28 septembre 2017

Loi de finance et gauchisme en culotte courte

Ca m'attriste de voir des sympathisants socialistes comparer l'imposition sur la fortune et celle sur les revenus. Ca donne de l'analyse politique a deux balles. 

Je n'ai jamais été pour l'ISF. Sans doute à cause du phénomène des "paysans de l'île de Ré", c'est à dire des gens qui se retrouvent riches sans faire exprès... Il est néanmoins normal qu'ils soient imposés au moment de la vente et de l'héritage, c'est-à-dire au moment de l'enrichissement réel. Par contre, si un type gagne de l'oseille (et paye des impôts pour ça) et achète un yacht avec, il n'y a aucune raison pour qu'il soit imposé dessus. Et il n'y a pas de raison pour que certains capitaux soient taxés et pas d'autres. Mais les niches fiscales liées à l'impôt sur la fortune ont été créées par la gauche (de mémoire, c'est Jack Lang qui avait demandé à ce que les œuvres d'art soient exonérées - ce qui est complètement con et surtout pas de gauche). 

Ce qu'il y a de grave dans le projet de loi de finances (ou du moins ce que j'ai pu en lire) remet en cause l'alignement de la taxation des revenus du capital sur ceux du travail. En français : vous serez plus imposés si vous gagnez 30000 euros par votre travail que si vous les touchiez par rente. Et je n'ai pas vu de copains de gauche en parler (Christian Eckert en parle sur Facebook et dans son blog ; je vous le conseille). 

Ainsi, quand je vois des publications FB du genre : "vous serez imposés sur votre PEL mais pas sur votre yacht", je ne peux que constater une malhonnêteté intellectuelle même si elle part d'un bon sentiment. Les lascars seront imposés sur les revenus du PEL pas sur leurs PEL. La gauche, ma gauche, ne gagnera pas en prenant les électeurs pour des cons avec des slogans à deux balles. 

Notons qu'on pourrait trouver des critiques à faire aux militants de droite. Via un copain qui se reconnaîtra, je suis tombé sur un texte d'un député LR qui critique l'augmentation des taxes sur le gazole (en ajoutant que ce sont les ruraux qui vont payer, comme si on n'avait que de l'essence en ville). Il est maintenant admis que les Diesel polluent plus que les autres. L'incitation fiscale n'est plus nécessaire. Et comme les Diesel consomment moins, elle est devenue franchement inique. 

Je suis fatigué de voir des gens hurler contre le matraquage fiscal et l'augmentation de la dette. Je n'ai pas la science infuse donc je n'ai pas de solution. Je propose de prendre l'argent où il y en a : chez ceux qui en gagnent. 

Et le projet de loi ne va pas dans ce sens (sans compter qu'il baisse les prélèvements sur ceux qui en ont, même si l'ISF me casse les ovaires). 

L'autre nouvelle fiscale du jour est l'augmentation du forfait hospitalier de deux euros par jour (je crois). Les gauchistes gueulent, dans leur rôle. Mais je pense que c'est un mauvais combat. Un riche a les moyens de payer son hospitalisation pour son cancer. Pas un pauvre. 

On en revient donc toujours à l'éternel sujet, la nécessaire défense de la progressivité de l'imposition en fonction du revenu. 

Mais la gauche ne sait pas qu'elle doit être universelle. D'ailleurs, j'ai oublié une information fiscale du jour. Les types qui ont les moyens d'acheter un vélo électrique n'auront plus d'incitation fiscale pour le faire. 

C'est sûrement très con.

14 commentaires:

  1. "Via un copain qui se reconnaîtra" ne serait-ce pas un faucon (en un seul mot, bien sûr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'aurais mis en lien si je n'avais pas cet imbecile d'iPhone.

      Supprimer
  2. Voilà.
    Pour un peu, je te descernerais le tableau d'honneur.

    J'en profite pour en rajouter sur Pagny,

    puisque ses biens immobiliers sont à l'étranger et qu'il considère qu'il paye trop d'impôt sur l'argent qu'il gagne grâce aux Français eh bien qu'il aille animer "the voice" à Lisbonne.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  3. "La gauche ne gagnera pas en prenant les gens pour des cons" ... c'est tout à fait juste, la preuve : les gens sont allés voter ailleurs, et la gauche se retrouve à poil entre Méluche et ses postillons révolutionnaires et Hamon et son indigence politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, je ne dis pas que des conneries.

      Supprimer
  4. Les yachts ! Les attirer en France est une bonne chose pour l'emploi et Juppé l'a bien compris. Bordeaux semble mettre en place un port spécialement dédié à cette bateaux-là tout comme l'a fait La Ciotat lors de sa reconversion. Cela créé de l'emploi qualifié (existant ou à former) et donc attire des compétences.
    A ne pas négliger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. On ne va pas sauver la France avec ça, cela étant.

      Supprimer
    2. Certainement pas mais, c'est en additionnant les domaines de compétences formées et à forte valeur ajoutée qu'on va s'en approcher.

      Supprimer
  5. Avant de lire la suite : au lieu de Lang, je crois que c'est Fabius qui avait "exonéré" les œuvres d'art, pour des raisons familiales aisément compréhensibles. Mais peut-être s'y sont-ils mis à deux…

    RépondreSupprimer
  6. Cela dit, je ne vois pas pourquoi la gauche devrait être "universelle". Du reste, je ne comprends même pas trop ce que cela veut dire, concrètement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai écrit ça dans le feu de l'action. Comme d'hab, je voulais faire un billet de 10 lignes et c'est parti d'un coup.

      Supprimer
  7. Euh rien à dire, c'est juste pour ne pas stagner sur le nombre 13 des commentaires.
    Je ne l'aime pas 👻👻👻 Hélène dici

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.