23 octobre 2016

C'est décidé ! Je suis candidat à la présidentielle

Sauf si François Hollande est candidat, heîn !

Mon programme tient en deux Point. 
1. La suppression de toute taxe sur la bière. 
2. La suppression de toutes les inégalités. 

Le premier point ne mérite aucun débat. A la limite, si les communistes veulent m'apporter leur soutien, je supprime la taxation du pastis et du vin rouge. 

Le deuxième non plus. Les noirs auront le droit d'être blancs. Les aveugles auront le droit de voir. Les PMR auront le droit de rouler debout. Les juifs auront le droit de ne pas être circoncis. Les femmes voilées auront le droit d'être des femmes violées. Les blogueurs de gauche, même à jeun, auront le droit de faire des fautes de français. Les femmes auront le droit de courir le 100 mètres plus vite que les hommes. Et celui de courir le marathon en moins de deux heures. Les serveurs de bistro de picoler plus que tous les clients. Les pédés de sauter des gonzesses. Les réacs de les traiter de tafiole. Cécile Duflot d'être intelligente. Christian de mettre moins de 10 minutes à servir une tournée. Sarkozy d'annoncer son édile au Louvre et pas à Disney machin. Hollande à ne pas mette de casque quand il va tirer un coup en scooter. Juppé à avoir plus de cheveux que Bennahmias. Les lesbiennes à imaginer des pratiques sexuelles rigolotes. Les musulmans de souche à picoler. Les entreprises à ne plus licencier quand elles gagnent du pognon. Les salariés à vivre comme des nababs. Les hémorroïdes à m'éviter. Gilles Sauliéres à faire la bise à Dagrouik. Les musulmanes à porter des burqinis chez elles. Les chinois d'ouvrir des tabacs au Plessis-Hebert. Les gros d'aller faire la sieste avant 17 heures le dimanche. 

Votez pour moi !


20 commentaires:

  1. Je ne vois vraiment pas ce qui te distingue des autres 🤔
    Tout ça est d'un commun !

    Au moins Macron il chante la Marseillaise chez Juan, ça c'est du dur.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  2. Impossible tu a prêtée allégeance à François, d'ailleurs il y a assez de traites qui font la queue, je ne te voie pas en fourbe, déloyal,tire au cu comme ceux qui font déjà la queue comme des vautours espérant repêcher les girouettes de gauche qui quittent le bateau et l'aide à couler avec impatience espérant décrocher le gros lot ou le pompon s'ils veulent garder une certaine cohérence et une certaine crédibilité auprès des électeurs qu'ils se rassemblent autour du chef de l'État c'est la seule attitude à avoir quand on a de l'honneur et qu'on veut gagner ensemble en défendant les valeurs et les principes d'une gauche debout, qui se bat et qui avance dans l'adversité mais avec volonté et détermination!

    RépondreSupprimer
  3. Programme entièrement réalisable
    À part peut-être pour Mme Duflot.:-)😂😂

    RépondreSupprimer
  4. le point deux est un bon départ, mais je m'oppose au point un. C'est une mine d'Or pour Bercy

    RépondreSupprimer
  5. Problème : supprimer les taxes sur la bière vous fera accuser de discrimination et, donc, de nauséabonderie. Vous serez donc, sous peine de révolution, de supprimer les taxes sur toutes les boissons, y compris le Fernet-Branca et le Guignolet-kirsch.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis. La taxe sur le Guignolet ne rapporte plus.

      Supprimer
  6. …..Et Nicolas Jégoun aura le droit d’avoir une vie comme tout le monde ( et ne pas passer sa vie plongé dans son Iphone sur le comptoir d’un bistrot )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai à peu près le droit de faire ce que je veux.

      Supprimer
  7. Ajoutez à votre programme également : « Didier Goux sera considéré enfin comme un écrivain par Renaud Camus et sa bande » , ça lui fera plaisir à ce vieux Babar .

    RépondreSupprimer
  8. Valls ne se présente pas.

    Sage décision, qui lui permet de viser 2022 sans s'être plongé dans le marigaux toutes tendances confondues.

    Entre-temps, la ligne libérale aura fait son temps puisqu'elle ne crée que des dégâts depuis 30 ans et que peu de pays peuvent sortir la tête de l'eau. A ce moment là il sera temps pour lui de revoir son logiciel et de mettre sa personnalité au service d'une politique de reconstruction.

    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/manuel-valls-se-range-derriere-francois-hollande-24-10-2016-2078110_1897.php#xtor=CS3-190

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne se présente pas si FH se présente.

      Supprimer
  9. Plonger dans le Margaux ?

    Faut aimer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, je ne savais même pas comment il fallait l'écrire, du coup par paresse, j'ai écrit le nom du fabricant de hautbois (j'aurais pu mettre stradivarius alors vous plaignez pas😏)
      Bons M A R I G O T voilà !
      Hélène dici

      Supprimer
  10. Écoute Nicolas,

    si je peux comprendre ses enfants qui n'ont pas envie de le voir se ramasser, il ne faut pas pour autant que Hollande laisse son parti (dont je ne suis pas) sans barre et sans quille comme une coquille de noix à la dérive.

    J'imagine que pas mal d'élus dépendent du rassemblment aux législatives, hors à part lui, il ne va rester que des chefs de clans retranchés qui vont se tirer dans les pattes. Imagine le désaroi des électeurs du ps qui comme en décembre se retrouveront coincés entre le fn et la droite.

    Il n'y a pas mort d'homme à se retrouver avec des scores dérisoires aux présidentielles, rappelle moi ceux de Chirac et de Jospin. Que je sache ce sont des hommes qui sont toujours respectés.

    Que veux tu, je déteste le bor..l dans nos institutions, Mélenchon a redressé la barre et fait une campagne exemplaire, Le Pen est discrète, si la droite a encore des excuses car ce sont les primaires, le pas n'en a aucune :

    - il est au pouvoir, il faut que l'exécutif soit au poste jusqu'au bout
    - le parti semble bien tenu par Camba,
    - les candidats à là primaires sont exemplaires de discrétion,

    Alors :


    Hollande a fait une énorme erreur avec ce bouquin, qu'il la réparé en évitant d'en faire d'autres.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son parti a passé 6 ans à Le plomber. Rappelle toi l'accord électoral du PS avec les verts alors que Joly se présentait contre lui. Les socialistes sont des cons et ce parti mérite de crever.

      Supprimer
    2. Bof, après tout tu n'as peut être pas tort.

      L'électorat se divisera en 3/3, réformistes Juppé et ses jeunes troupes pour la suite, gauche Mélenchon, Keynésiens souverainistes Marine le Pen/Phillipot.

      Hélène dici

      Supprimer
  11. Les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Duflot intelligente, ça sent la promesse de campagne.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.