23 juillet 2018

Affaire de rien

L’affaire Benmachin commence à me les brouter. J’ai déjà donné deux fois mon avis mais je me demande si la lassitude ne fait pas qu’il évolue. 


1. Ce n’est pas une affaire d’Etat. Du moins le volet principal. 

2. Benmachin ressemble quand même à un gros taré. 

3. Je crois aux versions des deux types entendus par la Commission truc, Gégé et Mimi. Ils n’ont rien fait de bien grave mais il quand même une couille dans le circuit. 

4. Le dircab va payer mais tout le monde s’en fout : il est à la retraite dans deux mois. 


Reste le scandale : des avantages incroyables pour un second couteau un tantinet fini à l’urine ce que n’étaient pas les hommes de paille des précédents Présidents. Macron devra s’expliquer. Les autres gugusses n’ont rien à voir avec cela. Ils ont sans doute fait des petites conneries mais elles ne méritent pas une telle agitation. 


Voilà pour ce soir. 

3 commentaires:

  1. Si l'on en croit ce que disent dans cette affaire foireuse réseaux sociaux, média ou parlementaires; une procédure de destitution du Président va pour sûr être demandée demain ....
    vincent

    RépondreSupprimer
  2. C'était du second degré...
    vincent

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.