19 novembre 2016

On s'est mis à rêver !

C'est hier soir que le résultat est tombé : François Fillon serait en tête de la primaire. Alain Juppé et Nicolas Sarkozy sont au coude à coude. Demain soir, l'ancien président de la République pourrait être éliminé de la course à la présidentielle.

On imagine ne plus le voir, ne plus l'entendre. On imagine une France à nouveau apaisée. Grace à lui. Grace à son échec. Nicolas Sarkozy a abaissé la politique depuis 15 ans et on pourrait reprendre espoir. Bien sûr, les autres n'ont pas de programme. Ils ont un vague projet irréalisable. Comment voulez-vous virer 500000 fonctionnaires quand on manque de policiers, d'infirmières, d'enseignants,... ? Ils n'ont pas de projet : normal. Ils sont conservateurs. Mais peu importe. Que la vie politique continue, que la présidentielle se déroule. Mais sans lui. Avec un peu de chance, éternellement sans lui.

Je n'irai pas voter demain. Ce n'est pas à moi de faire le ménage à droite. A gauche, on a assez de boulot. Réconcilier est irréconciliables... Je n'ai pas à interférer dans les agissements de la droite : que le peuple de droite (amusante, cette expression), se débrouille. Mais s'il vire Nicolas Sarkozy, il aura tout mon respect.

Bien sûr, après, il faudra qu'il choisisse entre les deux anciens premiers ministres. Cela ne changera pas grand chose. Mais on n'aura plus Nicolas Sarkozy. Et c'est énorme.

Maintenez mon rêve encore 24 heures, merci.

21 commentaires:

  1. Allez... Je me lance à un pronostic. Juppé, éliminé. Il faudra attendre le 2e tour pour être débarrassé de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  2. Je me réjouis tout autant que vous à l'idée de voir (peut-être) disparaître l'animal. Mais imaginer que sa disparition suffira à "apaiser" la France relève du burlesque. D'autant qu'il restera encore à virer Hollande et à renvoyer la gauche à ses absurdes rêveries.

    RépondreSupprimer
  3. en quoi l'espression "peuple de droite" est elle amusante?

    RépondreSupprimer
  4. Tu nous parles de 15 ans, mais c'est plus du double qu'il s'agit.
    Maire de Neuilly, il s'est imposé, sans en avoir les compétences, dans l'affaire de la Maternelle et il a été élu à ce poste en 1983.
    Un peu de rêve fait du bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Neuilléens sont vraiment des abrutis finis, eux qui ont réélu Sarkozy avec des scores de roi nègre à chaque fois qu'il les a sollicités : même pas fichus de s'apercevoir qu'ils avaient un maire incompétents, pfff ! Crétins de riches !

      Supprimer
    2. Mais non. A l'époque on s'en foutait.

      Supprimer
    3. C'était bien le drame. Il était en train de virer Pasqua

      Supprimer
  5. Les espoirs ont plus de valeur ce soir que les pronostics... C'est fou l'impression que tout est possible, même le pire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire ? Sarko élu au premier tour ? L'Italie battant l'Afrique du Sud au rugby ?

      Supprimer
  6. Les rêves sont faits pour être réalisés et pis si on est plusieurs à faire le même rêve, c'est peut être que c'est la réalité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rêves qui se réalisent n'étaient donc pas des rêves mais des projets. Et quand on est plusieurs à faire le même rêve (ce qui reste d'ailleurs à démontrer), il peut s'agir d'une hallucination collective. Comme, par exemple, de rêver que la gauche au pouvoir va apporter bien-être et prospérité au peuple, malgré la totalité des exemples radicalement contraires depuis que le socialisme existe et sévit.

      Supprimer
    2. M'en fous. Je ne suis pas socialiste.

      Supprimer
  7. il vaudrait mieux que sarko degage au 1er tour de la primaire de droite qu'au second tour de la presidentielle de l'extreme droite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais Le Pen Fillon serait sang doute pire.

      Supprimer
  8. Lorsque les esprits, focalisés sur les primaires, se pencheront sur les programmes, les réveils seront douloureux.
    Fillon = Tatcher
    Juppé
    Macron
    Bayrou = Blair

    Si Fillon gagne les primaires, nous aurons des affrontements de programmes Blair/Tatcher (vachement moderne pour le coup) pendant que la Grande Bretagne et les États Unis ont largué les amarres

    Reste à savoir dans quel trou de souris va pouvoir se glisser le candidat du ps, sauf à inventer une "quatrième voie" 😀

    A ce rythme là le mois de mai sera le Mois de tous les risques ...

    Hélène dici

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.