26 octobre 2016

J'ai compris la stratégie de François Hollande


Ce graphique dont j'ignore tout des sources (à part que je l'ai trouvé dans Twitter) représente l'évolution du taux de chômage en France selon le BIT (au masculin, imbécile). Je sais de source sûre (car gouvernementale) qu'elles sont vraies, les données utilisées pour ce truc. 

Il prouve que le taux de chômage est au plus bas depuis 2009. Il Le prouve formellement (malgré mon incapacité à vérifier les chiffres avec mon iPhone au bistro ; tout ce que je peux vérifier est que le nombre de cons ne baisse pas au comptoir et dans les blogs politiques). 

Ainsi, François Hollande, célèbre stratège politique (après tout, le nombre d'andouilles de gauche arrivées à ce poste est assez réduit ; j'en connais certains qui pourraient faire preuve d'humilité), manipule les chiffres du chômage diffusés par le gouvernement pour faire croire qu'ils sont très élevés afin de faire croire en dernière minutes, au moment d'annoncer sa candidature, qu'il y a un gros bug informatique à Pôle Emploi qui provoque une maximalisation des chiffres, mais, en fait les chiffres sont excellents, les vrais. Ceux du BIT. 

En annonçant sa candidature, il va prouver que le nombre de chômeurs a baissé de 1 millions ou 2 (après 3, il ne serait plus crédible, c'est un stratège, je vous dit). Il sera réélu au premier tour haut la main et je me demande pourquoi on se pose encore la question. 

Et personne ne pourra prouver que je n'ai pas tout essayé. 


16 commentaires:

  1. "on a tout essayé" sauf de dire l'avenir.
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si. Je vais boire une autre bière. C'est la preuve.

      Supprimer
  2. C'est marrant Sarko avait fait la même chose en 2012/2011 .... prendre le BIT et pas Pole Emploi et on a vu le résultat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chose ? Le taux de chômage avait explosé pour des raisons qui n'ont rien à voir avec Sarko, comme la crise économique des machins. Tu manques un peu de recul. On a tapé sur Sarko parce qu'il y a eu un million de chômeurs en plus quand il était Président. Tu peux taper sur Hollande. On verra à l'autopsie.

      Supprimer
  3. Dis moi, tu devrais regarder en replay l'émission 24 heures en question, sur LCI.
    Celle du 26, tu l'auras demain, ça porte sur les chiffres du chômage.
    Il y a eu nombre d'explications trés intéressantes, et à marquer d'une croix blanche, il n'y a pas eu de déferlement de mauvaise foi.
    J'ai même entendu Ghislaine Ottenheimer expliquer que les procédés de calculs étaient à peu près les mêmes pour le quinquennat Sarkozy, bref pas de quoi pavoiser de 2007 à 2012.

    Voilà pour le chômage,
    à part ça les Francais sont toujours dans la mouise, précarité (les minis jobs existent mais on ne le dit pas), salaires insuffisants au regard du coût de la vie en France (on ne parle jamais de cet aspect des choses), notamment des loyers assurances et autres obligations trés lourdes dans un budget, manque d'offre d'emploi et ça c'est pas prêt de s'arranger, ce serait plutôt les candidats qui sont prêts à s'arranger en se casant absolument dans n'importe quelle case. Elle est pas belle la vie ?

    Dans cette émission, il parle des contrats en Grande Bretagne, une simple horreur, d'ailleurs ils reprenaient les conditions des contrats de la fin du 19eme, trait pour trait. Les conservateur ont dû faire retirer une clause qui maintenait le salarié précaire dans un étau (pas droit à un deuxième job).
    Merdalors quelle honte d'appeler ça le libéralisme, moi j'appelle ça l'esclavagisme.
    Je sais même plus ce que j'ai tartiné, je n'arrive pas à relire.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc tu te relis, on ne sait plus ce que tu veux dire.

      Supprimer
    2. Ayê je me suis relue, c'est complètement décousu.

      En fait je voulais parler des grandes lignes qui m'avaient intéressée dans l'émission, mais comme j'ai 95 % de mon cerveau préoccupés par un dossier (dit "bâton de poulailler" dans ma Provence), ça
      devient du boulgui boulga.

      Je m'abstiendrai la prochaine fois 🙂

      Hélène dici

      Supprimer
    3. Gloubi-boulga... en français.

      Supprimer
  4. Ca me fait penser à une étape de montagne du Tour de France avec 3 cols dont un hors catégorie et à la fin c'est un dopé qui gagne

    RépondreSupprimer
  5. Ils avaient déjà commencé à faire son bilan après 6 mois de présidence. A présent qu'il y a des raisons de le faire, il ne le feront pas. Tu sais pourquoi ? Parce qu'ils ont les boules de s'être autant fourvoyés sur le compte de FH. C'est dur d'admettre qu'on a eu tort, quand on est con.

    RépondreSupprimer
  6. En France, le nombre de demandeurs d’emploi concerne tous les demandeurs d’emploi, indemnisés ou non. Au Royaume-Uni, seuls les chômeurs indemnisés sont comptabilisés. Cette méthode permettrait d'enlever 1.5 millions de personnes de nos statistiques qui descendraient le taux de chômage autour de 5%.
    http://www.economicshelp.org/macroeconomics/unemployment/measuring_unemployment/
    http://www.ons.gov.uk/employmentandlabourmarket/peoplenotinwork/unemployment

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.