13 octobre 2016

Hollande, Président !

Quand je prends mon iPhone pour taper un billet, je suis toujours surpris de voir que mon blog a changé de nom alors que je n'ai pas changé : je vais faire un billet à la gloire de François Hollande. Un bouquin vient de sortir. Je n'ai pas lu. J'ai vu quelques articles dont plusieurs à propos des magistrats qui s'offusquent. Le livre a visiblement été dicté par Pépère pour sa propre gloire. Les critiquent se multiplient et je viens de tomber sur celle d'Authueil, disponible dans toutes les bonnes bloguerolles. Il pense que Flamby ne devrait pas finir son mandat. 

Pourtant, le quinquennat précédent a montré que le Président pouvait dire tout ce qu'il peut de la justice sans aucun impact sur les électeurs. 

J'ai un avis. Je vais le donner. Je ne suis pas payé pour, pourtant. Il y a deux solutions. 

Soit Hollande a décidé de ne pas se présenter (ce que je disais croire l'autre jour... parce que je le croyais. Aujourd'hui, je n'ai plus d'avis). Auquel cas, il a parfaitement raison de faire un livre à sa gloire. Dans un an, quand Juppé ou Sarkozy auront présidé pendant six mois, il passera pour le Président le plus efficace et le plus sympathique de la cinquième. 

J'étais plué de rire, en milieu d'après midi. Je vais sur le site de l'Elysée (un tweet m'avait mis la puce à l'oreille). Il diffusait une interview de Pépère pour Le Nouvel Obs. J'ai lu la moitié. Il est trop long. Il n'empêche que FH y défend son bilan et que je suis totalement d'accord avec lui. Fan jusqu'au bout. Et objectif. 

Soit Hollande a décidé de se représenter mais sachant qu'en poursuivant son petit bonhomme de chemin, il n'a aucune chance. N'oublions pas que c'est un stratège électoral. Figurez-vous qu'il a réussi à se faire élire président de la République. Donc, il tape, il se livre, il fait la une, il énerve... Quel sera le résultat ?

Je pose la question. On voit des centaines d'analystes donner leur avis. Alors que la situation est inédite. Ils n'ont aucune refenrebce. Rien pour étayer leurs hypothèses. 

Les sympathisants de gauche voteront pour lui à la primaire parce qu'ils savent que personne d'autre ne peut gagner. 

La magie fera le reste. Le tout sauf Sarkozy entrera en jeu. Ou le tout sauf Juppé. Ce garçon est sûrement compétent et a des électeurs mais il est glacial. Inuit sur le mon chauve. Il apparaît sympathique uniquement parce qu'il semble le seul sauveur de la droite alors qu'il veut nous faire travailler plus avec autant de chômeurs et un progrès technologique qui montre qu'en défendant le travail, on va droit à la catastrophe. Un type bien de droite qui passe pour étant de gauche aupres des électeurs réactionnaires.

S'il y a un second tour entre Hollande et Juppé, les centristes feront le résultat. les sarkozystes haïront Juppé. Les libéraux verront que c'est un affreux étatiste. 

Pendant ce temps, François Hollande s'étale, se prend dans la gueule les critiques des médias Parisiens... il est sympathique. 

Il sera le prochain président de la République. Je ne sais même pas pourquoi on en parle. Voire pourquoi on organise des élections. 


10 commentaires:

  1. Il aura sans doute voulu jouer au chat et à la souris avec les journalistes... Et, je ne vois pas comment ce livre pourrait contribuer à éclaircir l'horizon politique de notre Pépère national.

    RépondreSupprimer
  2. Dans un monde où le prix Nobel de littérature peut être attribué à un chanteur de variété, un François Hollande peut parfaitement être réélu président de la République. Ce serait même d'une parfaite cohérence.

    RépondreSupprimer
  3. Totalement d'accord avec toi, il n'y a pas d'autre solution.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.