29 août 2018

Hollande aidait les entreprises, Macron les entrepreneurs

Ministre frisé avec une cravate à chier et une légère surcharge pondérale.
Ca nous le rend sympathique.
Belle démonstration à lire ici, faite par l'ancien Ministre du Budget, Christian Eckert. Je vais résumer car je vous sens trop faignant pour lire (je suis moi-même trop faignant pour faire un vrai billet, voire un vrai résumé).

"Il est vrai aussi que pour certaines entreprises, les mesures Hollande ont surtout augmenté les bénéfices. Celles-ci ont ainsi quelques fois majoré leur distribution au profit des « entrepreneurs » [...]. C’est pourquoi il avait été mis en œuvre [...] une disposition essentielle [...] consistant à imposer les revenus des « entrepreneurs » au même barème que les revenus des salariés. [...]

Emmanuel Macron enrichit les riches

Les dispositions prises par les dernières lois de finances votées sous l’ère Macron sont radicalement différentes et privilégient les aides aux « entrepreneurs » dans tous les sens du mot. Leurs revenus (dividendes, plus-values…) sont désormais assujettis à une « flat tax » qui les impose sur le revenu à 12,8%, hors prélèvements sociaux, taux même inférieur à celui de la première tranche du barème, celle des salariés imposables les plus modestes !"

Hop ! Et j'en passe... Comme : "Certes, ce gouvernement aide les entreprises, mais il a levé toutes les barrières qui les conduisaient à réinvestir plus qu’à distribuer. De plus, les bénéficiaires de cette distribution n’ont plus d’incitation à réinvestir, même pas dans l’immobilier qui lui, reste dans l’assiette du remplaçant de l’ISF."

Quand on est mauvais en économie, on arrête la politique et on tient un blog politique, par exemple.

4 commentaires:

  1. Tu peux même remplacer "entrepreneurs" par "actionnaires"...

    Benoit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais je n'ai pas envie (j'ai même coupé la citation que j'ai faite). Les lecteurs ont le droit de tout lire (est-ce ton cas ?) et de juger...

      Ah ! Et je ne sais pas si tu as vu l'actualité aujourd'hui. Justement, Macron a dit des conneries sur les entrepreneurs.

      Supprimer
  2. après avoir été dézingués par quelques excités de gauche, les anciens ministres socialistes de Hollande se mettent à dézinguer leurs successeurs.... drôle de façon de faire un bilan et belle image de la gauche qui se réfugie sous les jupes des insoumis pour faire pénitence.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu l'article et je constate comme souvent de la part des uns ou des autres que l'on y dit que ce qui arrange ce qui a pour effet de me mettre en "rogne"... En effet nulle part d'une façon explicite dans cet article il n'ait question de "l'énorme" concessions faite au " Pigeons" qui avaient la possibilité de profiter d'un abattement allant jusqu'à 85% suivant la durée de détention !!!! Bien plus avantageux donc pour certains que la Flat Tax !!
    Comme je suis une bonne poire je leurs conseille de bien choisir entre ancien régime et flat tax ,ils en ont encore le temps ...
    vincent

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.