26 septembre 2018

Casual

Putain de bordel. On a une soirée mardi avec la firme pour ses 10 ans et j’y vais avec plaisir mais on vient de recevoir un dress code et il faut qu’on soit business casual. Je ne savais pas trop ce que ça veut dire mais je suppose que mes collègues sont aussi cons que moi et que la direction de la communication le sait. Ils nous ont envoyé une explication que je résume : on doit avoir une belle chemise (j’en ai), des pompes pas à chier (je vais me débrouiller) et un pantalon élégant. Là c’est plus difficile. La dernière fois que j’ai été obligé d’être élégant ou presque, je ne rentrais plus dans aucun pantalon sauf mes jeans. J’avais mis un pantalon en toile pas de jean mais la jonction était impossible. Une brave ceinture m’avait permis de faire illusion. 

Et ça fait plusieurs années. Il va falloir que je trouve un truc sachant qu’il est hors de question que je me fasse chier à acheter un pantalon qui ne me servira qu’une fois d’autant que je n’ai pas le temps de faire l’ourlet. 

On est peu de choses.

6 commentaires:

  1. Ah, les codes vestimentaires! Un futal habillé, ça peut toujours resservir!
    Je crois surtout que le "Business Casual" signifie "pas de cravate". Perso, je mets tous les jours des cravates: pour que je ne le fasse pas, il faudra opérer. Certaines sont vachement "casual", très loin du style austère des banquiers. Donc ça passe quand même dans ce genre de contexte. Enfin, j'espère.

    RépondreSupprimer
  2. et oublie pas de mettre un calebard avec le pli impeccable... on ne sait jamais qu'ils vérifient.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudra que tu nous fasses profiter du résultat.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.