13 août 2018

Hollande 2022 ?!?


Moi, vous me connaissez, je suis un grand supporter de François Hollande. Je l’ai soutenu pendant la campagne pour la primaire en 2011, pour celle de la présidentielle en 2012 et pendant tout le mandat, ou presque. Quand il a annoncé ne pas se représenter, je n’étais pas déçu tant il était évident qu’il n’avait aucune chance.

Hier, c’était son anniversaire et quelques andouilles ont lancé un tract pour son retour en 2022. Ca a fait le tour de la presse et ça a bien amusé les réseaux sociaux. Si Hollande est élu en 2022, je serai le plus heureux des hommes mais moins qu’en cas de baisse de la TVA sur la bière. S’il se présente, j’essaierai de le soutenir avec mes modestes moyens (un blog moribond et un compte Twitter poussif) mais, d’ici là, je vais laisser l’eau couler sous les cons.

Si le PS se décide enfin à entamer la critique du mandat, je ne dis pas que je ne donnerai pas mon avis mais le PS ayant décidé de crever tout seul sans faire le boulot indispensable, je vais continuer à diffuser des photos d’andouillettes dans Facebook.

Toujours est-il que les réseaux sociaux ont bien rigolé avec ces tracts, par ailleurs très mal foutus, je soupçonne le MJS d’être à la manœuvre, s’il y a des hollandistes dans ce truc. Voyons quelques plaisanteries.

« Ha ha, il a fini son quinquennat avec 4 % ». Oui, mais il avait commencé la campagne pour les primaires avec 3 %. Il part de plus loin.

« Ha ha, il est hors de question que je vote encore pour lui. » Oui, mais s’il est au second face à Mme Maréchal, arrivée en tête au premier tour ? Tu vires collabo ?

« Ha ha, il a été le pire président de la cinquième ! ». Oui, tu as raison, ou presque. De pire, il y a eu, dans l’ordre chronologique : de Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Macron. Tu vas me dire que tu veux bien en débattre. Moi aussi. Allez ! On va laisser tomber les deux premiers par respect pour les vieux gaullistes encore étanche mais, franchement, les autres,… Tiens ! Hollande est quasiment le seul sans casseroles…

Ses défenseurs (je suis abonné à un paquet!) n’ont pas été en reste. Ils ont rappelé ses bons résultats économiques en oubliant qu’ils se sont fait tellement attendre que, à ce niveau, ça devient une bataille d’enragés.

Les copains, laissons Hollande faire ce qu’il a envie de faire, y compris se remettre en selle, s’il veut. Il sait gagner des campagnes électorales. N’oublions jamais que ça, il sait le faire. Contrairement aux autres guignols qui ne savent que s’agiter en croyant être la parole du peuple. Qui, à gauche, a mis son camp au pouvoir depuis le début de la cinquième ?

On en reparle dans trois ans mais, pendant ce temps, laissez moi faire la sieste.





4 commentaires:

  1. Ça ne semble pas passionner les foules, votre éventualité. À moins que tout le monde ne reste tétanisé d'horreur à l'idée que ça pourrait arriver…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même moi, je m'en fous. C'est vous dire.

      Supprimer
    2. Tiens Didier ! Je viens de publier un autre billet et je suis passé par le machin de blogger où j'ai vu les statistiques de celui : étrangement il a beaucoup de lecteurs alors que je n'en ai pas fait le relais dans les réseaux habituels comme Facebook. Comme quoi...

      Supprimer
    3. Didier, c'est le mois d'août, les blogs sont en vacances, quoique le mien est en vacances depuis 6 mois mais bon.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.