28 août 2018

Hulot (en temps que grand)



Voilà la photo d’un type qui va recommencer à vendre des shampoings. Il est temps. Voilà la photo d’un type qui n’a pas besoin de shampoing. 



Je suis disponible pour le ministère du recyclage des déchets et autres missions sympathiques. 

Je vais sur les réseaux sociaux en sortant du bureau et je vois encore des types qui publient des trucs annonçant la démission du gugusse, démission à moitié improvisée.  C’était pourtant ce matin, avant que j’arrive au boulot. Le type était à la radio et a annoncé qu’il se barrait comme s’il venait de prendre la décision. 

Je vois des types de gauche lui faire des louanges et tout ça mais n’oublions pas que nous disions déjà il y a une quinzaine de mois qu’il s’était fait avoir. On se demande d’ailleurs comment il a pu plonger si bas. Tout le monde semble s’être interrogé sur sa date de décision parce que tu comprends hein on est plus intelligent que lui. Les types de LREM sont en manque d’éléments de langage (dans le temps, on appelait ça argumentaire) et on a même quelques guignols qui disent qu’il a le meilleur bilan de tous les ministres de l’écologie de la Cinquième. N’importe quelle andouille peut en effet constater que depuis son arrivée les décisions visant à remplacer progressivement le nucléaire au profit des renouvelables ont été massives tout comme celle générant l’arrêt immédiat de l’utilisation de désherbants qui tuent nos gentilles abeilles. 

Il a été la caution d’une des plus grosses erreurs environnementales des dernières années : l’arrêt de NDDL. On a présenté ça comme une victoire de sa part alors qu’il a été utilisé pour masquer l’échec du gouvernement à assurer la présence et l’autorité de la République sur le territoire. Nantes va continuer son étalement urbain et son centre sera de plus en plus pollué. 

Mais il a été loué par les gauchistes. Ceux-là même qui rendaient hommage à Max Cain alors que c’était un des pires réactionnaires de l’histoire. 

Demain, je vais chez le coiffeur. 

5 commentaires:

  1. "Demain je vais chez le coiffeur."
    J'attends avec impatience le traditionnel billet merlan.
    Pour le reste... Oui, le gars Hulot s'est fait couillonner dans les grandes largeurs.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Non. (Véridique, je pèse à peine 104 kg).

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.