27 juillet 2006

Tour

Ce soir, je rentre à la maison après 4 jours en province et avant un jour au bureau normal avant 4 semaines de vacances bien méritées (mon patron ne pense pas vraiment ça, mais au diable les patrons !).

J’atterris à Orly, je prends le bus pour Villejuif puis le métro pour Bicêtre, je vais pour rentrer à la maison mais passe devant la Comète et ne peux résister à la pression de boire un demi.

Monsieur Jean, aimable patron, que j’appelle immédiatement Monsieur Jacques, rapport au fait qu’il a perdu son portable quand il est tombé dans les égouts quand il s’est penché pour colmater les brèches, ce qui ne manquera pas d’amuser le vieux Jacques, rapport à ses jeux de mots idiots sur les noms de familles.

Mais j’oublie que je suis sur jebpol et pas sur jegoun, ça m’apprendra à avoir plusieurs blogs, ce qui ne m’excuse pas de n’avoir pas terminé la phrase du paragraphe précédent. Sujet. Verbe. Complément.

Bref, Jean m’informe de l’histoire de Landis qui aurait été contrôlé positif. Je rigole. La soirée avançant, tous les copains arrivent et me disent : Nicolas, tu avais raison, la performance de Landis était louche. Enfin ! Ils ne me le disent pas tel quel, mais ça revient à ça. Non pas que je me vante, mais depuis quelques jours, ils me disaient « enfin un tour propre, avec du suspens, des beaux champions ». Je répondais : « Bof ».

Monsieur Landis a demandé une nouvelle expertise, ce qui ne les empêche pas en Israël et au Liban de se la foutre sur la gueule.

Les rois de la pédale, pardon, les chefs du vélo, devraient réfléchir longtemps. Ils devraient être obligés de reconnaître que l’exploit de Landis était un peu louche. Ils devraient dire qu’ils n’y avaient jamais cru mais étaient abusés par une bonne cuite.

Ils vont penser, dans leur petite tête que, s’ils remettent en cause la victoire de Landis, ça risquerait d’ouvrir une brèche. Et qu’à la limite des gens mal intentionnés pourraient penser que M. Armstrong, lui-même aurait pu abuser de substances améliorant les capacités physiques.

Rappelons quand même que ces bons messieurs ont exclu juste avant le tour une série de champions hors du communs, qui n’avaient abusé d’aucune substance louche (mais avaient un petit peu fait une transfusion sanguine histoire de se remettre en forme).

Je me rappelle encore le patron de Telekom, il y a quatre semaines, expliquant que c’est à Ullrich de faire preuve de son innocence (je suis désolé, je l'aime bien, mais depuis qu'il gagné en 97, il n'y a pas vraiment eu de tour sympathique). Elle est belle la justice !

Il est beau le sport ! A l’image de ce billet, un beau bordel ! Posted by Picasa

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je suis persuadé que Landis ne s'est pas dopé. il ne faut pas prendre les américains que pour des cons. Il n'est pas quand même stupide au point de se doper tout en étant certain qu'il se ferait chopé puisque le produit est question est facilement décelé par analyse d'urine depuis une vingtaine d'années.
    Bizarre que personne ne se pose ces questions.
    Landis est innocent. Peut-être victime d'un complot. J'en sais rien.
    Il a dit qu'il avait pris une cuite la veille (j'étais loin d'imaginer qu'à un tel niveau, on pouvait se permettre ce type d'écarts !). l'alcool a t-il une influence sur la testostérone ?

    en tout cas, il est innocent.

    RépondreSupprimer
  2. Loïc, j'ai peur que tu te trompe.

    Laissons la justice suivre son cours, mais tous les trucs entre nos mains prouvent que Landis s'est dopé.

    Je n'ai pas dit qu'il est coupable. Il s'est fait avoir par le système.

    Des dirigeants et des soit-disant médecins lui ont fait croire qu'il ne risquait rien.

    Pour ma part, il n'est pas rare que je prenne une cuite la veille, mais là c'est trop gros.

    Et c'est génial. Nos organisateurs annoncent avoir fait le ménage avant le tour, et ils finiront obligés de casser le premier.

    Les patrons du tour jouent les innocents et ce sont probablement les pires coupables.

    C'est con pour Landis si ça tombe sur lui, mais enfin ! les pro de l'antidopage et de la communication réunis se sont fait avoir.

    Mais il faut voir plus loin ! Ne peut on imaginer que l'UCI fasse expres de faire tomber Landis avec des analyses truquées pour faire croire qu'ils participent à la lutte ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.