09 juin 2018

Une autre idée du bonheur

Tout seul à la maison, j’ose. 100g de beurre. 650g de filet mignon coupé en rondelles (mon côté célibataire). 1 grosse échalote vaguement émincée. Beaucoup de poivre (pas de sel mais c’est sans doute une erreur). 10 minutes à feu vif. 

Pendant ce temps, épluchage, lavage, coupage en rondelles (une obsession, vous dis-je) des pommes de terre. Hop ! Dans la sauteuse. Baisse du feu. Ajout de trois ou quatre verres d’eau. Laisser légèrement frémir l’eau jusqu’à évaporation « puis après » pour que les pommes de terres roussissent légèrement. Disons 1h15. 

Remuer fréquemment, hein ! Mais sans plus. J’ai même pris un bain pendant ce temps (pour l’hygiène, j’aurais du le prendre après mais gare à l’hydrocution). 

Se préparer à manger l’entrée (des radis même si côté légume vert, ça fait un peu grand remplacement). Ajouter dans la sauteuse un peu de crème fraîche, genre 10 cl, juste de quoi fédérer les rogneries agglomérées dans la sauteuse. 

Bouffer la moitié (demain midi, je me fais revenir le reste à l’huile d’olive avec des trucs louches genre romarin et herbes de Provence). 

Prendre un dessert de tafiole, genre sorbet au citron. Ne pas prendre de café, ne pas débarrasser la table ou faire la vaisselle. Et foncer à la sieste. 

Ce repas avec seulement deux verres de vin rouge. Pas un seul apéro avant. Un peu comme si je faisais une purge. 

Le bonheur. 

Quand je pense qu’il y a des andouilles qui profitent de ce genre de journée pour faire des barbecues avec des « amis » et du rosé.

Dans la sauteuse, ne mettre ni moutarde ni vin blanc. Poivre, beurre salé et échalote. C’est tout ! Pas de solution de facilité pour se faire croire qu’on fait de la cuisine. Le « grillé » des pommes de terre et de la viande suffit à lui même, hein !

Compris ? 

3 commentaires:

  1. Moi, le filet mignon, je l'aime bien quand on l'enduit d'un mélange de sauce soja et de sirop d'érable avant de le frire. Et accompagné de riz basmati.

    Mon côté multiculti, probablement.

    RépondreSupprimer
  2. Étonné d'apprendre qu'il y a des desserts de tafioles... L'homophobie va se nicher partout...

    RépondreSupprimer
  3. Ca met en appétit tout ça, tu commences un blog cuisine?
    Sinon, à bas le rosé!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.