers qui est aussi là, par ses statuts, pour lutter contre les oppressions. 

Cela étant, je m’en fous (dans le sens « désabusé »). Mais les réactions sont assez rigolotes de la part des gauchistes mais aussi des justeboutistes de la laïcité qui accusent les moins justeboutistes d’avoir laissé faire. 

Restons calmes. Moquons nous aimablement de ces jeunes cons qui ont perdu toutes valeurs. Et prions les déesses grecques et romaines qui batifolaient à poil pour que le plomb revienne dans la tête de ceux qui auront notamment à travailler pour payer ma retraite.

4 commentaires:

  1. Sainte greluche au pays des infidèles... huhuhu

    RépondreSupprimer
  2. Il y a bien longtemps qu'on nous dit qu'il faut sortir couvert. Elle vient de comprendre le message.

    RépondreSupprimer
  3. Ils ont perdu toutes valeurs, tu as raison.

    Et ils font pire, en tenant des propos racistes et sexistes, défendant le voile, et qualifiant personne "de couleurs" de "racisé". Comme quoi pour eux il y a différence entre les femmes et les hommes, et les races existent.

    Ils ont perdu toutes valeurs...

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que je suis assez scié par l'évolution de l'UNEF. En même temps, cela ne m'étonne pas. La gauche de la gauche a un raisonnement tordu sur les discriminations et l'oppression des minorités depuis un moment. Elle n'a pas compris qu'immigration et islamisme ne sont pas nécessairement superposables et elle croit que l'islamisme est un trait culturel d'une partie de l'immigration. A ce titre, toute critique contre ce trait culturel est à ses yeux du racisme déguisé (ce qui parfois n'est pas faux au demeurant). Elle entretient donc une confusion permanente. Chaque fois que la gauche s'est alliée avec les religieux intégristes, elle l'a payé cher (voir ce qu'il s'est produit en Iran, par exemple). A chaque fois, elle a été la première à être punie, torturée, mise en prison et massacrée quand ils ont pris le pouvoir.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.