13 juin 2018

80 km/h

Je ne me suis pas exprimé sur le sujet si ma mémoire est bonne mais la future limitation continue à faire polémique. Je vais donner mon avis. C’est une connerie. 

Contrairement, à ce qu’on a pu lire, aucune étude sérieuse ne préconise cette baisse de vitesse. Les études se « contentent » de démontrer qu’il y a plus d’accidents sur les axes concernés qu’ailleurs. Et que, s’il y en a plus, c’est parce que les gens se sentent en sécurité (avec les travaux menés comme la suppression des carrefours « à niveau ») et relâchent leur attention. J’ai lu les rapports, moi. C’est un peu délirant mais les travaux menés pour empêcher des morts ont pour conséquence d’en créer mais moins. 

Et cette nouvelle mesure va accélérer le processus et cette relâche d’attention. J’ai beaucoup roulé la semaine dernière (5 allers retours Loudéac Rennes, Google Map est ton ami, un trajet privilégié, 70% de 4 voies, a vue de nez). Et j’ai observé. J’étais en vacances et détendu (que ça à faire). Si j’avais le trajet à faire souvent, genre tous les jours, j’aurais eu un certain énervement. 

Il est évident que les accidents seront moins graves à 80 qu’à 90 vu les distances de freinage mais... On ne prend pas assez en compte les arguments des opposants à cette mesure. Ben oui, on continuera à avoir envie de doubler des camions qui roulent à 80. On continuera à rouler à 90 quand il pleut alors qu’il faudrait descendre à 60. Et on nous sortira de nouvelles lois. Elles ne sont pas toutes mauvaises. Le nombre de morts sur les routes diminue continuellement ou presque depuis 40 ans malgré l’augmentation du trafic. 

Mais cette nouvelle limitation ne sauvera pas 1% des braves gens parce que des cons continueront à rouler avec trois grammes ou à 110. Tiens ! Prenons cette limitation (justifiée) au sujet de l’alcool. Quand je vais au bistro et que je dois conduire, je limite ma consommation à 4 verres. Je suis un peu gros et le ballon ne virera pas. Mais je ne bois ces quatre verres que si mon trajet de retour ne fait qu’un ou deux kilomètres. Je sais que si j’ai plus de route, j’ai un risque de somnolence. 

La sécurité routière ne doit pas venir uniquement d’ordres gouvernementaux. Un peu de pragmatisme ne nuit pas. Il y a des gens qui ont besoin de leur voiture. En 20 ou 30 ans, le nombre de morts a été divisé par 10, par la loi (et les contrôles) et par les travaux. 

Ne faisons pas n’importe quoi. On n’arrivera pas à zéro sans le progrès technologique. Il arrive. 

2 commentaires:

  1. Ah, les miracles du progrès technique ! Aujourd'hui un rétroviseur peut ressusciter un angle mort.:-)

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait 40 ans qu'on entend les gens gueuler contre la prise de "leur" liberté dès qu'on leur parle de sécurité routière. 80 au lieu de 90 c'est 3m de freinage en moins et 80 km/h sur 30 bornes, c'est 2mn de trajet en plus, qu'on arrête de nous emmerder.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.