25 mai 2018

Parcoursup de cons

Je n’ai pas parlé de Parcoursup et je vous présente mes excuses. Cela étant, j’ai un prétexte. Je m’en fous. Ce qui explique d’ailleurs que j’ai un avis. Les critiques me paraissent ridicules. Vraiment. J’ai bien lu les critiques. Je comprends celles relatives à la complexité du machin et celles portant sur la notion de préférence. 

Cela étant. 

Il y a 34 ans, à cette époque de l’année, je ne savais pas où j’aurais été retenu. Tout le monde était persuadé que je n’aurai pas le bac, moi le premier. J’étais donc plus concentré sur mon permis de conduire. J’ai eu les deux par hasard. Pour le permis, j’ai failli avoir un accident très grave sans avoir la moindre responsabilité un type a déboulé plein pot d’un sens interdit. L’inspecteur a pilé par réflexe. Après j’ai perdu mes moyens mais il a compris que c’était l’émotion. Quant au bac (C), j’étais nul en physique, en français, anglais, allemand, philo, sport mais j’ai eu d’excellentes notes dans d’autres matières notamment ce qu’on appelle bêtement, maintenant SVT, mais aussi mathématique et histoire géo. 

J’avais choisi plusieurs formations en informatique et un DUT de statistiques. Je crois me rappeler qu’on avait droit à quatre choix. J’ai finalement été retenu en statistiques et j’ai fait carrière dans l’informatique avec un salaire qui me fait rigoler jaune quand je fais un billet de blog pour défendre la progressivité de l’impôt sur le revenu. Financièrement et personnellement, j’aurais intérêt à défendre sa suppression. Du coup, les crétins qui nient mon positionnement affirmé à gauche et défendent des islamistes abrutis me font rigoler. 

Nous avons donc des jeunes trous du cul qui ne comprennent pas que tout choix ne peut pas être accepté. Ils sont à peu près 85 millions à vouloir faire des études d’histoire et de sociologie appliquées à la Corée bolivarienne. 

Ils sont 759974 à demander l’admission à des écoles par définition élitistes comme l’ENS et sont soutenus par les étudiants de cette école qui ne se rendent même pas compte qu’ils y sont entrés par ce qu’ils font parti des élites suspectes. 

Et les internautes se défoulent dans Twitter et Facebook, relayés par des journalistes qui ne se rendent même pas compte qu’ils tuent le métier qu’ils ont obtenu après l’admission à une école. On demande maintenant à ces pauvres choux de dire démontrer qu’ils sont motivés par une formation pour pouvoir la suivre. Ils préfèrent sans doute un tirage au sort neutre qui aurait fait que Marcel occupe mon boulot, que la grosse Raymonde soit présidente de la République et que je sois obligé de me prostituer au bois.

Cela étant, en tant que professionnel de l’informatique, je le pose une question. Comment une telle application a pu être développée en moins d’un an ? Dans mon job, il faut au minimum un an avant de prendre ce genre de décision. Des millions d’euros. Des heures de réunion pour cadrer ce bordel. 

Vous devriez y réfléchir avant de donner des avis motivés par des considérations politiques. 

Pour ma part, j’ai une bière à finir. Et c’est bien pendant mes études en statistiques que j’ai pris le rythme.

3 commentaires:

  1. Ces jeunes trouduculs drivés par les députés FI ont finalement réduit leurs revendications à un minable 10 de moyenne pour tout le monde ,qui ne leur sera pas accordé tout autant que les cheminots qui finiront par réclamer le paiement des jours de grève pour seule contrepartie à l'arrêt de celle-ci puisque les lois seront votées malgré eux. Les ambitions de la gauche se résument ainsi finalement ... tout ça pour ça.

    RépondreSupprimer
  2. Joli histoire

    Pour les jeunes trou du cul dont tu parles, beaucoup ne seront jamais’de L’emploîcar ils Ne veulent pas y être. Mais ils rempliront les rangs des rangs « associatifs » et hurleront et militeront pour le droit des chômeurs, ou alors avant d’avoir trop de cheveux blancs seront dans les syndicats « étudiants » pour bloquer les facs.

    C’est dur la,vie. Parcoursup ou pas ils font du mal

    RépondreSupprimer
  3. Si tu crois que Parcoursup est englué par trop de demandes à des écoles élististes...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.