24 septembre 2018

Les militants macronistes, surtout les femmes, manquent de virilité

Ce soir, je me suis engueulé avec certains d’entre eux. Il faut dire que je ne suis pas d’une finesse exemplaire. Ils me sont tombés dessus en meute. En m’accusant d’avoir appelé mes potes à la rescousse, d’ailleurs. Vous pouvez vérifier mon compte Twitter. Aucun pote n’est intervenu mais ils se sont multipliés comme des petits pains, mes adversaires. Une espèce de folie. Disons 10 contre 1. Et j’étais pas le plus con. Pourtant, je fais des efforts. 

J’ai alors pris une bonne décision. Quitter le bistro à côté du boulot et prendre le métro pour aller à la Comète. Le trajet prend 50 minutes, dont 20 sans connexion à internet. J’arrive. Je dis bonjour. Et, avec le savoir vivre qui le caractérise, je retourne me fâcher avec ces crétins. J’ai alors constaté que toutes ses andouilles m’avaient bloqué alors que je n’avais fait que dire qu’ils étaient encore plus bête que les fans d’Hollande. Je suis un connaisseur. 

Le plus drôle est que toutes les gonzesses avaient effacé leurs tweets. Pas les mecs. 

4 commentaires:

  1. 10 nanas pour toi tout seul.... on s'emmerde pas sur twitter hein !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle idée, aussi, de discuter avec les bonnes femmes !

    (Sinon, un jour où vous aurez le temps, il faudra nous raconter en quelles circonstances vous avez vu des petits pains se multiplier…)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.