15 novembre 2016

Analyse politique : je baisse

J'aurais pu faire trois billets avec l'actualité polique d'aujourd'hui comme au bon vieux temps. Mais, dorénavant, je laisse là surproduction bloguesque à d'autres imbéciles. 

1. Les électeurs sont des cons. C'est souvent l'argument utilisé par mes camarade de gauche pour expliquer la victoire de Trump et l'augmentation de la probabilité de la victoire de Sarkozy à la victoire. C'est mal. Du coup, les réactionnaires critiquent cet argument pour des raisons valables. Mais ils ont oublié l'hypothèse réaliste que les électeurs sont réellement des cons. 

2. Fillon a le vent en poupe. Ça me fait rigoler. Surtout que, au fond, je ne suis pas sûr qu'il soit moins pire que Sarko et Juppé. Il avait déclaré qu'il serait au second tour et il va peut-être l'être alors que personne n'y croyait. 

3. Macron va annoncer sa candidature demain. Je passe le côté grotesque. Son équipe a annoncé qu'il va annoncer... il sait sans doute qu'il n'a aucune chance de gagner (opposé à un candidat du PS, il ne serait pas au deuxième tour, surtout que si Sarko gagne la primaire, Bayrou sera candidat au second tour). Il va donc se retirer si c'est Hollande qui est candidat. Ils ont un deal, je pense. 

4. Les sondages disent qu'à la primaire de la gauche, Valls et Montebourg seront au second tour. Les militants font pipi dans leur culottes réciproques (j'espère). Ils oublient l'hypothèse de mon point 3. 

27 commentaires:

  1. Bordel, je ne sais plus quoi penser de la politique à cette heure tardive. Je vais attendre Macron demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je dis que j'attends Macron, c'est juste pour débiter des conneries.

      Supprimer
    2. C'est pour ça que je blogue...

      Supprimer
  2. Une idée : Si Fillon ou Juppé gagnent la primaire de la droite, Hollande ne sera pas candidat.

    RépondreSupprimer
  3. Non, c'est eux qui baissent et c'est nous qui allons morfler. :(

    RépondreSupprimer
  4. Déjà je trouve chelou le nom de ce blog : à chaque fois j'ai peur d'y trouver une photo de grosses fesses masculines et velues à point. Mais là j'ai cru franchement lire "analyse politique : je baiSe". Ouf !

    RépondreSupprimer
  5. "Mais ils ont oublié l'hypothèse réaliste que les électeurs sont réellement des cons. "

    Donc, Ils faut absolument que ton prochain billet porte sur ce phénomène qui a atteint 59 millions d'Americains qui ont voté Trump. Attaque virale de con..rie de grande ampleur ?

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Dans tous les pays, il y a un socle de types qui sont bien à droite et un socle de types qui sont bien à gauche. La majorité se joue à quelques points. Bien qu'étant de gauche, je ne vais pas traiter de con un type qui vote à droite par conviction.

      Ce sont les indécis qui finissent par voter pour des conneries qui sont des cons, surtout quand ils choisissent un type comme Trump. Il y a aussi des vrais cons parmi les convaincus. Par exemple, un type de droite qui va voter pour Sarkozy est probablement un con. D'une part, Sarkozy a montré qu'il était incompétent et donnait une mauvaise image de la France. D'autre part, il n'est visiblement pas le meilleur pour gagner tant il y a un rejet de sa personne.

      Supprimer
    2. Ben si il n'y avait pas les indécis, il n'y aurait pas d'alternance, enfin ... vu comme ça de mes vignes.

      Ce serait rigolo que devant les candidatures de Macron et peut être Valls, les candidats à là primaire décident de proposer son annulation, et ne se présentent pas aux présidentielles, juste pour se rassembler derrière celui qui a encore du "liant".

      Tu vois pas ? Ça me ferait marrer.

      Hélène dici

      Supprimer
    3. Bon, j'avais pas vu que Didier Goux avait écrit ça avant moi.
      Désolée, mais franchement la page est illisible avec ces photos qui réduisent le billet à la portion congrue.

      Hélène dici

      Supprimer
  6. « il sait sans doute qu'il n'a aucune chance de gagner »

    Le monde entier (ou presque) a répété la même chose durant les six derniers mois, à propos de Trump. Vous devriez être plus prudent…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre prudent dans un billet de blog ? Vous rêvez... Pour ma part, je n'ai jamais dit ça à propos de Trump, tant il me semblait évident que l'autre était une mauvaise candidate.

      Supprimer
  7. Hollande, Juppé, Sarkozy and co... Quelle différence ? Même soumission à Washington et Bruxelles...

    RépondreSupprimer
  8. « Il va donc se retirer si c'est Hollande qui est candidat. Ils ont un deal, je pense. »

    Là, je crois que vous "rêvez en couleur", comme disent les Québécois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne rêve pas. Au fond, je m'en fous un peu. Je rêverai de cela si Hollande est candidat et gagne la primaire...

      Supprimer
  9. Bonjour,
    Hors-sujet mais il y a 2 images qui font 1 kilomètre dans la colonne à droite!
    Et Partageons l'addiction ne marche plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais. Il y a un bug dans les flux Wordpress.
      Partageons l'addiction a changé d'adresse (tu peux y accéder par les liens en haut à droite) mais je n'y fait plus rien.

      Supprimer
    2. Navré de vous contredire, mais, parmi les liens "en haut à droite", seul le comptoir de la Comète fonctionne. En tout cas, de mon ordinateur.

      Supprimer
    3. Ah oui, tiens ! C'est corrigé (mais j'avais déjà corrigé pour l'addiction, peut-être bien à votre demande d'ailleurs).

      Supprimer
    4. A part pour les messages de service, personne ne répond aux commentaires, ici !

      Supprimer
  10. En fait, si la gauche voulait réellement gagner la prochaine présidentielle, il y aurait une solution assez simple et probablement efficace : annuler la primaire socialiste et que tous les éventuels candidats se retirent en apelant à voter Macron.

    (Je me demande comment je fais pour raconter des trucs pareils sans avoir rien fumé d'illicite, moi…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez parfaitement raison. Dans vos propos mais aussi sur le fait de le dire.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.