04 septembre 2017

Racisme anti-blanc ?

«A leur insu, les personnes blanches sont socialisées pour être racistes dès leur naissance. Ce n’est pas quelque chose de génétique, personne ne naît raciste.»

J'ai lu ça dans Libé. 


Tout type de gauche normal devrait immédiatement arrêter de lire Libé. 


14 commentaires:

  1. Je suis d'accord, c'est pour cela (entre autres) que j'ai arrêté.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, "en même temps", cette phrase a été écrite par la personne dont parle l'article et pas par la journaliste de Libé. Mais c'est clair que Libé cautionne...

    Quoi qu'on en pense sur le fond, c'est ce genre de prise de position de la part d'une certaine gauche (?), sur ce sujet comme sur d'autres, qui agit comme repoussoir vis-à-vis d'une grande partie des gens "normaux", créant une fracture qui rend impossible aujourd'hui l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement de gauche.

    Remarque, comme par effet miroir, les prises de position d'une certaine droite créent aussi une fracture de l'autre côté, et c'est ça qui a permis que la droite de gouvernement soit éliminée au premier tour de la présidentielle.

    A cause de (grâce à?) tout ça on a au pouvoir une ni-gauche-ni-droite que pas grand-monde n'a vraiment choisie par conviction. Finalement, que pouvait-on espérer de mieux en ayant simultanément la gauche et la droite les plus bêtes du monde ?

    Yves
    (l'anonyme en train de devenir jégouniste)

    RépondreSupprimer
  3. Ah, c'était donc vous, LE lecteur de Libération ! Depuis le temps qu'on le traque, celui-là…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'insulte, hein ! Tiens ! Ca me fait penser qu'il faut que j'aille commenter chez vous mais je ne sais plus quoi. Ah ! Si, une histoire de gauchiste.

      Supprimer
  4. Si je me fie à l'article je ne vois pas pourquoi tu imputes au journal ou à l'auteur de l'article le cautionnement des propos du mannequin . Appelé les gens de gauche à ne plus lire Libé pour sûr tu dois avoir d'autres arguments que celui-là ; et comme je ne le lis ce journal qu'a de très rares occasions... ma remarque ne se borne qu'a la lecture de ton lien .
    Peut-être que dans le titre ?... " MANNEQUIN TROP POLITIQUE POUR L'ORÉAL " on pourrai y entendre autre chose ? mais là je manque de biscuits pour me prononcer .
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait même que Libé le publie est une preuve...

      Supprimer
  5. Il y a longtemps que ne lis plus Libé, mais pour d'autres raisons.
    Pour rester sur le ton "humouristique" de ce blog, il est vrai que le racisme anti-blancs aurait pu exister:
    https://www.youtube.com/watch?v=ojJxGRgU0KE

    RépondreSupprimer
  6. C'est pareil pour le racisme anti-noir, qui aurait très bien pu exister lui aussi, après tout.

    RépondreSupprimer
  7. Oui c'est une sorte de racisme. Et c'est insupportable. Faudra que quelqu'un remplace les mots "blanc" et "raciste" dans la phrase par, par exemple, "jaune" et "imbécile", ou "juif" et "voleur", pour voir ce que cela fait.

    C'est grave ce truc quand même même si on se marre. Mais se marrer permet de faire passer des messages.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas les arabes qui sont des voleurs ?

      Quoi qu'il en soit, je vais nous dénoncer préventivement à la milice.

      Supprimer
  8. La 1ère fois que j'ai lu Libé, j'avais 14 ans. Nous faisions une revue de presse des journaux Français en seconde. Ma 1ère compagne adorait Libé pour les petites annonces. C'est vrai qu'elles étaient drôles à l'époque. Depuis, Libé a arrêté de me faire rire. Je me souviens de numéro spécial "Vive la Crise" dont j'ai gardé un exemplaire. Il fallait à l'époque accompagner le virage droitier de la gauche.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.